Les bonus des traders baissent mais... restent très corrects

Malgré une baisse de 11% au cours de l'exercice 2011/2012, le bonus moyen des financiers britanniques ressort encore en moyenne à 15.000 euros.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Pauvres traders? Pas vraiment? Les bonus (rémunérations variables) des financiers de la City ont chuté de 11% au cours de l'exercice 2011/2012 (clos en mars), selon les chiffres publiés ce mercredi par l'Office des statistiques nationales (ONS). Il n'en reste pas moins que le bonus moyen touché l'an dernier par les salariés du secteur financier britannique s'élève encore à 12.000 livres sterling (15.000 euros). Un niveau sans commune mesure avec les rémunérations variables d'autres professions: l'ensemble des salariés britanniques perçoivent en moyenne un bonus annuel de 1.400 livres seulement.

Cette forme de rétribution très répandue dans la City suscite régulièrement l'ire de l'opinion publique britannique, en raison des montants parfois faramineux versés à certains financiers. Les bonus sont par ailleurs accusés de favoriser la prise de risque sur les marchés. "Les bonus dans la City demeurent à un niveau inacceptable", s'indigne Brendan Barber, secrétaire général de la confédération syndicale TUC. Et d'enfoncer le clou: "Les salariés ordinaires, qui voient leurs salaires réels baisser, se demandent comment la City a une nouvelle fois réussi à défier la récession et la médiocrité de ses propres performances pour distribuer des milliards de bonus."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 11/11/2012 à 22:01
Signaler
Laissez moi rire... Le bonus moyen d'un trader est plutôt dans les 300 000 euros/an dans les grandes banques US, donc j'imagine qu'il est à peu près du même ordre à Londres (et 242 000 euros /an en France en 2010). Vos chiffres sont bien en dessous d...

à écrit le 19/09/2012 à 19:33
Signaler
Corrects .... Euh plutôt sordides non ? Ou honteux ..... Tondre les investisseurss et petits épargnants à l hausse comme à la baisse .... Un job vraiment bien surpayé ..... Surtout en privatisant les bénéfices et nationalisant les pertes et ensuite f...

le 19/09/2012 à 21:56
Signaler
Et que font les petits epargnants et les investisseurs ? Ils exigent des retours sur investissement intenables pour les entreprises. Sans etats d'ame. Le plus fort bouffe le plus faible c'est un des principes de base de la finance liberale.

le 20/09/2012 à 17:36
Signaler
encore un qui confond tout ... ah misere , quelle ignorence

à écrit le 19/09/2012 à 19:29
Signaler
Ouaich... 15 000 en MOYENNE. Soit, 3000 pour les plus mauvais, et bien plus pour les "top"... Soit, une population suivant la même inégalité terrestre. Et à condition que ce chiffre soit vrai, je vous plains, cher trader, de servir de fusible dès qu'...

le 20/09/2012 à 0:23
Signaler
15000 c'est le bonus moyen des salariés du secteur financier, les traders généralement touche beaucoup, beaucoup plus de bonus donc ce sont peut être des fusibles mais ils amassent parfois de grosse somme avant de se faire ejecter

le 20/09/2012 à 5:36
Signaler
Merci de montrer l'autre cote du metier... le risque de carriere sans commune mesure avec d'aute boulots

le 11/11/2012 à 21:59
Signaler
Les traders ne prennent quasiment aucun risque personnel. Un trader reste en moyenne en poste 8 ans dans la même banque; très peu de traders se font virer. Le risque personnel pris par un trader est très faible, contrairement à la rumeur qu'ils répan...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.