La Tribune

Start-up: Paris capable de rivaliser avec la Silicon Valley ?

DR
DR (Crédits : Bloomberg)
latribune.fr  |   -  448  mots
La capitale française offrirait un environnement particulièrement favorable aux jeunes entreprises innovantes, selon un classement réalisé pour Telefonica par le site spécialisé Start-up genome.

Paris, digne de la Silicon Valley ? La Ville lumière se classe 11e des lieux où les start-up sont les plus performantes et les mieux accueillies selon un palmarès réalisé pour la compagnie de télécommunication espagnole Telefónica par le site start-up genome. Ce dernier a compilé des informations provenant de 50.000 entreprises utilisant ses bases de données. Les critères retenus sont à la fois quantitatifs et qualitatifs. Ils prennent en compte les niveaux de production, les bénéfices, les croissances des emplois, les conditions de financement mais aussi l?âge des entrepreneurs, le nombre de projets de start-up qu?ils ont lancé, le niveau de différenciation entre les start-up d?un même lieu ou encore l?appétit pour le risque, le nombre d?heure de travail par jour, la rapidité de lancement des innovations.

Des entrepreneurs diplômés et motivés qui réussisent à "monétiser"

De cette vaste étude, il ressort que la capitale française se place au deuxième rang des villes européennes les plus dynamiques pour les jeunes pousses innovantes, juste derrière Londres. Ses points forts ? Des entrepreneurs ultra-diplômés - 97% d?entre eux ont au moins un master contre 42% dans la Silicon Valley. Ils se révèlent en outre ultra-motivés : ils travaillent presque autant que leurs homologues en Californie soit 9,88 heures par jours en moyenne contre 9,95 pour les entrepreneurs de la Silicon Valley. L?étude note par ailleurs qu?ils peuvent viser des marchés de taille similaire et que leur propension à monétiser les technologies développées sont équivalentes. En revanche il serait plus difficile de trouver des sources de financement à Paris qu?en Californie. D?autres éléments plus négatifs ne sont pas cités, comme le coût élevé de l?immobilier.


Toutefois, globalement, le potentiel d?attractivité de Paris est également reconnu par d?autres palmarès.
>> Paris dans le top 30 des villes les plus dynamiques en 2025

>> Paris, quatrième ville la plus compétitive au monde

 

Les 15 villes où il fait bon lancer une start-up

Dans le monde d?autres lieux rivalisent désormais avec la Silicon Valley selon le classement établi par Start-up genome pour Telefonica. C?est le cas par exemple de Tel Aviv en Israël, à la deuxième place du palmarès mondial qui compte autant d?actifs travaillant dans des start-up que dans la ?Vallée? californienne.
1 - Silicon Valley
2 - Tel Aviv
3 - Los Angeles
4 - Seattle
5 - New York
6 - Boston
7 - Londres
8 - Toronto
9 - Vancouver
10 - Chicago
11 - Paris
12 - Sydney
13 - Sao Paulo
14 - Moscou
15 - Berlin


 

Réagir

Commentaires

stoppeur  a écrit le 27/11/2012 à 18:32 :

Paris,c'est Paris...A Paris,à Lyon,il y a beaucoup de "génies étrangers" qui apprécient
la "spécificité " française...Plus il y a de "concentré" pour chercher,se confronter entre
"start-up",plus ça excite d'autres à "rejoindre les copains",les investisseurs...Et une fois
le "système" en pleine croissance,ça n'est pas prêt de s'arrêter...A Lyon,le 1er contingent
d'étudiants étrangers,c'est les Chinois...Il y en a même en Mines à St-Etienne...si ce n'est
à Roanne...à l'autre bout du département de la Loire...En Rhône-Alpes,il y a aussi une vil
le très cosmopolite en étudiants étrangers:Grenoble...Et même si Lyon,c'est pas Paris,
C'est le centre de l'Europe de l'Ouest...Et comme ça coûte moins cher d'étudier en France
...

lyon  a répondu le 05/12/2012 à 0:32:

Sur lyon, j'ai aussi vu des gens venant des villes autours et xénophobes. Malheureusement, le sud-est de la France connait le rejet et le repli.

pepe  a écrit le 22/11/2012 à 16:14 :

et si la start-up marche et que vous gagnez des sous, mieux vaut pas la vendre sinon vous vous faites astiquer, pas de dividendes non plus parce que vous vous faites astiquer, faudrait pas recevoir le fruit du labeur des employés que vous exploitez (salaud de patron)..Par contre, la jalousie et la sensation désagréable d'être un con qui a réussi.. Paris c'est génial pour les start-up qui marchent pas, oui ça c sûr.

BRD  a répondu le 23/11/2012 à 11:14:

@Pepe Sauf que la fiscalité des start-ups (ex JEI) est hyper avantageuse en France pour les fondateurs: crédit d'impots, exonération sociales, exonération des plus-values de cession ...

La Fouine  a écrit le 22/11/2012 à 15:21 :

Est ce que la fiscalité a été prise en compte ?

Mat  a répondu le 22/11/2012 à 16:08:

oui à travers de la variable profit, lesquels sont plus faibles lorsque la fiscalité plus élevée.

idiotie  a écrit le 22/11/2012 à 15:07 :

ce classement ne tient pas compte du prix de l'immobilier !!!! Il fait bon créer une startup dans l'une des villes les plus chères du monde? c'est génial de créer son entreprise, de ne pas avoir de revenu et de devoir se loger dans une ville où c'est même impossible quand on a des revenus "normaux"... bonne idée !

toccata  a écrit le 22/11/2012 à 15:06 :

Tout est dit! Après, il faut aussi régionaliser les résultats... En gros, on a la Californie, Israël, la côte Est des USA, Europe, Canada puis les émergents: Océanie, Brésil, Russie. Dans le match pour la prédominance européenne, Londres a malheureusement pour Paris deux avantages déterminants: une langue universelle et un écosystème financier plus dynamique. Et puis Londres n'est qu'à deux heures de Paris, soit tout autant que Nantes ou Lyon. Bref, Londres bénéficie également de l'un des avantages de Paris: un niveau de formation des Français excellent. Par ailleurs, je suis étonné de ne pas voir Dublin dans la Liste.

Qwantix  a répondu le 22/11/2012 à 16:36:

Ce classement est totalement eurocentrique et déconnecté de la réalité: Paris et la France en général ont une bureaucratie lourde et tatillonne, un cout de l'immobilier dantesque, charges sociales abusives, fiscalité imprévisible et confiscatoire...alors que reste-t-il? Le génie français? s'il pesait aussi lourd que cela ça se saurait et on ne retrouverait pas autant de start-up françaises aux États unis (Californie mais de plus en plus Caroline du Nord, Texas, etc.)

david0ikari  a répondu le 23/11/2012 à 10:47:

je suis du meme avis que Qwantix....etude totalement grotesque.....au regard de tous les parametres Paris est de loin la moins avantageuse...ca se saurait si Paris etait attractif...des milliers de Francais ont deserte la France pour Dublin, Londres ou autres villes international pour leurs attractivite.....Ca fait 7 ans que je suis a Dublin....