L'Europe, ce continent à la traîne et sans profit économique

Alors que le profit économique des banques américaines et asiatiques a grimpé en 2013, les établissements européens se sont retrouvés dans le rouge cette année-là.
La rentabilité économique des banques européennes a connu une chute de 40 points de base* (0,4%) en 2013 contre 44 points l'année précédente, en 2012
La rentabilité économique des banques européennes a connu une chute de 40 points de base* (0,4%) en 2013 contre 44 points l'année précédente, en 2012 (Crédits : reuters.com)

L'Europe est la seule région mondiale dont les résultats du secteur bancaire sont négatifs en 2013, notamment s'agissant du profit économique (mesure des coûts d'exploitation, du risque, et du refinancement par rapport au revenu, pour connaître au mieux la rentabilité des banques). D'après un rapport du Boston Consulting Group (BCG) publié mardi 2 décembre, les banques européennes étaient dans le rouge cette année-là, connaissant une chute de 40 points de base* (- 0,4%) de leur profitabilité économique soit une perte de 136 millions d'euros (contre 44 points perdus en 2012, soit - 161 millions d'euros).

Le BCG analyse: "Tandis que les coûts de refinancement ont décru en raison des taux d'intérêts européens bas et que les coûts de risques sont restés stables, ceux d'exploitation ont augmenté." D'après l'institut, pour sortir de la spirale négative, "les banques européennes devraient s'attaquer aux coûts d'exploitation" notamment.

Le secteur mondial porté par le retour des banques américaines

Pourtant, en moyenne, le secteur bancaire mondial redevient profitable pour la première fois depuis 2007, en gagnant 3 point de base en 2013, soit 18 millions d'euros, après avoir perdu 6 points en 2012 (-45 millions). Dans une spirale négative ces dernières années, l'Amérique du Nord a refait surface en 2013 avec un profit économique de 19 points (contre une baisse de 5 points l'année précédente).

En 2013, l'Amérique du Sud (+ 59 points) et l'Asie-Pacifique (+ 61) ont également affiché  de bonnes performances.

*Un point de base représente un centième de pourcent. Par exemple, une valeur qui passe de 3,4% à 3% a perdu 40 points de base.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 02/12/2014 à 19:32
Signaler
Les américains parlaient de la vieille Europe, on en a fait un scandale... L'amérique ne vieillit pas, quid de l'Europe? Nous avons 3 inconvénients: pas de ressources naturelles, pas de position sur le Pacifique et nous sommes mauvais en technologies...

le 04/12/2014 à 4:34
Signaler
C'est faux. Les ressources naturelles, nous avons le gaz et pétrole en Norvège et Ecosse, et le charbon dans le nord et la ruhr, en pologne, les centrales nucléaires avec l'uranium du NIGER, LOL... etc Nous n'avons pas besoin du pacifique quand nous...

à écrit le 02/12/2014 à 18:07
Signaler
Et pourtant selon vous, tous les misérables de l'est européen veulent ardemment faire partie de cette UE "à la traîne et sans profit économique". Cherchez l'erreur !

à écrit le 02/12/2014 à 14:32
Signaler
L'Europe est un boulet pour le monde et dans l'Europe la France avec sa politique de Terreur: 57% craignent pour leur emploi quand les fonctionnaires travaillent moins que les autres. A quand le contrat unique quand on fait 90% CDD? Pour les dépense...

à écrit le 02/12/2014 à 14:23
Signaler
En étant pragmatique on voit quand même que le plan de relance américain manque de concret car même si les banques distribuent des milliards de bénéfices aux actionnaires dans les paradis fiscaux, les infrastructures des USA sont en ruines et les cha...

à écrit le 02/12/2014 à 12:34
Signaler
Les banques US ont recyclé leur actif pourris (supprims) via la FED et cette dernière leur a fournie de l'argent tout frais sortie tout droit de la planche à billets grâce aux QE1, QE2, QE3 (et bientôt QE4) donc de la valeur ne reposant sur rien sino...

le 02/12/2014 à 14:56
Signaler
Que vous ayez raison ou non, les pays Européens vont devoir aller vers plus d'intégration si nous voulons passer au travers de secousses monétaires mondiales.

le 02/12/2014 à 19:25
Signaler
L'amérique peut se payer une monnaie faible parce qu'elle a des ressources naturelles, pas l'Europe. Et c'est une démocratie avec une seule tête. Il faut payer l'import des ressources...

à écrit le 02/12/2014 à 10:58
Signaler
Pourquoi vouloir toujours ramener l'économie au capital? Et l'énergie, le capital humain, le progrès technique, qu'en faites-vous?

le 02/12/2014 à 11:54
Signaler
Gépé: sans capital qui peut investir ? Sans rémunération du capital, pourquoi investir ? Sans investisseur qui peut créer l'entreprise ou lui permettre son développement ? Le capital humain sans capital financier ne peut rien.

le 02/12/2014 à 14:25
Signaler
Le capital est dans les paradis fiscaux et dans les mains de quelques rentiers frigides.

à écrit le 02/12/2014 à 10:46
Signaler
Ce qui tue l'Europe c'est son socialisme. La France est l'exemple éclatant. Assistanat et chasse aux riches donnent la marasme. La guerre économique est un fait. Les anglo-saxons libéraux la gagnent....

à écrit le 02/12/2014 à 10:36
Signaler
L’Europe c'est le japon 2.0 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 02/12/2014 à 10:18
Signaler
Il a fallu seulement 20 ans pour que les espoirs de beaucoup d'Européens aient passé de l'idée de "La Forteresse Europe, un continent de Paix" pour "Le chaos Europe, la fidèle boniche de ses patrons va-t-en guerre à Washington". Ce n'est pas du pessi...

le 02/12/2014 à 11:43
Signaler
+ 1001

à écrit le 02/12/2014 à 9:53
Signaler
Mais non c'est impossible, l'immigration ne nous a-t-elle pas apporté croissance et dynamisme?

le 02/12/2014 à 10:01
Signaler
´Je suis sur que c'est a cause des Espagnols que le marché de la tulipe s'est effondré'

le 02/12/2014 à 11:42
Signaler
Et avec notre gouvernement "socialiste" elle en devient de plus en plus accrue en France !

le 02/12/2014 à 13:28
Signaler
Donc vous n'avez pas compris qu'en 1637 les espagnols n'y étaient pour rien dans l'effondrement des cours de la tulipe.

à écrit le 02/12/2014 à 9:45
Signaler
La belle-mère d'un cousin de la voisine d'un ancient collègue de travail de mon épouse avait l'habitude de dire : "L'Europe, c'est du passé, ce sera un grand musée pour les touristes." Et je pense qu'elle n'avait pas si tort que cela, la bonne femme…...

à écrit le 02/12/2014 à 9:20
Signaler
Merci de ne pas inclure la Suisse et les pays de l'aele en général dans vos titres à deux roubles

le 02/12/2014 à 18:08
Signaler
+ 1000

à écrit le 02/12/2014 à 9:15
Signaler
L'Europe, ce continent sans profit économique comme le reste du monde!

à écrit le 02/12/2014 à 8:45
Signaler
Sans profit, pas pour tout le monde! Les riches empruntent et les pauvres remboursent.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.