Brexit : Goldman Sachs pourrait quadrupler ses équipes à Francfort

La banque d'affaires américaine, qui emploie 200 personnes dans sa filiale allemande, envisage d'aller plus loin que le doublement des effectifs évoqué jusqu'ici, en fonction de l'issue des discussions sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union.
La banque américaine emploie actuellement 6.000 personnes au Royaume-Uni. Pour conserver son accès au marché unique, il lui faudra relocaliser une partie de ses effectifs dans l'Union européenne.
La banque américaine emploie actuellement 6.000 personnes au Royaume-Uni. Pour conserver son accès au marché unique, il lui faudra relocaliser une partie de ses effectifs dans l'Union européenne. (Crédits : Brendan McDermid)

Encore une bonne nouvelle pour Francfort, dans la bataille d'attractivité que se livrent les grandes capitales européennes dans la perspective du Brexit. Un haut dirigeant de Goldman Sachs, Wolfgang Fink, le co-président du directoire de la filiale allemande de la banque d'affaires américaine, a indiqué, ce jeudi, que ses effectifs pourraient davantage augmenter que prévu dans la ville du land de Hesse en fonction de l'issue des discussions sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Nous avons évoqué à plusieurs reprises un doublement de notre staff" à Francfort, de 200 personnes environ actuellement. "Nous envisageons même de tripler ou quadrupler", a-t-il déclaré lors d'une conférence à Francfort.

Cette fourchette large traduit les incertitudes, notamment réglementaires, auxquelles font face les établissements financiers, qui risquent de perdre le "passeport européen" leur donnant accès au marché unique.

> Lire aussi : Brexit: près de 13.500 sociétés craignent la fin du "passeport européen"

Goldman Sachs emploie environ 6.000 personnes à la City mais il lui faudra délocaliser une partie des équipes pour continuer à servir ses clients européens.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/09/2017 à 13:58
Signaler
Le figaro et d'autres groupes d'influences ont tous déménagé depuis le Brexit en Allemagne car l'Allemagne est plus stable actuellement, ils profitent tous du dynamisme économique Allemand.

le 10/09/2017 à 19:44
Signaler
Si le figaro est un "groupe d'influence", c'est parce que c'est le porte parole le plus direct de l'oligarchie. Merci quand même pour cette bonne nouvelle, s'ils pouvaient tous se casser en Allemagne...

à écrit le 08/09/2017 à 14:27
Signaler
(2) Un grand ouf de soulagement ! On a évité peut-être le pire là... Heu... par contre, vite un frexit !

à écrit le 08/09/2017 à 11:33
Signaler
Ouf !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.