Bernard Cazeneuve dément un projet de réforme du PEL

 |   |  564  mots
Bernard Cazeneuve a affirmé qu'aucun plan de réforme du PEL n'était envisagé / Reuters
Bernard Cazeneuve a affirmé qu'aucun plan de réforme du PEL n'était envisagé / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve a affirmé dimanche qu'aucun programme de réforme fiscale du du plan épargne logement (PEL) en 2014 n'était à l'étude. Une telle réforme consisterait à supprimer la prime d’État que les épargnants touchent lorsqu’ils débloquent leur PEL, selon le JDD.

Le PEL sera-t-il ou non réformé? "Ce sujet n'existe pas. Il n'est pas question de modifier le régime fiscal des PEL", a affirmé Bernard Cazeneuve lors d'une interview dimanche RTL Le Figaro et LCI. 

Il démentait ainsi une information du Journal du Dimanche selon laquelle le gouvernement entend réformer cette année le plan d'épargne logement (PEL) avec une possible suppression de la prime touchée lors de son déblocage. Selon l'hebdomadaire, une réunion préparatoire devait même avoir lieu dans une dizaine de jours entre les banques et le ministère de l'Économie. L'objectif est de revoir ce placement conçu pour financer le logement mais souvent utilisé pour des raisons fiscales puisque le PEL est exonéré d'impôt sur le revenu, rappelle le journal.

La prime du PEL serait source d'abus

Pour le réformer, "tous les points sont sur la table", aurait indiqué Bercy au JDD. La prime d'Etat comprise entre 1.000 et 1.500 euros que les épargnants touchent lorsqu'ils débloquent leur PEL pour acheter un logement, pourrait être supprimée. Cette prime serait source d'abus, des épargnants ne déposant que de faibles sommes sur leur PEL simplement pour toucher la prime.

Si le ministre a nié un tel projet de réforme, des membres du ministère de l'Economie se sont montrés moins catégorique. La suppression de la prime serait ainsi une "piste à l'étude" ont indiqué des sources à France Info

Économiser quelques centaines de millions d'euros

Autre argument pour sa suppression, laquelle permettrait d'économiser une centaine de millions d'euros par an, elle ne représente qu'un faible montant au regard de la taille des prêts immobiliers nécessaires pour acquérir un logement. Le JDD ajoute que le gouvernement pourrait en retour faire un geste envers les épargnants en diminuant le taux du prêt bonifié auquel le PEL donne droit.
Aujourd'hui à 4,2%, il pourrait passer à 3,5% pour s'aligner sur les taux en vigueur sur le marché, même si rien n'est décidé, précise le journal. Enfin, le plafond du PEL, actuellement à 61.200 euros, fera partie des discussions entre le gouvernement et les banques. Il pourrait augmenter pour suivre la hausse des prix dans l'immobilier, selon le JDD.

12 millions de Français détiennent un PEL

Cette réforme, si elle est bel et bien confirmée, entrerait s'inscrirait dans une révision plus large de la fiscalité de l'épargne. Le PEL est le placement sans risque le plus rémunérateur du marché. Tous les PEL ouverts depuis le 1er août 2003 rapportent en effet 2,50% brut, soit 2,11% après prélèvements sociaux. A titre de comparaison, le livret A sert 1,25% d'intérêts.

Les pouvoirs publics ont récemment tenté une première attaque contre le PEL, que Bercy juge comme étant davantage utilisé pour profiter des exonérations fiscales que pour financer effectivement des logements. Ils ont ainsi voulu inclure les PEL de moins de 10 ans ouverts avant mars 2011 dans la mesure d'alourdissement des prélèvements sociaux sur les produits d'épargne dans le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2014. Mais ils ont fait marche arrière face à la grogne des épargnants. 

Au total, 12 millions de Français détiennent un PEL sur lequel sont déposés plus de 190 milliards d'euros.

(Article publié le 05/01/2014 11:04 mis à jour le  05/01/2014 à 07:09)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2014 à 17:11 :
Faut pas demander qui se cache derrière les régulateurs.
Messieurs les Censeurs je ne vous salue meme pas.
a écrit le 06/01/2014 à 16:59 :
Inutile de dire qu'une telle mesure ne sera "débattue" (après une Nième consultation à 200000€ ! des "parties concernées" : les financiers, pas les possesseurs de PEL !) qu'après les Municipales !!! bulletins de vote obligent !!! Dehors, ces "apprentis sorciers" sans expérience de la gestion... Ils sont étonnés d'absence de reprise ! C'est en serrant les ménages en les SURimposant qu'on les empêche de réinjecter l'argent dans le "business" (commerce et autres). Simple, pourtant.
a écrit le 06/01/2014 à 16:57 :
une question
je viens de l écouter et je me demande si ce monsieur bizarre et coincé a déjà fait de l économie

dramatique et inquietant sur sa rigidité qui cache autre chose!!!!
a écrit le 06/01/2014 à 16:55 :
une belle bande de bras cassés Hollande te sa bande de bon à rien. La reprise est dans tous les pays de l’Europe sauf en France qui est géré par des branquignoles. Il est temps de mettre toute cette équipe au chômage.
a écrit le 06/01/2014 à 16:52 :
Puisqu'il vous le dit, vous pouvez le croire! Un homme politique ne ment jamais! On ne touchera pas au PEL, du moins pas avant les élections !
a écrit le 06/01/2014 à 16:13 :
L'instabilité fiscale continue !!!
Réponse de le 07/01/2014 à 7:09 :
pour tout le monde, il existe une population bien planquée à laquelle on ne touchera pas aux avantages (fonctionnaires, sncf, edr, ratp, etc) alors que les réformes sont nécessaires pour réduire les déficits publics et ainsi stopper de faire les poches des autres.
a écrit le 06/01/2014 à 14:29 :
Cazeneuve c'est l'histoire de Pinocchio, mais le mensonge semble être une vertu chez les politiques. Quant à leur incompétence je suppose qu'ils font un concours à qui le sera le plus.
Et, ils se plaindront de la montée du FN...
a écrit le 06/01/2014 à 14:27 :
Cazeneuve c'est l'histoire de Pinocchio, mais le mensonge semble être une vertu chez les politiques.
Et, ils se plaindront de la montée du FN...
a écrit le 06/01/2014 à 14:26 :
Mettons-les dehors déjà aux élections municipales et votons pour des candidats qui s'engagent à réduire les FRAIS DE FONCTIONNEMENT et à supprimer les investissements de prestige ou non nécessaire: médiathèque, rond point, place pavé,mise en valeur patrimoine des élus......SINON nous aurons droit à une augmentation importante des impôts dès 2015.
a écrit le 06/01/2014 à 14:19 :
Il y a donc anguille sous roche !!!
a écrit le 06/01/2014 à 13:19 :
Cela fait plusieurs fois que l'on me censure, nous ne sommes plus en démocratie et mon humble avis ce n'est que le commencement. Revue de presse Jovanovic. à méditer.
a écrit le 06/01/2014 à 11:57 :
faite un retrait massifs le 9 janvier pel ,livret a ,le resultat garanti pour le pouvoir
a écrit le 06/01/2014 à 11:51 :
QUI DEMENT, MENT
Réponse de le 06/01/2014 à 12:41 :
géant, bravo à la modération
a écrit le 06/01/2014 à 11:40 :
Vieille tactique du "ballon d'essai"....
Car si il y a des mesures penalisantes a prendre,ce sera fait apres le municipales....
Réponse de le 06/01/2014 à 11:51 :
Ballon d'essai ou, avec la nouvelle année, le retour des couacs ? plutôt la seconde hypothèse.
a écrit le 06/01/2014 à 11:18 :
Vous voyez tous que ce gouvernement n'a qu'un objectif : spolier les honnêtes épargnants pour financer les dépenses sociales. Voilà pourquoi la seule alternative crédible c'est la réélection de Nicolas Sarkozy en 2017. Il saura poursuivre et amplifier les seules vraies réformes qu'à connu ce pays.
Réponse de le 06/01/2014 à 12:27 :
faisons alliance nous avons les memes valeurs
Réponse de le 06/01/2014 à 14:12 :
@ump je suis pourtant de droit mais quand j'ecoute cope dire nous mettrons la retraite a 65 il est encore à coté de la plaque l'urgence est bien d'aligner les regimes avant toute modif le trop de deputés c'est bien sarko qui en a rajouté 11 pour l'etranger les taxes ils en ont voté leur part.il faut un renouvellement en limitant le nombre de mandats
a écrit le 06/01/2014 à 11:09 :
Je sais pas mais lui il vous en fait une qu............e, dans son genre.
a écrit le 06/01/2014 à 10:31 :
la spécialité de la France : l'instabilité fiscale !!!!
Réponse de le 06/01/2014 à 11:23 :
Une suppression de la "prime d'Etat" n'est pas un exemple d'instabilité fiscale puisqu'il ne s'agit pas d'impôt mais d'un "bonus" versé si l'épargnant acquiert un bien en recourant au prêt inclus dans le PEL (ce qu'actuellement peu de personnes font compte tenu du taux peu intéressant attaché au PEL). Il s'agit surtout de réduction des dépenses. Celle-ci est-elle utile ? Ceux qui en bénéficient disent OUI les autres sont d'accords pour sa suppression. Et vous, êtes-vous d'accord avec la baisse des dépenses de l'Etat ????? Moi je dis OUI !
a écrit le 06/01/2014 à 10:29 :
Ah non vraiment ils commencent a nous fatiguer... ils deviennent de plus en plus pénibles !
a écrit le 06/01/2014 à 9:28 :
on ne peut pas reprocher au gouvernement d'essayer de renflouer les caisses du pays!que les français arretent de partir en préretraite a 50 ans ,d'avoir des rtt (2 mois de vacances c'est unique dans le monde) ou 400 euros d'allocs familiales tous les mois,et alors le gouvernement relachera la pression fiscale!
Réponse de le 06/01/2014 à 9:33 :
conclusion au pouvoir depuis deux ans bientot vous n'avez rien fait dans ce sens et surtout pour l'abolition des priviléges des élus dont les 55 ans que vous evoquez
Réponse de le 06/01/2014 à 9:58 :
d'accord pour renflouer les caisses du pays mais maintenant il faut le faire en baissant les dépenses et non plus en augmentant les impots. Quand aux RTT, n'est ce pas la gauche qui les a inventés ?
Réponse de le 06/01/2014 à 10:13 :
2 mois de vacances ? Ah bon ? Peut-être en étant élu au PS, moi personnellement, les derniers deux mois de vacances que j'aie eu c'était pendant mes études.

J'ai au pis aller 3 jours de RTT par an, que je ne peux prendre que lorsque ça arrange mon employeur (ça c'est pour les français faignants qui ont trop de vacances).

Et peut être que si le Gouvernement repensait l'appareil redistributif de la protection sociale à ses premières missions, plutôt que d'en ajouter qui n'ont rien à voir avec la compétence sociale de celui-ci à chaque "réforme fis(t-c)ale", nous pourrions faire des économies ?
a écrit le 06/01/2014 à 9:16 :
Mettons les à la porte tous ces politiciens inutiles et plus préoccupés de leurs intérêts personnels que de l'intérêt public, trop de ministre , de députés et de sénateurs...ils ont fait machine arrière sur le pea et le pel l'année dernière, réforme débattue et votée par 80 députés sur 577 ... ils ne servent à rien et ils se moquent de nous mais ils reviennent sur le sujet toujours autant besoin d'argent sans réformer l'état obèse dont ils sont les symboles !
a écrit le 06/01/2014 à 8:58 :
Je regarde Cazeneuve sur BFM TV, si quelqu'un a compris quelque chose au salmigondis de cet impétrant, qu'il m'éclaire............................
a écrit le 06/01/2014 à 8:50 :
Tout le monde souhaite que la dépense publique diminue ... Mais dès que l'on propose une diminution de ces dépenses ...... Tout le monde râle : on veut bien réduire les dépenses des autres ... Pas celles dont on bénéficie. Comique et Comiques !
Réponse de le 06/01/2014 à 11:15 :
Nous savons très bien quelles dépenses diminuer, Cmu, immigration, prison 4 étoiles, allocations polygamie. ...
a écrit le 06/01/2014 à 8:50 :
Ce que fait la gauche depuis son arrivée : saquer les petits , épargnants , augmenter impôts et taxes
Ce sont la ses reformes !
C'est normal : ils n'ont rien de socialistes, ce sont des bourgeois bien établis et ils s'en fichent de leurs électeurs , simplement pour de faire élire et encore !
Réponse de le 06/01/2014 à 9:05 :
on baisse la culotte à chaque foi qu'une réforme fait descendre dans la rue, c'est d'ailleurs elle qui commande.
a écrit le 06/01/2014 à 8:10 :
Un peu facile. On fait paraître un article avant de vérifier la réalité de l'information puis on change le titre.
a écrit le 06/01/2014 à 8:07 :
S'il affirme qu'il ne touchera pas au PEL, c'est bien que la réforme est engagée et que la prime va être supprimé ! On connaît bien leurs mensonges !
a écrit le 06/01/2014 à 7:24 :
Finalement Hollande applique la formule de Marchais, Il prend tout et nous laisse le reste.
a écrit le 06/01/2014 à 7:11 :
Ben voyons, tant que gauche comme droite ne voudront pas faire les réformes nécessaires au pays (réforme musclée des régimes spéciaux, fonctionnaires edf, cheminots, etc , ) pour protéger tout ce beau monde, dont on a peur électoralement, on fera les poches des autres, logique.
a écrit le 06/01/2014 à 6:08 :
mais bien sur on ne touche pas au PRET IMMOBILIER a TAUX ZERO pour les senateurs de notre belle republique bananiere
a écrit le 05/01/2014 à 23:30 :
Une niche fiscale inutile que le gouvernement à raison de vouloir supprimer. De toute façon pour les acheteurs d'un logement, il vaut mieux faire jouer la concurrence et changer de banque pour l'obtention d'un crédit à un taux intéressant plutot que de compter sur un coup de pouce de l'Etat.
a écrit le 05/01/2014 à 22:37 :
le suicide fiscal, c'est maintenant!
a écrit le 05/01/2014 à 22:03 :
Tout le monde ici demande à l'état de réduire les dépenses, et aussitôt que l'état en réduit une, les noms d'oiseaux fusent. Cherchez la cohérence. Tous les gouvernements à venir devront couper dans les dépenses.
Réponse de le 05/01/2014 à 23:06 :
Tout le monde, y compris les libéraux les plus ultra veulent le beurre, l'argent du beurre et les charmes de la crémière.
a écrit le 05/01/2014 à 21:41 :
Un petit coup de rabot de plus et hop ! Par ici les millions pour payer les retraites des fonctionnaires et rayer la dette de l'Humanité. Les socialistes saignent le peuple et ce n'est que le début. Une chose à faire: réduire drastiquement sa consommation pour que la chute soit plus rapide et donc ensuite la reconstruction d'après les réformes. Sinon ils nous détruiront à petit feu......
a écrit le 05/01/2014 à 21:28 :
Ils ont raison... Une niche fiscale de moins. De plus il est grand temps d'arrêter de subventionner l'immobilier.
Réponse de le 05/01/2014 à 21:43 :
Vous plaisantez?
Réponse de le 05/01/2014 à 21:52 :
Tout à fait. Néanmoins cette mesure est stupide dans la mesure où les avoirs de la caisse des dépôts ont tendance à échapper aux ponctionnaires qui nous gouvernent (cf. collecte négative du Livret A). Comment les socialistes vont-ils pouvoir acheter des voix à bas coût (cf. élections municipales) sans moyens de financement pour le logement social?
Réponse de le 05/01/2014 à 22:08 :
Réforme à faire au plus vite. Le PEL est plutôt utilisé comme outil d'épargne.
Avant c'était pire et encore moins encadré.
Un taux fixe d'emprunt est une anomalie car les taux évoluent dans le temps. Si on veut garder cet outil, il faudrait faire un calcul pour faire en sorte que ce taux soit légérement avantageux par rapport au taux du marché.

Si on supprime le PEL je ne crierais pas au loup.

De toute façon les socialos peuvent faire ce qu'ils veulent, je voterai à droite aux municipales et aux futures élections.
Réponse de le 06/01/2014 à 7:13 :
La droite a fait un boulot remarquable, la preuve est qu'ils sont repassés à la présidentielle de 2012 et leurs résultats sont formidable, déjà pour la flambée immobilière déjà.
a écrit le 05/01/2014 à 20:35 :
Il reste plus qu'a ouvrir un compte en Suisse... Autant suivre l'exemple de nos cher politiciens.
a écrit le 05/01/2014 à 20:08 :
cazeneuve notre plus nul ministre du budget de la 5é a refusé de commenter, comme d'habitude il va encore fuir ses responsabilités et dénoncer ses prédécesseurs. Encore un peu et Cahuzac me paraîtrait plus sympathique malgré son "petit" défaut, mais où ce gouvernement est allé pêcher un tel nul sans honneur.
a écrit le 05/01/2014 à 19:41 :
Forcément on taxe l'épargne populaire, et nos élus continuent à gaspiller notre argent
a écrit le 05/01/2014 à 19:18 :
Par contre les avantages et retraites des ministres et sénateurs ne bougent pas... Si ...à la hausse.....
a écrit le 05/01/2014 à 18:57 :
ce gouvernement attaque vraiement les petites gens !!
Réponse de le 05/01/2014 à 20:03 :
C'est normal nous sommes plus nombreux, et puis il affirme le proverbe : qui aime
bien châtie bien ? Qui a un abonnement à une revue financière dans le peuple ?
avec conseil juridique ?
a écrit le 05/01/2014 à 18:50 :
encore et encore un truc de riche ::: mafia
Réponse de le 05/01/2014 à 22:14 :
Les PEL alimentent la caisse des dépôts (qui finance le logement social), ce n'est en aucun cas un placement de "riches". Le rendement net est ridicule par rapport à d'autres supports. Cette niche fiscale ne présente aucun intérêt financier significatif.
a écrit le 05/01/2014 à 18:25 :
Il n'est pas trop tot tout le monde sait que EL coute chere et ne sert a rien. Mais bon faut pas changer les habitudes....
Réponse de le 05/01/2014 à 18:42 :
post gentil mais pouvez vous développe, quand vous affirmez avec péremption "EL coute chere et ne sert a rien".
Réponse de le 06/01/2014 à 10:16 :
Le PEL n'est pas un produit d'Epargne, et de financement pour le logement social ? On m'aurait donc menti ? Eclairez-moi sur la vérité alors...
a écrit le 05/01/2014 à 18:16 :
Et la purge continue, ou est la pose ?
Que vaut la parole de nos politiciens, personne ne les écoute plus.
a écrit le 05/01/2014 à 18:05 :
"La prime d’État que les épargnants touchent lorsqu’ils débloquent leur PEL pourrait ainsi être supprimée. " on veut des sous !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 05/01/2014 à 18:00 :
Tiens il a encore besoin de sous ?!
a écrit le 05/01/2014 à 17:51 :
et oui, stabilité fiscale.Merci Mr Hollande.
a écrit le 05/01/2014 à 17:44 :
Où est la pause fiscale ?
a écrit le 05/01/2014 à 16:28 :
"source d'abus..en déposant de faibles sommes" ?? Franchement, de qui se moque-t-on ? Même le nul en math sait que 30% de zéro ça fait zéro et que 40% de pas grand chose, c'est toujours pas grand chose. J'y vois une nouvelle attaque au pouvoir d'achat et aux économies des classes moyennes :-)
a écrit le 05/01/2014 à 16:27 :
C'est peut-être une bonne idée ? Toucher une prime à condition de passer par le taux du prêt que le PEL a prévu, alors qu'on peut avoir moins cher sans prime, ça évitera d'être "prisonnier" du système.
J'en ai ouvert un en décembre, 2,11% net c'est mieux que moins de 1% du Livret A/LDD à craindre. Pas de besoin d'acheter, pas encore de faire des travaux, ai déjà ce qu'il faut, donc pas de prime espérée.
(si on veut absolument que l'Etat se réforme sans que ça nous fasse mal, arrêtons de rêver)
Réponse de le 05/01/2014 à 18:16 :
Il est toujours possible de sortir de son PEL sans obligation d'acheter pour bénéficier de la prime, puis d'en ouvrir un nouveau.
a écrit le 05/01/2014 à 16:14 :
A 2,11% net le PEL est plus rentable que les livrets. 35000 € sur un PEL c'est 300€ d'intérêts de plus qu'avec des livrets. Et peut-être encore plus au 1er février prochain si le taux des livrets baisse encore !
Réponse de le 05/01/2014 à 16:32 :
@Claude87: avec 300 euros d'intérêts par an, c'est presque un évadé fiscal :-)
a écrit le 05/01/2014 à 16:06 :
Le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres.
a écrit le 05/01/2014 à 16:01 :
arrêtez de parler de reforme, quand il s'agit une fois de plus de racketter le citoyen!!!
a écrit le 05/01/2014 à 15:26 :
Lamentable et mesquin !!!!!!!!!!!
a écrit le 05/01/2014 à 15:06 :
pourquoi les pel ne sont pas utilisés !!!! lles taux sont supérieurs aux marché et ils cherchent encore une façon d'augmenter les prelévements ?? c'est de l'instabilité fiscale dans les discours ils parlent de stabilité fiscale cherchez l'erreur
a écrit le 05/01/2014 à 14:42 :
100 millions d économie par an . Les milliardaires ont augmenté leurs capitaux de 500 milliards en 2013 . C'est cela la répartition de la richesse .Les politiques ne nous amusent plus c'est trop gros
a écrit le 05/01/2014 à 14:41 :
Au service technique

Merci de modifier le site afin d'éviter qu'au rafraîchissement le commentaire en cours d'écriture ne disparaisse pas
a écrit le 05/01/2014 à 14:39 :
C'est normal car l'élu de droite ou de gauche possède peu ( vu dans la déclaration de patrimoine ) .Sont futés les politiques , ils s'organisent et la plèbe subit .
Réponse de le 05/01/2014 à 18:29 :
@RED: de toute manière, ils ont des prêts à taux ZÉRO, donc ils ne sont paas trop concernés par les taux immobiliers :-)
a écrit le 05/01/2014 à 14:36 :
La suppression de la prime s'appliquera-t-elle aux plans épargne logement déjà souscrits ? Ou cela ne concerne-t-il que les plans souscrit après la date d'entrée en vigueur ? Merci.
Réponse de le 05/01/2014 à 20:26 :
D'après vous ? Qui c'est qui va l'avoir la quenelle ?
a écrit le 05/01/2014 à 14:29 :
Cette mesure va économiser 100 millions à l'Etat Je rappelle qu'il existe 80 milliards d'évasion fiscale par an Une nouvelle fois on amuse la galerie pour détourner l'attention des
citoyens
a écrit le 05/01/2014 à 13:51 :
allez placer à Londres.....
rien ne vous empeche de placer votre argent la bàs.
l'UE : libre circulation des biens et des personnes. avec taxation des placements bien moins forte.
a écrit le 05/01/2014 à 13:28 :
J'ai bien envie d'aller placer mon épargne ailleurs qu'en France...Jersey n'est pas si loin.
Réponse de le 05/01/2014 à 16:06 :
Bonne idée !
j ai moi meme ouvert des comptes en pays etranger !
a écrit le 05/01/2014 à 13:26 :
le PEL est exonéré d'impôt sur le revenu...Mais on a déjà payé des impôts sur ces revenus avant de la placer. Faut il garder cet argent chez soi ?
a écrit le 05/01/2014 à 13:25 :
le PEL est exonéré d'impôt sur le revenu...Mais on a déjà payé des impôts sur ces revenus avant de la placer. Faut il garder cet argent chez soi ?
a écrit le 05/01/2014 à 13:23 :
La première quenelle de l'année de ce gouvernement envers les français.
a écrit le 05/01/2014 à 13:18 :
Je suis au maxi de mon PEL. Déjà propriétaire, je voulais attendre un peu avant de le clôturer, mais je crois que je vais anticiper la démarche...et m'acheter un bout de terrain bien placé que je vais laisser dormir en attendant de le transmettre à mon fils.
Réponse de le 05/01/2014 à 13:50 :
Attention, je pense qu'ils vont taxer un jour les terrains nus et ils auraient raison, c'est de la pure spéculation ce que vous dite! Après on s'étonne que les prix de l'immobilier ne baissent pas, un bon krack immo (comme la bourse en 2008) c'est ce qui ferait le plus grand bien à la France et au propriétaire véreux! sauf que le gouvernement n'agit pas dans ce sens, il rend le marché encore plus fermer alors qu'il faudrait ouvrir les vannes et taxer les terrains nus un max... pour répondre au manque de logement. Pourquoi clôturer votre PEL? il a plus de 12 ans? si ce n'est pas le cas, c'est le meilleur placement sans risque totalement garantie et qui est disponible. Si vous avez besoin d'argent rapide, vous ferrez comment avec votre "bout" de terrain?.
Réponse de le 05/01/2014 à 17:27 :
C est prévu ,en 2015 les terrains nus constructibles vont passer d une taxe foncière de 30 ou 40 euros à plusieurs milliers et en 2017 cela doublera encore ,seulement dans les 27 agglomérations tendus ,il va y avoir de l offre ,la construction repartira et les prix baisseront ,enfin du courage .
Réponse de le 05/01/2014 à 18:30 :
depense ton argent a la junquera ,au moins tu en profite et tu aides les pays emergents !!
a écrit le 05/01/2014 à 13:09 :
ils ne sont plus à une connerie près !! ça va péter!!!
a écrit le 05/01/2014 à 12:49 :
La fronde gronde partout en France... Des têtes vont tomber.
Réponse de le 05/01/2014 à 13:30 :
Le livret A va suivre...
a écrit le 05/01/2014 à 12:36 :
Pour supprimer les abus, le socialo met fin au dispositif. Le socialo ne trouve plus de gras, il s'attaque au maigre.
a écrit le 05/01/2014 à 12:08 :
La jalousie fait des ravages. Il ne faut surtout plus encourager l'effort. Soyons tous des assistés ! Enfin, qu'ils en profitent pendant qu'ils le peuvent encore : il ne pourront pas longtemps continuer à financer leurs dépenses et déficits sans l'épargne de ces factieux d'épargnants...
a écrit le 05/01/2014 à 12:06 :
C'est une très bonne mesure. A l'heure où les plus démunies n'ont rien et manquent de tout, un tout petit effort des plus favorisés qui sont capables d'épargner n'est que justice. La redistribution est la seule solution du "vivre ensemble" et de égalitarisme.
Réponse de le 05/01/2014 à 12:24 :
car anti fraudeurs. Ne trouvez vous pas que le PS et ses clowns ont déjà suffisamment taxé, imposé, lésé, truandé les salariés de base? pensez vous que le PEL soit un placement pour "riches"?? et d'ailleurs le propre du socialiste comme vous est la JALOUSIE. Ceux qui travaillent placent leur maigre revenu, suite à la taxation folle des socialos, sur des petits instruments qui rapportent peu. Alors de grâce taxez plutôt les gens à l'ISF comme euh...Touraine, Sapin, DSK, Cahuzac, et autres barons félons socialos.
Réponse de le 05/01/2014 à 12:36 :
"vivre ensemble et égalitarisme " : vous voulez qu'on parle de l'égalitarisme entre le Privé et le Public ? Parce que là, il y aurait beaucoup de mesures à prendre.
Réponse de le 05/01/2014 à 12:46 :
sans parti pris, ce serait quand même intéressant que l'un d'entre vous, récapitule l'ensemble des impôts qui ont augmentés non pas seulement depuis mai 2012 mais depuis le début de la décennie. Beaucoup parmi vous auraient des surprises. Mais bon, chacun son club de fans.
Réponse de le 05/01/2014 à 12:56 :
le changement ( baisse des impôts ) c est maintenant .
Réponse de le 05/01/2014 à 16:30 :
il ne s'agit pas de savoir qui a augmernté le + les impots. Il s'agit simplement de mettre le gouvernement actuel en face de ses contradictions à savoir : stabilité des prélèvements pour 2014. Est ce le cas d'après vous ? si vous pensez que oui, alors votre club de fans restera à 22% d'adhérents.
Réponse de le 05/01/2014 à 18:48 :
nous sommes pour 2013 à 46.3% d'imposition, derrière le Danemark avec Hollande nous sommes devenus RECORDMAN du monde des prélèvements, pour 2014 avec l'augmentation de la TVA des cot. retraites et autres joyeusetés Hollande va nous faire passer nous l'espérons tous PREM'S avec 46.6%. Ai-je répondu à votre attente?
a écrit le 05/01/2014 à 12:03 :
Encore une hausse d'impôt qui ne dit pas son nom. Mais à quand une réduction de la dépense publique pour changer un peu de levier?
Réponse de le 05/01/2014 à 13:14 :
N'importe quoi ! Et c'est encore les petits fonctionnaires qui devraient trinquer ?
Réponse de le 05/01/2014 à 16:10 :
@@Toujours dans le même sens
Oui, les fonctionnaires petits et grands ont des privileges au niveau de la conservation de l emploi ! Ont des privileges au niveau du calcul des retraitres !
DE PLUS, il y a 2.5 millions de fonctionnaires en TROP en France !
Alors desole mais il faut vous mettre dans la tete que ce sont les services de l etat qui vont trainquer !
Réponse de le 06/01/2014 à 12:33 :
Un plan social dans la fonction publique ?
J'en rêve : ça me permettrait de partir dés maintenant en préretraite avec une belle prime et trois ans de chômage comme tous les potes de mon âge qui travaillent dans le privé !
a écrit le 05/01/2014 à 11:59 :
"Économiser quelques centaines de millions d'euros... du PEL", c'est exactement ce que coûte la suppression du jour de carence des fonctionnaires!!! Mais pour ces derniers, ces sommes ne représentait rien!!! Écœuré par ce gouvernement de spoliateurs qui change les règles tout les quatre matins!
Réponse de le 05/01/2014 à 12:07 :
Exactement, c'est un purement scandaleux. Ils persistent et signent, alors qu'il faudrait tout faire pour diminuer très fortement la dépense publique comme l'ont fait tous les autres payes européens qui commencent à remonter la pente. On ne s'en sortira pas. C'est vraiment très grave...
Réponse de le 05/01/2014 à 13:15 :
Rien ne vous empêche de fermer votre compte et de placer votre argent ailleurs...
Réponse de le 07/01/2014 à 7:11 :
ne faut surtout pas toucher à cette population bien planquée
a écrit le 05/01/2014 à 11:27 :
C'est la stabilisation fiscale promise !
a écrit le 05/01/2014 à 11:25 :
ils ont été obligé par le conseil constitutionnel de supprimer les 15% de prélevements qu'ils avaient prévus sur le PEL. Voici le moyen qu'ils ont trouvé pour compenser. Et on ose nous parler de pause fiscale et de baisse des impots !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :