Timidement, les PME et les ETI se tournent vers les marchés pour se financer

 |   |  337  mots
En France, en 2015, le nombre d'entreprises de PME et d'ETI résidentes cotées a stagné avec 525 PME-ETI présentes à la Bourse de Paris, qui en compte en tout 665 avec les grands groupes.
En France, en 2015, le nombre d'entreprises de PME et d'ETI résidentes cotées a stagné avec 525 PME-ETI présentes à la Bourse de Paris, qui en compte en tout 665 avec les grands groupes. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Tout doucement, les PME et les ETI recourent au marché actions et au marché obligataire pour financer leurs projets de développement, selon le rapport annuel de l'Observatoire du financement des entreprises par le marché. Le nombre d'entreprises cotées reste faible.

Selon le rapport annuel de l'Observatoire du financement des entreprises par le marché, les PME et ETI se sont davantage tournées vers le marchés financiers en 2015 pour assurer le financement de leurs activités et de leurs projets.

"On est sur une bonne lancée qui confirme la situation qu'on a vue en 2014", s'est félicité jeudi Thierry Giami, le président de l'Observatoire et conseiller à la Caisse des Dépôts.

Au total, les PME-ETI ont levé 5,528 milliards d'euros en 2015, soit une progression de 13% par rapport à l'année précédente. Pour mémoire, le marché des PME-ETI comprend les entreprises cotées sur les marchés réglementés des compartiments B et C d'Euronext dont la capitalisation va jusqu'à un milliard d'euros.

Le marché actions est préféré au marché obligataire

Précisément, selon le rapport de l'Observatoire, 3,7 milliards d'euros, soit environ les deux tiers, ont été levés en actions et 1,8 milliard sur le marché obligataire à travers des placements privés, c'est à dire des prêts contractés par des entreprises auprès d'investisseurs professionnels. En 2015, ces investissements ont permis de financer 218 entreprises, à savoir 171 en fonds propres et 44 en dette.

Un nombre encore faibles d'entreprises cotées

Si les montants levés ont progressé, le nombre de PME et d'ETI cotées a stagné en 2015. Seules 525 PME-ETI sont présentes à la Bourse de Paris. Sur le marché libre, plus facile d'accès pour les PME car non réglementé, ce sont 231 entreprises qui sont actuellement cotées. Rappelons que la France compte environ 140.000 PME et 5.000 ETI.

"Le nombre d'entreprises cotées restent notre défi collectif des années qui viennent", relève Thierry Giami, estimant possible de financer 1.000 PME-ETI à terme à condition de créer un "cercle vertueux" sur le financement des entreprises. L'année 2015 a compté 26 introductions en Bourse de PME-ETI pour 25 retraits soit un solde positif d'une entreprise... Situé aux alentours de 70% dans les pays de l'Union européenne, le taux d'intermédiation bancaire avoisine 50% en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :