Paiement sans contact : passage de 30 à 50 euros, le calendrier s’accélère

 |   |  505  mots
(Crédits : Reuters)
Dans le contexte de l'épidémie de coronavirus, la pression s'intensifie pour que le groupement des Cartes Bancaires relève le plafond du paiement sans contact. Aucune décision n'a encore été actée mais celle-ci pourrait se précipiter et un déploiement d'une telle mesure pourrait se faire en quelques semaines.

Pourrons-nous bientôt effectuer des achats en paiement sans contact jusqu'à 50 euros, contre un maximum de 30 euros actuellement ? Ce relèvement de plafond pourrait intervenir d'ici quelques semaines. Un calendrier accéléré par le contexte de l'épidémie de coronavirus, où nombre de consommateurs préfèrent éviter de taper leur code de carte bancaire sur le clavier des terminaux de paiements, utilisés par de nombreux autres usagers.

Le groupement des Cartes Bancaires (CB), gestionnaire du système de paiement par carte en France, a indiqué à la presse que, pour l'heure, aucune décision n'avait été encore prise mais qu'il travaillait, avec les banques membres du GIE, les industriels et les commerçants à la sécurisation du processus, qui consiste à actualiser les cartes bancaires et les terminaux de paiement.

Un déploiement en quelques semaines

"Une chose est certaine, cela sera beaucoup plus rapide que lors du changement de plafond de 20 à 30 euros, qui avait nécessité dans la grande majorité des cas le renouvellement du parc de cartes. Le déploiement ne prendra donc pas deux à trois ans comme précédemment. On comptera plutôt en semaines, le temps de la sécurisation du process [une fois la décision prise, Ndlr]", détaille le groupement.

Le paiement sans contact, déployé en France depuis 2012, ne cesse de progresser. En 2019, 3,7 milliards de transactions ont été réalisées par ce mode de paiement, en hausse de 56,5% par rapport à l'année précédente, selon l'observatoire du groupement CB. En février dernier, il représentait 37% des paiements par carte. Une adoption qui s'accélère depuis les mesures de confinement. Depuis un mois, ce mode de paiement a augmenté en moyenne de 4%. Chez certains commerçants de première nécessité, la hausse est beaucoup plus marquée. C'est notamment le cas dans les boulangeries, avec une poussée de 6%, et dans les pharmacies où ils ont augmenté de 10%.

La pression s'intensifie

Depuis la propagation de l'épidémie de coronavirus, plusieurs voix s'élèvent pour demander un relèvement du plafond du paiement sans contact. Il y a deux semaines, l'Autorité bancaire européenne (ABE) avait recommandé aux autorités locales de relever ce plafond à 50 euros afin de limiter le recours aux billets ou aux pièces.

La pression est d'autant plus forte qu'à la fin du mois de mars, une vingtaine de pays européens ont annoncé le relèvement de leurs plafonds, le plus souvent à 50 euros, pour limiter les contacts physiques lors du paiement. La France faisait figure d'exception et le groupement CB avait alors indiqué préférer attendre la fin de la période de confinement pour s'atteler à cette opération.

Ce relèvement de plafond nécessite, en effet,  une "industrialisation informatique lourde et délicate" ne pouvant "se faire du jour au lendemain, dans la précipitation, sans risquer de déstabiliser un système qui fonctionne bien surtout dans le contexte délicat de ce coronavirus", affirme le groupement CB.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2020 à 9:30 :
Le vol de CB sera bientôt très rentable. Mais ne vous inquiétez pas pour les banques : elles vont anticiper ces pertes supplémentaires en augmentant les cotisations.
a écrit le 12/04/2020 à 15:31 :
Prochaine étape : augmentation du paiement par CB à des montants plus élevés. Ensuite suppression de la CB et implantation d'une puce électronique sous la peau comportant toutes les données sur les citoyens. Des lecteurs spéciaux pourront lire et tracer la vie de chacun en direct. En Apocalypse 13 :
"16 - Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17- et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18 - C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six ".
Patience, ça vient, ça vient,....
a écrit le 12/04/2020 à 9:36 :
Encore une idée géniale pour réguler les vols de carte bleues alors que nos forces de l'ordre ont autre chose à faire en ce temps de crise !
a écrit le 11/04/2020 à 23:09 :
De 30 à 50 euro en 'Sans contact', c'est une bonne nouvelle pour les gogos bancarisés !

"(...)pour limiter les contacts physiques lors du paiement."
Le produit qu'on vient de payer 'sans contact' et qui a été manipulé maintes fois, on le récupère comment ? 'Sans contact' aussi ?

Donc mieux vaut produire soi-même, non ?
Cela évitera tous ces dangereux 'contacts', allant de la Chine ou du Brésil jusqu'à notre supermaché !


Moi, je paye des milliers d'euro avec des billets physiques, sortis de mes comptes, et donc sortis des mains des banquiers !
Réponse de le 12/04/2020 à 15:05 :
Ils se lavent les mains les banquiers (ah non, ont des machines dans les murs, DAB DAB tralala) ?
Des milliers d'euros vous devez avoir un bon salaire, sinon on touche vite la zone rouge. :-)
Si le produit a été manipulé moult fois (que par des mains sales), autant ne pas en rajouter en déposant les traces(virus) des manipulateurs sur les touches du clavier que d'autres vont manipuler ensuite. Un "ajout" de moins à partager avec les suivants. Il fait également éviter de parler, même pour dire bonjour à la personne en caisse, ça fait des "brouillards" de gouttelettes. Impoli par raison sanitaire. :-)
Réponse de le 13/04/2020 à 11:54 :
Eh oui ....c'est triste ...!
a écrit le 11/04/2020 à 9:37 :
"Dans le contexte de l'épidémie de coronavirus,"

J'ai failli m'étouffer !

Ça fait des années que les banques européennes poussent à passer par les CB et plus précisément le sans contact, des transactions plus rapides leur bénéficiant toujours plus.

Prenez un peu de recul au moins svp, vous n'allez pas tomber.
Réponse de le 12/04/2020 à 15:11 :
Début 2021 on va peut-être supprimer pièces et billets, dangereux. Mais pour acheter le Canard Ench* à 1,20 qui va accepter la CB ? Un pain pareil.
En Suède, ils en sont revenus, il parait que le 1er janvier 2020, il a été décidé que l'on devait pouvoir trouver, hors Laponie, un DAB à moins de 20km, trop contraignant la dématérialisation, faut avoir une adresse, etc etc (y a un système que j'ai vu affiché dans les églises pour payer par téléphone). Ca se complète, chèques, CB, monnaie même si un moyen est majoritaire. Ma CB Gold est gratuite, si je l'utilise.
Quand le pompier est passé en décembre pour les calendriers/étrennes, j'ai rien pu lui donner, je n'avais pas de liquide, et lui pas de moyen d'encaisser en CB, rien ne va plus, ils n'ont rien compris CB CB CB épicétou... :-)
a écrit le 11/04/2020 à 8:35 :
A quand le cash back de maxi 20 € ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :