Groupama : la cession de la filiale espagnole se précise

 |   |  289  mots
Copyright Reuters
L'assureur vert continue sa politique de désengagement. Il est entré en négociation exclusive avec Grupo Catalana Occidente pour la cession de sa filiale Groupama Seguros. L'assureur espagnol avait déposé une offre d'achat non contraignante sur l'activité de Groupama en avril dernier.

A chaque jour son lot de nouvelles pour Groupama. Récemment entré en négociation exclusive avec Allianz pour la cession de Gan Eurocourtage, l'assureur vert entame cette fois des discussions en huis clos avec Grupo Catalana Occidente pour la vente de sa filiale espagnole Groupama Seguros.
En avril, l'agence Dow Jones annonçait le dépôt par Grupo Catalana Occidente d'une offre d'achat non contraignante. Et avançait une estimation du montant de la transaction : entre 300 et 400 millions d'euros. La direction de l'assureur vert affirmait à l'époque que Groupama Seguros avait reçu "de très nombreuses marques d'intérêt" dans le cadre d'une "revue stratégique". A fin 2011, Groupama Seguros a réalisé un chiffre d'affaires de 930 millions d'euros (-1.6% par rapport à 2010), dont 722 millions d'euros en assurance de dommages (-4.7%) et 208 millions d'euros en assurance de personnes (+11.1%).  Dépréciation de la dette souveraine grecque comprise, soit - 7 millions d'euros, le résultat net de Groupama Seguros s'élève à 38 millions d'euros en 2011, en baisse de 25.5% par rapport à 2010.

Une entité d'assurance directe

La filiale emploie 1 000 salariés et compte aujourd'hui plus de 2 millions de clients.  Elle dispose par ailleurs d'une entité d'assurance directe, Clickseguros, dont le chiffre d'affaires s'élève à 13 millions d'euros en 2011. La contribution de celle-ci au résultat du Groupe est une perte de 14 millions d'euros contre - 8 millions d'euros en 2010.
Groupama Seguros avait également acquis en 2002 la compagnie Plus Ultra Generales, laquelle affichait encore un écart d'acquisition ("goodwill") de 41 millions d'euros en 2010. Il n'en est pas fait mention dans le document de référence 2011. Reste encore pour l'assureur vert à trouver acquéreur pour son activité au Royaume-Uni, Groupama Insurances, pour sa filiale Proama en Pologne et pour Groupama Private Equity.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :