La Tribune

Airbus a déjà réalisé 60% de son objectif 2013 en prise de commandes!

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Fabrice Gliszczynski  |   -  285  mots
Airbus a annoncé jeudi avoir engrangé 410 commandes nettes (après 21 annulations) pour les trois premiers mois de l'année, soit 248 appareils de plus qu'à fin février grâce à une commande historique passée par Lion Air. Airbus table sur 700 commandes brutes (avant annulations).

Mais que va annoncer Airbus au salon aéronautique du Bourget en juin prochain. C'est la question qui taraude bon nombre d'observateurs après plusieurs grosses commandes enregistrées au premier trimestre (dont celle portant sur 234 avions de Lion Air), alors que l'avionneur européen a l'habitude de concentrer une grande partie de ses commandes annuelles lors des salons aéronautiques. D'autant plus que, comme le rappelle un analyste, « 2013 est une année Airbus ». Car outre le salon du Bourget, où Airbus brille à chaque édition, il y a aussi le salon de Dubai, durant lequel Airbus engrange traditionnellement de belles commandes en raison de son succès auprès des compagnies du Golfe. « Il y aura d'autres commandes au Bourget », précise-t-on à Airbus.

410 commandes nettes
En attendant, avec 410 commandes nettes (après 21 annulations) enregistrées à fin mars, l'avionneur a déjà rempli  près de 60% de son objectif 2013 (700 commandes brutes). Et encore avec les protocoles d'accord signés avec Lufthansa (pour 102 avions) et Turkish Airlines (pour 82 appareils), lequels vont être transformés dans l'année en commandes fermes, c'est même près de 85% de l'objectif qui est déjà atteint! En outre 144 appareils ont été livrés. Airbus fait donc la course en tête. Boeing a en effet fait état de 209 commandes nettes et de 137 livraisons.

Pour rappel, Airbus a remporté en mars une commande historique auprès de Lion Air évaluée à plus de 24 milliards de dollars. Ce transporteur a en effet acheté 234 appareils de la famille des moyen-courriers A320 dont 109 A320 remotorisés Neo, 65 A321Neo et 60 A320 classiques. En février, Hawaiian Airlines a en outre transformé en commande ferme un protocole d'accord signé en janvier portyant sur 16 A321Neo.
 

Réagir

Commentaires

8 ans  a écrit le 05/04/2013 à 14:46 :

Airbus a 8 ans de production dans ses carnets... Beaucoup d'entreprises aimerait pouvoir en dire autant!

Bravo!

DeTocquevillle WPB, FL.  a écrit le 05/04/2013 à 3:30 :

Peut-on vraiment prendre au serieux une commande de 234 zincs par une compagnie qui est sur la Black List de tous les pays europeens et dont les avions ne sont meme pas autorises a se poser sur leurs aeroports ? Ah oui, j'oubliais, le financement est fait par la Coface, avec le produit de vos impots !

tonton  a répondu le 05/04/2013 à 9:46:

La Coface n'avance rien, elle garantit un financement! Vous ne comprenez donc absolument pas ce mécanisme. Par ailleurs, Lion Air est sur la blacklist de l'UE, soit. Mais en achetant de nouveaux avions, le but n'est-il pas peut-être d'en sortir. Par ailleurs la commande porte sur des court-moyen courriers... Pas des long-courriers. Donc où est le problème? l'indonésie est l'un des marchés pour l'aviation qui est amené à le plus se développer. De plus Lion Air affiche de très bons résultats financiers.

lafritecchic  a répondu le 05/04/2013 à 10:41:

La coface est une entreprise qui gagne de l'argent donc elle finance nos impots et pas le contraire donc avant de dire n'importe quoi il suffit de faire un tour sur le site de la société qu'on mentionne avant de dire des ineptie.

http://www.coface.fr/CofacePortal/FR_fr_FR/pages/home/Qui_sommes_nous/actualites_evenements/actualites?news=130228

Jules_  a écrit le 04/04/2013 à 17:21 :

Super nouvelle pour Airbus ! Mais aussi pour l'emploi !! Parce qu'on rabâche aux infos les usines qui ferment et les entreprises qui licencient, mais on ne parle pas beaucoup du nombre d'emplois que créer l'aéronautique chaque année...

entrammes  a écrit le 04/04/2013 à 17:06 :

Très belle perspective economique pour Airbus qui tient toutes ses promesses, lui !!!
Boeing est dans le collimateur et la concurrence se fait rude avec l'avionneur US ! mais 60% c'est absolument génial pour Airbus, l'A320,l'A321, l'A350 et l'A380 !

Génial  a écrit le 04/04/2013 à 17:03 :

Très bonne nouvelle. Et en principe, on ne change pas une équipe qui gagne et d'ailleurs il y a suffisamment de travail à faire sur les sociétés qui perdent en France. Aussi je n'ai toujours pas compris pourquoi on a récemment changé les statuts d'une telle société qui gagne - EADS - et cela, tout au moins en apparence, pour éliminer les pouvoirs de contrôle et de décision du pays ? Y a-t-il encore une mauvaise combine pour, encore une fois, (je pense à la dette), léser les français ? Ou est-ce une opération plutôt (et paradoxalement) protectrice pour nos intérêts nationaux ?

tonton  a répondu le 05/04/2013 à 9:41:

Cela n'a rien à voir. EADS, affiche des résultats plutôt avantageux portés par la réussite d'Airbus, d'Eurocopter et d'Astrium. Et encore, les résultats d'Airbus sont à nuancer vu la marge relativement faible dégagée par l'avionneur... Mais les Etats qui étaient et resteront les actionnaires majoritaires avaient un droit de regard inouï sur la stratégie de l'entreprise et ont bloqué bon nombre de décisions stratégiques ou les ont au moins ralenties. (cf. FAL aux USA, fusion avec BAE...) le sens de la modification de la gouvernance est donc de donner plus de liberté à l'entreprise dans sa gestion. J'ajouterai que ce changement de gouvernance venait avant tout de la volonté de Daimler et de Lagardère de sortir du capital. Enfin les Etats gardent un droit de véto collectif si on peut dire sur les décisions importantes.

@Génial  a répondu le 05/04/2013 à 12:34:

Sans être d'une immense naïveté, le changement de statut est plutôt bénéfique pour EADS. Ceci étant, le grand bénéficiaire, qui a fait cher payer sa signature à travers les condititons obtenues pour le rachat de ses actions, est Lagardère junior.