La Grèce fait plonger la Bourse de Paris

 |   |  502  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La situation politique à Athènes panique les Bourses européennes. A la clôture, le CAC 40 était en recul de 2.78%.

La Bourse de Paris a perdu pied mardi (-2,78%), dans un marché revenu à son plus bas niveau depuis deux semaines et secoué par l'instabilité politique en Grèce qui fait craindre pour l'avenir européen du pays. A la clôture de la séance, l'indice CAC 40 a perdu 89,42 points à 3.124,80 points, dans un volume d'échanges assez faibles, de 3,286 milliards d'euros, mardi étant un jour férié en France. La veille, il avait pris 1,65%. Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 1,90% et Londres 1,78%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a lâché 2,06%. En baisse depuis l'ouverture, le marché parisien a accentué ses pertes dans l'après-midi, dans la foulée de Wall Street, en l'absence d'indicateurs majeurs aux Etats-Unis.

Le risque : un "défaut" de la Grèce

"La tendance reste des plus fébriles en Europe, en raison des craintes persistantes concernant la situation au sein de la zone euro, notamment s'agissant de la Grèce", résument les analystes chez IG Markets. Deux jours après les élections, le pays semble ne pas être en mesure de forger une coalition gouvernementale qui puisse garantir l'application du plan d'austérité, nécessaire à la poursuite de l'aide financière internationale. La Grèce pourrait ainsi être contrainte d'organiser de nouvelles élections dès le mois de juin, estiment la plupart des commentateurs.
Le risque est celui d'un "défaut de la Grèce sur l'une de ses prochaines échéances, avec un degré de probabilité élevé, mais aussi le début des démarches nécessaires pour organiser la sortie de la Grèce de la zone euro", préviennent les stratégistes du Crédit Mutuel-CIC. De leur côté, les dirigeants de l'UE ont décidé de se retrouver le 23 mai à Bruxelles pour une réunion extraordinaire qui doit permettre de discuter des moyens de relancer la croissance, nouvelle priorité du moment. La France et l'Allemagne doivent prendre "les décisions nécessaires" pour assurer l'avenir de l'Europe, a écrit quant à elle la chancelière Angela Merkel mardi dans un message à François Hollande. Malgré les propos conciliants, "le doute subsiste également quant au fonctionnement du tandem Merkel-Hollande, ce qui incite les intervenants à la prudence et à l'attentisme", selon IG Markets.

Les valeurs bancaires en première ligne


Les marchés n'ont en revanche pas tenu compte d'un des rares indicateurs publiés mardi en zone euro, comme la production industrielle en Allemagne qui a augmenté plus que prévu, de 2,8% en mars sur un mois.Les valeurs bancaires et industrielles ont été en première ligne, comme souvent en cas de tensions sur le marché. BNP Paribas a perdu 3,79% à 29,07 euros, Crédit Agricole 2,61% à 3,47 euros et Société Générale 4,75% à 17,14 euros. De même, Eramet a lâché 5,71% à 88,62 euros, Schneider Electric 4,39% à 44,55 euros et Renault 4,56% à 31,59 euros. Dexia a pris 5,56% à 0,19 euro alors que le Belge Karel De Boeck sera d'ici fin juin le nouveau patron de la banque a indiqué un membre du gouvernement belge cité par l'agence de presse nationale Belga.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/05/2012 à 9:34 :
Je suis d' accord avec SCANDALE ......voir plus bas....... qui écrit
C'est justement parce qu'on a pas respecte Maatricht, (dette pblique en dessous de 60%) et deficit mons de 30% qu'on en ai la. Il faut arreter de prendre l'europe pour un bouc émissaire.
Quant à moi j ajoute qu' il conviendrait d' analyser chaque manquement aux engagements et de mettre un nom aux responsables qui ont tout simplement triché en ne respectant pas la règle du jeu.
Qui veut commencer honnêtement à dresser cette LONGUE liste
a écrit le 09/05/2012 à 5:55 :
C'est l'affolement outre Atlantique. Pour éviter que l'or ne se renchérisse, une grande banque américaine (ah ah, devinez laquelle) a vendu 14.000 lots d'or-papier cette nuit. Je me régale !
Réponse de le 09/05/2012 à 7:36 :
Quand on sait que l'Or papier est indexé sur l'Or "réel-matière-pas virtuel-qu'on peu toucher..." on voit bien le délire. Je suis comme "Bastien" je me régale aussi, tout cela en devient presque ridicule, j'ai vu hier une émission génial sur Arte avec les "paris en ligne" via Honk kong (waoo) on est en gros à ce niveau dans TOUT ! Sacré Hollande je ne suis pas certain qu'il va s'amuser autant que ça.
a écrit le 09/05/2012 à 5:52 :
Woooh, je viens de prendre les graphes des marchés américains de cette nuit. Le spread euro/dollar fait encore chuter l'euro contre le papier-toilette. Inquiétant ... Logiquement, le CAC doit encore plonger aujourd'hui...
a écrit le 09/05/2012 à 4:57 :
Je pense que c'est plutôt l'arrivée de Hollande (faudrait le virer avant que l'ont confonde, au niveau économique, notre beau pays avec la Grèce...)
a écrit le 09/05/2012 à 2:09 :
Ça fait 17 ans que notre président est de droite. Pourtant nous sommes en crise. Je ne crois pas qu'il y a grand rapport.
Par contre, je pense qu'il faut travailler, nous battre, pour que notre pays reste fort. Chacun de nous, pas un seul homme... Il n'y peut pas grand chose.
Réponse de le 09/05/2012 à 6:10 :
@ HenriGeorge... Donc travailler plus pour gagner...une france plus forte?
a écrit le 09/05/2012 à 1:32 :
la plaisanterie a assez durée,je pense.il est temps à present que la grece sorte de l'euro et que le reste de l'europe assume les pertes dues à l'argent pretée inconsciament à ce pays.
l'europe de Maastricht prometait le bonheur pour l'avenir et non l'enfer,bien que je n'ai jamais cru à ces belles paroles de 1992.
Réponse de le 09/05/2012 à 6:12 :
C'est justement parce qu'on a pas respecte Maatricht, (dette pblique en dessous de 60%) et deficit mons de 30% qu'on en ai la. Il faut arreter de prendre l'europe pour un bouc emissaire.
Réponse de le 09/05/2012 à 8:40 :
On ne peut pas sortir la Grèce de l'euro, c'est nous qui allons payer leurs incompétence de gestion ! Il va falloir sauver les banques qui ont prêté à la Grèce, avec le soutient monétaire de la BCE ! Et ça va nous coûter la peau des fe..es ! Et je suis pas certain que les doux rêveurs français qui ont voté pour le paradis socialiste est envie de faire des efforts, les marchés ont réalisé hier qu'on est maintenant dans une nouvelle donne !
a écrit le 09/05/2012 à 1:03 :
dans un mois arrivent les élections législatives : peut-être que les français ouvriront enfin les yeux sur la réalité économique de notre monde !!!
a écrit le 08/05/2012 à 22:44 :
Curieux, l'élection en Grèce, dont les résultats étaient connus dès Dimanche, fait couler les Bourses le Mardi et non le Lundi ?
a écrit le 08/05/2012 à 22:22 :
J'espère que ceux qui vont gouverner la France ne cherchent la solution de la crise dans les ouvrages économiques "pour les nuls", nous allons droit dans le mur.
Réponse de le 08/05/2012 à 22:44 :
nous sommes bien d'accord avec vos propos
Réponse de le 09/05/2012 à 10:28 :
Ce sont bien ceux qui l'ont gouvernée avant qui ont crée cette situation.
a écrit le 08/05/2012 à 22:17 :
La seule qui marche bien en Grèce c'est l'aéroport dAthene ... construit par les Allemands ... Holande n'obtiendra rien parce ce qu'il demande est contraire au bon sens ... Comment vouloir faire des dépenses lorsque l'on n'a plus d'argent ... Cela s'appelle le surendettement ... Cela ne peut conduire qu'à une impossibilité de paiement ... La méthode du PS est toujours de faire des dépenses en espérant que d'autres les paieront ... mais ce sont toujours les mêmes qui paient ... seuls la moitié des français paient l'impôts sur les revenus ... les autres demandent à ceux qui paient de toujours payer plus ...
a écrit le 08/05/2012 à 21:33 :
Certains feraient mieux d'acheter l'excellent ouvrage l'économie for dummies avant de poster ici :-)
Réponse de le 08/05/2012 à 22:25 :
Post sans le moindre intérêt ! Vous feriez mieux d'exposer clairement votre point de vue plutôt que de faire de sombres références à des ouvrages économiques. Cette "culture" que vous plantez comme une source de vérité absolue ne vous honore pas. Vous feriez mieux de nous exposer tout simplement votre désaccord.
Réponse de le 09/05/2012 à 7:23 :
D'accord avec Venusvenus
a écrit le 08/05/2012 à 21:23 :
Des principales places européennes, c'est le CAC qui baisse le plus et de loin, donc soit la France est plus exposée que les autres à la dette grecque, soit il y a un effet Hollande qui vient se rajouter à cette baisse..
a écrit le 08/05/2012 à 21:15 :
De toute façon la fin de l'Europe est désormais inévitable. Tout s'effondra. Préparez vous à l'Apocalypse. Vous perdrez tout.
Réponse de le 09/05/2012 à 8:41 :
En ayant pas grand chose, je ne risque pas grand chose !!!
Réponse de le 09/05/2012 à 10:32 :
@ euh : vous perdrez le peu qu'il vous reste tout de même. Une telle situation ne peut qu'appauvrir tout le monde, même les plus pauvres qui sont encore plus pauvres de ce fait !
a écrit le 08/05/2012 à 20:57 :
Nous ne sommes pas a l'abri du risque de défaut, l'Allemagne nous met en garde elle n'est pas la pour financer les promesses électorales des socialistes a lancé le ministre et vice président du CDU allemand.
La gauche pour financer les mesures couteuses et des promesses électorales ne veut pas signer la règle d'or demande à renégocier le pacte de stabilité qui oblige les pays à réduire leur déficit. c'est de l'inconscience; Lire le rapport de la cour des comptes.
Les CDS sur la dette de la Grèce vont provoquer une faillite des banques Française et européennes.
Il y a aussi la chute de BDI et Harpex qui témoigne d'une baisse d'activité mondiale et du ralentissement de l'économie Chinoise.
La crise est devant nous
Réponse de le 08/05/2012 à 23:45 :
De surcroît avec un capitaine de pédalo pour nous faire traverser l'ouragan européen en cours de formation !
Réponse de le 09/05/2012 à 5:46 :
La fin 2012 va être catastrophique mais ce n'est rien au regard de 2013 !
a écrit le 08/05/2012 à 20:24 :
et si on imposait les armateurs et l'église pour rétablir un début de justice dans ce pays !!!
a écrit le 08/05/2012 à 19:38 :
Chers amis lecteurs de la Tribune, il va falloir serrer les fesses !!! Cette fois, çà y est : c'est le chaos ! Tout notre beau système économique va s'écrouler. La dette des Etats va disparaître en même temps que l'épargne des Français. Les Banques vont mourir dans les semaines qui suivent et bientôt, il n'y aura plus de prestations sociales de versées. Le gens seront dans la rue, non pas pour défiler mais simplement dans le but de trouver de quoi subvenir à leurs besoins vitaux...Welcome François !
a écrit le 08/05/2012 à 19:29 :
quand est-ce que les médias vont arrêter de protéger notre futur président, la vérité est que de la même manière qu'il y a deux semaines lors des résultats plaçant hollande en tête au premier tour, le CAC 40 avait perdu 3%, sa victoire au second tour lui en a fait perdre 3 autres. Les investisseurs sont pas fous, ils quittent la valeur française en perdition. A oui et les I pad aux collégiens de Corrèze (département le plus endetté de France) n'ont pas fait polémique eux. Marre de la partialité des médias.
a écrit le 08/05/2012 à 19:29 :
Lorsque sarkozy a evoqué une crise inouie aucun excuse ne lui a été trouvée !! En sera t'il de même pour Hollande ??
a écrit le 08/05/2012 à 19:20 :
Juste un rappel : qui a empêché la tenue légitime d'un referendum en Grèce dont l'issue, quelle qu'elle eut été, aurait évité de rendre ce pays ingouvernable et aurait présenté franchement les choix ? Quand on méprise la démocratie et le peuple, ils se vengent.
a écrit le 08/05/2012 à 19:03 :
Qui peut encore prétendre que le système est viable avec l'application des théories néo-libérales?
Réponse de le 08/05/2012 à 19:38 :
Pareil avec les théories maxsites et socialistes (URSS, Corée du Nord, Cuba, Staline, Goulag, millions de morts...)
a écrit le 08/05/2012 à 19:03 :
Qui peut encore prétendre que le système est viable avec l'application des théories néo-libérales?
Réponse de le 09/05/2012 à 2:21 :
Mais quel application neo liberale? Les US ont jamais autant intervenu sur le plan economique tout comme l'europe. Y a trop d'interventionisme
a écrit le 08/05/2012 à 18:49 :
La misère engendre les extrêmes ! A bon entendeur salut !
Réponse de le 08/05/2012 à 18:55 :
Non, elle fait venir les sauveurs, c'est très différent.
Réponse de le 08/05/2012 à 19:02 :
Mouaip ... J'ai pris la presse internationale, c'est plus l'arrivée de Hollande qui est citée. Je pencherais pour un croisement entre les deux.
a écrit le 08/05/2012 à 18:36 :
HIER LA BOURSE saluait l'arrivé de Hollande mais aujourd'hui elle coule à cause de la Grèce ... Il faudrait que le journaliste fasse de l"information et évite de se faire plaisir. Evidement que la bourse baisse et ce n'est qu'un début car maintenant c'est parti pour les gros plans sociaux en France ! La dette Espagnol explose encore ... Bref comme s'il y avait eu une sorte de miracle pendant 2 mois !
a écrit le 08/05/2012 à 18:32 :
C'est drole mais dans la presse etrangere c'est l'election d Hollande qui fait chuter la bourse.
Source: http://sg.finance.yahoo.com/news/paris-stock-market-falls-more-152309332.htmlb

http://wallstreetexaminer.com/2012/05/06/asian-stocks-fall-as-french-socialist-hollande-wins-poll-bloomberg/
a écrit le 08/05/2012 à 18:28 :
Pas d état de grâce pour notre nouveau Président....les ennuis commencent et
les Français vont devoir comprendre qu ils ne sont pas seuls au monde!!
La cérémonie apaisée et consensuelle
d aujourd'hui devrait nous montrerâ tous le chemin de la raison face aux périls!!
Nos politiciens sauront ils se montrer sages ????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :