Comment la Coupe du monde de football a plombé les résultats semestriels de TF1

 |   |  423  mots
TF1 a du essuyer des pertes pour diffuser les meilleurs matchs de la Coupe du monde mais ne voulait pas rater ce rendez-vous avec le public
TF1 a du essuyer des pertes pour diffuser les meilleurs matchs de la Coupe du monde mais ne voulait pas rater ce rendez-vous avec le public (Crédits : reuters.com)
La Coupe du monde pourrait avoir coûté près de 50 millions d'euros à la première chaîne française, qui a cependant gagné des parts d'audience grâce à l'évènement.

Mauvaise performance pour TF1. Le groupe a publié ce vendredi ses résultats sur le premier semestre 2014. Le plus marquant est la baisse du résultat opérationnel de 43,2% par rapport à la même période en 2013. En cause, principalement: les coûts liés à la diffusion de la Coupe du monde de la Fifa. Ces mauvais chiffres se sont traduits en Bourse pas une chute de 4,46% du titre TF1 à la bourse de Paris peu après 10 heures ce matin.

Pertes sur la diffusion des matchs

Par la voix de son directeur financier Philippe Denery, le groupe a annoncé avoir acheté les droits de diffusion de la Coupe du monde 2014 pour 130 millions d'euros. Sur ce total, 70 millions d'euros ont été consacrés à la diffusion des 28 matchs que les Français ont pu suivre sur TF1 (+5 millions pour la production). Face à cela, la chaîne a engrangé 70 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, c'est-à-dire avant remises et négociations. Mais les recettes nettes ne devraient pas atteindre plus de 40 à 50 millions d'euros selon Le Figaro. La perte sur la diffusion des matchs devrait donc se situer autour de 20 à 30 millions d'euros.

Les 130 millions d'euros dépensés ont également servi à acquérir des droits de diffusion revendus à la chaîne BeIN Sports.  Alors que TF1 avait comptabilisé 60 millions d'euros pour cette opération, elle n'a encaissé que 30 millions d'euros et enregistre donc un manque à gagner de 30 millions d'euros.

Au total, et malgré tous ses efforts pour limiter la casse, la Coupe du monde devrait ainsi lui avoir coûté près de 50 millions d'euros.

Des gains en termes d'audience et d'image

Mais sur un événement d'une ampleur aussi exceptionnelle que la Coupe du monde, les enjeux se situent au-delà des simples données comptables. En termes d'image, TF1 a considéré qu'elle se devait de rester le diffuseur exclusif des matchs de l'Equipe de France en Coupe du monde. Sans compter que sa part d'audience a culminé à 24,6% en juin 2014, contre 21,9% en juin 2013. Cela a permis de limiter la baisse des recettes publicitaires à 1,6% sur le premier semestre malgré un contexte difficile.

Le chiffre d'affaires du groupe, lui, a connu une progression de 0,6% sur la même période, atteignant 1,02 milliard. Par ailleurs, la plus-value liée à la cession du contrôle d'Eurosport à Discovery Communications intervenue le 30 mai 2014 (+294 millions d'euros) est venue doper le résultat net, qui s'est élevé à 327 millions d'euros contre 49 millions d'euros un an auparavant. Cette transaction a également impacté positivement la trésorerie nette qui s'élève à 425 millions d'euros au 30 juin. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/07/2014 à 23:16 :
Malgré leurs efforts, les bleus n'ont pas réussi à nous sublimer pour eux... C'est TF1 qui en fait les frais.... Pour ne pas avoir évalué la distorsion entre les sommes exorbitantes demandées par les dirigeants du foot et le peu de place pour ce sport que les français font dans leur coeur. La mécanique est grippée et seul l'abandon de leur prime au profit des favelas aurait pu éventuellement créer un électro-choc!
a écrit le 27/07/2014 à 11:03 :
J'espère que c'est de l'humour Picsou1er
a écrit le 26/07/2014 à 14:59 :
vu la perte considérable, je demande la demission du pdg
a écrit le 25/07/2014 à 17:36 :
Vu que l'on ne se reconnaît pas dans cette équipe nationale de football, qu'ils orientent les budgets vers les sports où c'est la cas. Escrime, kayak, handball, basket...
a écrit le 25/07/2014 à 16:46 :
On n'est pas footeux (fric, violence, bêtise...), mais les personnalités n'osent plus le dire !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :