La Tribune

La crise en Europe plombe PSA, Daimler, Volkswagen, Ford...

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  565  mots
Le marché européen se porte mal et les perspectives pour 2014 sont médiocres. Le chiffre d'affaires trimestriel de la divison automobile de PSA a chuté en conséquence de 10,3%. Les allemands Daimler et Volkswagen voient leurs profits plonger. Et Ford triple ses déficits sur le Vieux continent.

Le marché européen se porte mal et la crise plombe les résultats des constructeurs automobiles. Pour l'année, "nous prévoyons un repli du marché de l'ordre de 5% en Europe (...). Et l'année 2014 pourrait être plus difificile qu'attendu précédemment", a martelé ce mercredi Philippe Varin, président de PSA Peugeot Citroën, lors de l'Assemblée générale des actionnaires du groupe. Avec un marché du Vieux continent en recul de 10% sur le premier trimestre, le chiffre d'affaires trimestriel du constructeur français a chuté de 6,5% à 13 milliards d'euros, voire de 10,3% dans la division automobile à 8,72 milliards.

Les ventes de PSA ont fléchi (en nombre d'unités) de 14,6% à 674.600 dans le monde sur les trois premiers mois, et de 16,9% sur la seule Europe à 381.800. PSA souffre donc davantage que l'ensemble du marché, notamment en raison de sa forte exposition dans les pays d'Europe du sud, plus touchés par la crise que les autres. Mais cela n'explique pas tout. Il y a aussi un problème de gammes pas encore assez attractives... PSA ne publie pas, en revanche, de résultat financier trimestriel, contrairement à ses concurrents étrangers.

Daimler touché à son tour...

PSA n'est pas le seul à pâtir de cette crise. L'allemand Daimler, qui fabrique notamment les célèbres Mercedes, a pour sa part enregistré une chute de 60% de son bénéfice net au premier trimestre à 536 millions d'euro, à cause notamment de l'Europe. Son résultat d'exploitation a fondu de 56% à 917 millions pour un chiffre d'affaires en repli de 3% à 26,1 milliards d'euros. Et le résultat opérationnel de Mercedes (voitures particulières et Smart) a même plongé de 63%. Daimler a en conséquence décidé de réviser à la baisse ses prévisions pour l'année en cours. Le consortium de Stuttgart  s'attend désormais à un bénéfice d'exploitation (hors éléments exceptionnels) inférieur à celui de 2012 (8,1 milliards d'euros), alors qu'il visait jusqu'ici le niveau de l'an passé. Le groupe allemand a toutefois confirmé son objectif d'enregistrer une hausse de son chiffre d'affaires.

... Et Volkswagen aussi

Volkswagen, à qui tout semblait réussir jusqu'ici, est aussi touché. Son volume de ventes a féchi légèrement sur le premier trimestre à 46,6 milliards, "à cause des effets d'un marché européen déclinant". Le résultat opérationnel a plongé sur trois mois de presque 28% à 2,3 milliards d'euros. Le bénéfice net a plongé de 38% à 1,94 milliard. La firme de Wolfsburg a confirmé cependant ses prévisions pour 2013, à savoir une hausse de son chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation stable par rapport à 2012.

Ford perd de l'argent en Europe

L'américain Ford ne recule pas au niveau mondial, mais se porte mal en Europe! Sur le vieux continent, le groupe de Dearborn affiche une perte trimestrielle avant impôts de 462 millions de dollars (350 millions d'euros), plus que triplée en un an. Son chiffre d'affaires dans la région recule de 7% à 6,7 milliards de dollars (5,2 milliards d'euros). Ford s'attend à perdre au total 2 milliards de dollars environ cette année en Europe, où il a prévu de fermer trois usines, deux au Royaume-Uni et une en Belgique (Genk). Au niveau de l'ensemble des régions du monde, la firme du Michigan a affiché toutefois une bénéfice net trimestriel en hausse de  15% à 1,61 milliard de dollars (1,25 milliard d'euros), grâce à de bonnes performances en Amérique du nord, lesquelles ont compensé les pertes en Europe.

Réagir

Commentaires

Jacques42  a écrit le 27/06/2013 à 9:57 :

Et Opel est encore plus mal en point que Ford en Europe.

balzac  a écrit le 25/04/2013 à 11:20 :

la crise peut aussi être psychologique dans les têtes , bon il y a les taxes a gogo qui sont devenu une vache a lait tout azimut , en plus on a depuis une décennie accusé le secteur auto des maux du réchauffement climatique et donc culpabilisé l'utilisateur moralement , quel intérêt d'acheter un véhicule si je suis taxé par des démagogues écolos et en plus culpabilisé moralement car je voyage seul d'un point a un point b ? , bien des choses expliquent cette crise , quand aux constructeurs aussi l'originalités des lignes des véhicules est devenu uniforme , il y'avait plus de créations dans les années 30 a 70 , depuis le début des années 80 on est entré dans un conformisme aérodynamique , a part le logo on ne voit plus trop la différence et la seule différence qui demeure c'est la fiabilitée du produit d'ou le succès des allemands et des japonais qui eux misent sur les hybrides depuis quelques années ..

colonel  a écrit le 24/04/2013 à 17:56 :

si ma mémoire est bonne ,bientôt ZIL,AVTO ZIS et la bonne POLONAISE a 2 temps et surtout les CHINOISES alors les lois de pollutions les verts vont se les mettre dans les poches ce sera pas CHER et tous a L'ESSENCE!!!quel HORREUR!!

SAM  a écrit le 24/04/2013 à 17:09 :

Le marché allemand s'effondre à 17%, porté essentiellement par les ventes faites aux entreprises (sur 6 000 Passat vendues là-bas au mois de mars, plus de 90% sont achetées par des loueurs, des entreprises, l'envers du décor chez VW n'est pas reluisant en Europe), ce marché dégringole et la nouvelle Golf ne se vend pas aussi bien. La nouvelle Audi A3 souffre de la concurrence de la BMW Série 1 et de la Mercedes Classe A qui s'écoulent très bien en Europe. Le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas voient le ventes allemandes plonger aussi. Seul la Grande-Bretagne fait figure d?exception mais pour pas longtemps. C'est grâce aux volumes faits en Chine où VW vend ses anciennes autos que le constructeur s'en sort. Aux USA, Hyundaï et Kia font mieux que VW!

Samy  a répondu le 24/04/2013 à 17:47:

Le groupe Hyundai-kia a vendu 248 900 véhicules aux USA au première trimestre 2013 soit une baisse de 9%.

Pour le mois de mars 2013, Hyundai a enregistrait une baisse de 2% de ses ventes et Kia de 15%. Pendant ce temps VW progressait de 3%

Et tout ça avant le rappel massif aux USA de 1,9 million de véhicules du groupe coréen pour des problèmes de freins et d'airbags.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/04/03/97002-20130403FILWWW00486-hyundaikia-rappel-de-19m-de-vehicules.php

SAM  a répondu le 24/04/2013 à 18:51:

Au premier trimestre aux USA, voici le top 19, aucunes VW en vue malgré les investissements conséquents de l'allemand. Face aux japonaises
et aux coréennes, le "DAS AUTO" ne fonctionne pas là-bas!

1. Ford F-Series 168 843 exemplaires
2. Chevrolet Silverado 116 649 exemplaires
3. Toyota Camry 100 830 exemplaires
4. Honda Accord 88 427 exemplaires
5. Nissan Altima 86 952 exemplaires
6. Ford Fusion 80 558 exemplaires
7. Toyota Corolla 80 244 exemplaires
8. Dodge Ram 77 594 exemplaires
9. Ford Escape 72 983 exemplaires
10. Honda Civic 72 259 exemplaires
11. Honda CR-V 65 374 exemplaires
12. Ford Focus 61 898 exemplaires
13. Chevrolet Equinox 58 869 exemplaires
14. Chevrolet Cruze 55 731 exemplaires
15. Hyundai Elantra 54 546 exemplaires
16. Chevrolet Malibu 49 179 exemplaires
17. Ford Explorer 48 649 exemplaires
18. Hyundai Sonata 47 285 exemplaires
19. Chevrolet Impala 44 343 exemplaires...

25. VW Jetta 37 495 exemplaires
48. VW Passat américaine 25 909 exemplaires (la Passat est concurrente de la Nissan Altima (qui repose sur la plateforme de Renault Laguna 3) de la Toyota Camry, de l'Honda Accord et de la Hyundai Sonata!

En attendant...  a répondu le 24/04/2013 à 19:47:

VW continue de faire de beaux benefices et est dans le trio de tete mondial en nombre de ventes. Alors c'est quand meme mieux que ce font d'autres constructeurs...

@ SAM  a répondu le 24/04/2013 à 21:40:

C'est justement grâce aux Américains que la "Coccinelle" a eu le succès que l'on connaît, si non, jamais elle aurait pu être vendu pendant des décennies, puis VW a investi non seulement aux USA mais aussi au Mexique et au Brésil. Comme d'autres, Mercedes, entre autre en Afrique du Sud, il y a très, très longtemps. PSA; Renault sont restés sagement dans l'Hexagone. Donc, Monsieur SAM regardez un peu les autres articles de "La Tribune" concernant les voitures, il y a peut-être quelqu'un qui connaît encore mieux que vous. Il ne faut pas de la haine de soi, puis aimez-vous les uns les autres! LOL