La Tribune

Groupama pourrait céder sa filiale espagnole

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Laura Fort  |   -  523  mots
L'assureur Grupo Catalana Occidente a fait une offre d'achat pour l'entité espagnole de Groupama, selon l'agence Dow Jones. L'assureur confirme qu'une "revue stratégique" est en cours pour sa filiale Groupama Seguros.

"Nous allons céder un certain nombre de filiales pour sécuriser la marge de solvabilité, et pour nous redonner une marge de man?uvre financière", annonçait Thierry Martel, directeur général de Groupama lors des résultats.Groupama a déjà mis en vente ses filiales Gan Eurocourtage et Groupama Insurances (Royaume-Uni) et annoncé la cession de son activité de private equity ainsi que l?arrêt de son partenariat avec Casino.

De nombreuses marques d?intérêt

Là, c?est un assureur espagnol, Grupo Catalana Occidente, qui aurait fait une offre d?achat non contraignante sur l?activité de Groupama dans la péninsule ibérique, selon Dow Jones. L?agence de presse précise que Groupama espère pouvoir vendre cette activité entre 300 et 400 millions d?euros. L?assureur espagnol Mapfre pourrait également être intéressé, mais n?a pas déposé d?offre pour l?instant. Selon la direction de Groupama, "une revue stratégique est en cours" concernant sa filiale Groupama Seguros, qui a reçu "de très nombreuses marques d?intérêt". En Espagne, Groupama a réalisé un chiffre d?affaires de 943 millions d?euros en 2011, en baisse de 1.4%. Le ratio combiné (rapport sinistres à primes) de l?assureur dans ce pays est en dessous de la barre des 100% (97.8%).
En plus de la présence de Groupama Asset Management, l?assureur vert opère dans ce pays via sa filiale à 100% Groupama Seguros. En 2010, les affaires de cette dernière lui étaient apportées à 74% par ses 6000 agents et courtiers, à 25% par des accords de bancassurance (notamment avec Bancaja) et des institutionnels, et à 1% par Click Seguros, sa filiale d?assurance directe.

Un résultat net en baisse de 23%

A fin 2010, son activité en assurance habitation avait affiché une forte croissance (+10.2%), en particulier grâce aux réseaux de bancassurance, d?agents et de courtiers, et l?assurance auto avait connu une hausse de 2.7%. Par contre, l?assurance vie était en baisse de 1.5%. Au final en 2010, Groupama Seguros se situait au 12ème rang des assureurs dommages et au 21ème rang des assureurs vie. Son résultat net s?élevait à 43 millions d?euros contre 53 millions d?euros en 2009. La filiale espagnole de l?assureur vert avait en effet pâti d?une baisse de 5 millions d?euros de sa marge financière non récurrente, et d?un litige important avec la société Medytec pour 4.6 millions d?euros.
Groupama Seguros a également acquis en 2002 la compagnie Plus Ultra Generales, laquelle affichait encore un écart d?acquisition ("goodwill") de 41 millions d?euros en 2010.
En 2011, le résultat net de Groupama Seguros s?élève à 33 millions d?euros, soit une baisse de 23% par rapport à 2010. Ses fonds propres atteignent 391 millions d?euros et sa marge de solvabilité 218%. La filiale emploie 1 000 salariés et compte aujourd?hui plus de 2 millions de clients.
Outre les cessions d?actifs, Groupama a également engagé des opérations pour "désensibliser" son bilan au risque action. Il a ainsi cédé récemment l?intégralité de ses parts dans la société Bolloré, et commencé à couvrir certaines de ses lignes stratégiques.
 

Réagir