UBS : le rapport accusateur de la justice américaine

Le fisc américain publie sur internet un document dans lequel un Californien affirme avoir sciemment omis de déclarer ses revenus avec l'aide de la banque suisse.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'IRS (le fisc américain) poursuit son combat pour faire tomber le secret bancaire chez UBS. Et sa nouvelle attaque est violente. La justice américaine a publié dimanche sur internet un document accablant pour la banque suisse. Il détaille comment elle aurait aidé un de ses clients américains à frauder sciemment le fisc.

C'est le témoignage du Californien John McCarthy qui a tout déclanché. Cet homme d'affaires est le premier à être poursuivi pour fraude fiscale après l'accord conclu entre UBS et les autorités américaines, la banque suisse ayant accepté de livrer les noms de certains de ses clients américains.

Devant la cour de district central de Californie, à Los Angeles, John McCarthy a plaidé coupable. Il a surtout raconté au fisc, comment UBS l'aurait sciemment aidé à frauder au moins un million de dollars.

Il affirme avoir ouvert en Suisse un compte chez UBS où il a transféré un million de dollars provenant de ses activités aux Etats-Unis, et donc imposable dans son pays d'origine. Il ajoute qu'il a établi ce compte "avec l'aide d'un avocat suisse" qui lui avait été "conseillé par des représentants d'UBS".

On attend désormais la riposte de la banque suisse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
quelles sont les banques qui pourraient etre l'attention de nos chers parlementaires, de droite comme du centre ou de la gauche, la Societe Generale, les Banques Populaires, le Credit Agricole, et d'autres, la BNP ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Dans les annees 60 il etait de bon ton de dire: "Si vous voyez un banquier Suisse sauter par la fenetre, suivez-le car il y a quelquechose a gagner". A cette epoque on ne nous expliquait pas le role de l'avocat qui de son fait disculpait le banquier ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
N'a aucun nouvelle dans cela. Si on fait un peu d'histoirenous savons que ce "petit joli pays" a administré le trésor de guerre nazi pendant des décenies....et ils ont fait du beurre tout en étant "neutre". Aujourd'hui les opportunités sont autres et...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
A maes : cette lutte pathétique du FISC americain contre le secret bancaire ou le caractère " paradis fiscal" de certains états européens, c'est grossièrement du vent donné à l'opinion pour éviter qu'elle lynche ses banquiers et les vrais responsable...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ben voyons, tout est de la faute des banques suisses si nous avons la crise.... Sans cautionner l'attitude de certaines banques suisses, ne pourrions nous pas aussi nous interroger sur l'augmentation inexorable en France tout comme, prochainement, a...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
@maes: Tout à fait d'accord. Bravo pour ces explications conformes à l'histoire ..et à l'actualité.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.