Une recapitalisation des banques sera "peut-être nécessaire", pour Joaquin Almunia

Une nouvelle recapitalisation des banques européennes sera "peut-être nécessaire" en raison de l'aggravation de la crise de la dette, a déclaré le commissaire européen chargé de la Concurrence, Joaquin Almunia. La ministre du Budget, Valérie Pécresse, estime que les banques françaises n'en ont pas besoin.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Quelques semaines après Christine Lagarde, directrice générale du FMI, qui fin août évoquait une "recapitalisation substantielle" des banques européennes, le commissaire européen Joaquin Almunia en remet une couche.

"Malheureusement, avec l'aggravation de la crise des dettes souveraines, de nouvelles banques auront peut-être besoin d'être recapitalisées" en plus des neuf qui n'ont pas réussi les tests de résistance des banques effectués en juillet, a insisté mardi Joaquin Almunia.

"Dernier recours"

Dans ces circonstances, "je vais proposer cette année de prolonger les règles autorisant les aides d'Etat" mises en place en 2008-2009, "afin de permettre aux gouvernements de continuer à aider publiquement leurs banques au-delà de 2011", a-t-il annoncé. Ce recours au financement public doit intervenir "en dernier recours", a-t-il mis en garde, encourageant les banques à se "financer sur les marchés et à prendre toutes les mesures possibles, comme la vente de filiales et la limitation des dividendes, avant de se tourner vers le soutien public".

"J'aurais préféré qu'on revienne plus tôt aux règles normales" de concurrence, "et c'était mon intention jusqu'à cet été. Mais la situation à laquelle nous sommes confrontés plaide pour une prolongation du régime existant" permettant aux Etats d'aider leurs banques, a-t-il expliqué.

"Aucun problème de solvabilité" selon Valérie Pécresse

Ce mercredi, la ministre du Budget Valérie Pécresse a réagi à ces propos en déclarant que "les banques françaises n'ont pas besoin d'être recapitalisées davantage. Depuis 2008, elles ont augmenté leurs fonds de 50 milliards d'euros". "Il n'y a aucun problème de solvabilité, de liquidité des banques françaises. Les banques françaises sont solides", a-t-elle ajouté sur RMC et BFM TV.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 20/09/2011 à 18:04
Signaler
Peut-être??? Quand on ne sait pas, on se tait !!! Surtout dans le contexte actuel.

à écrit le 20/09/2011 à 17:51
Signaler
Si les entreprises vident leurs comptes des banques françaises comme Siemens qui a retiré 500 millions (de la Société Générale, selon Reuters), alors en effet, on ne pourra pas éviter une recapitalisation. Et les banques devraient arréter de dilapide...

le 21/09/2011 à 14:54
Signaler
si vous voulez réellement éviter que les banques dilapident l'argent "qu'on" leur donne, il ne faut plus recapitaliser encore et encore, mais nationaliser partiellement. ca calmera vite certaines ardeurs, meme si la nationalisation n'est qu'une étape...

à écrit le 20/09/2011 à 16:45
Signaler
Ah ah ah, j'adore le "peut-être"... Allez, amis français, instruisez-vous, voici l'analyse de Reuters : http://www.zerohedge.com/news/interactive-infographic-doomed-european-financial-system

à écrit le 20/09/2011 à 16:12
Signaler
Non, si on respecte un minimum le système capitalistique, les banques faibles DOIVENT disparaitre (comme n'importe quelle entreprise privée). Et si cela doit conduire à une catastrophe mondiale, nous aurons enfin nos 50 glorieuses, et les générations...

à écrit le 20/09/2011 à 16:03
Signaler
Mais non ! il ne faut pas recapitaliser les banques, qui ne souffrent que des dettes publiques : il faut terrasser les déficits publics, et s'attaquer aux dettes publiques ! Un peu de courage, les politiques de tous bords !

le 20/09/2011 à 17:52
Signaler
Je rappelle que les états souffrent de dette publiques en partie parce qu'ils ont dû s'endetter massivement pour faire face à la crise créée de toutes pièces par les banques avec leurs stupides subprimes et autres produits toxiques.

le 21/09/2011 à 14:59
Signaler
jean > oui mais non. les etats souffrent de dettes publiques tout d'abord parcequ'ils ont abandonné aux banques le droit d'imprimer leur propre monnaie. ensuite les subprimes, c'est l'arbre qui cache la forét. d'aprés vous, si une banque prete de l'a...

à écrit le 20/09/2011 à 15:52
Signaler
L'UE et notamment la zone Euro sont des bateaux partant à la dérive. Plus personne ne contrôle rien. Politiciens et technocrates s'accrochent à leurs avantages en ne voulant rien changer. L'implosion est en route. Seule solution : faire table rase et...

le 21/09/2011 à 4:23
Signaler
L'URSS a été un beau rêve ? 8 fois plus de morts que le nazisme, la dictature, la peur, la misère et la famine, c'est un beau rêve ? Vous avez tous vos esprits ?

à écrit le 20/09/2011 à 15:25
Signaler
... peut-être nécessaire !!!! ???? Mais on rêve !! Ce visqueux bruxellois ne se rend donc pas compte qu'il FAUT RECAPITALISER EN URGENCE car la vague grecque est très proche ? Pourquoi toujours prendre les gens pour des crétins ? Recapitalisons, ...

à écrit le 20/09/2011 à 15:17
Signaler
L'Espagne doit fusionner ses caixa en 2 seules entités, elle en a 17. L'Angleterre doit vendre ses banques de détail selon le projet Vickers afin de permettre le paiement des retraites des employés selon le processus réussi "BT", Lloyd devrait dispar...

à écrit le 20/09/2011 à 14:41
Signaler
Nos banques ne tournent qu'avec 2% de fond propre ? Dans une entreprise normale, elle ne survivrait pas.

le 20/09/2011 à 16:03
Signaler
2%?encore un qui balance n'importe quoi !!savez vous ce que sont les ratios ,tiers one ...

le 20/09/2011 à 17:57
Signaler
ou encore les volants contracycliques........

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.