Hermes international augmente son chiffre d'affaires trimestriel

 |   |  222  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le spécialiste français du luxe annonce une augmentation de ses ventes de 5% à taux constant au troisième trimestre. Il relève donc ses prévisions.

Hermes international, fabricant et distributeurs de produits de luxe, annonce ce vendredi un chiffre d'affaires en augmentation de 4,8% à taux constant au troisième trimestre à 452,1 millions d'euros. Un chiffre au dessus du consensus qui tablait sur 441 millions d'euros.

A fin septembre, le chiffre d'affaires du groupe s'établit à 1,327 milliards d'euros, en hausse de 1,4% à taux de change constant.

L'activité du troisième trimestre a été tirée par les ventes en magasins (+12% à taux comparables) tandis que le recul des ventes en gros (-13% à taux constants), constituées notamment de produits de parfumerie, d'horlogerie et d'arts de la table a été moins fort qu'à fin juin (-22% à taux constants).

Côté perspective, le groupe précise que l'objectif annuel de stabilité du chiffre d'affaires à taux de change constants "sera légèrement dépassé". Hermes s'attend à une baisse du résultat opérationnel courant par rapport à 2008 de l'ordre de 5%, "en raison notamment de l'affaiblissement des devises par rapport à l'euro au deuxième semestre", explique le communiqué.

La stratégie à long terme, basée sur la maîtrise des savoir-faire et le contrôle du réseau de distribution, seront poursuivis. Au dernier trimestre 2009, Hermès concrétisera l'ouverture ou la rénovation de six succursales, parmi lesquelles figurent l'ouverture d'un nouveau magasin aux Etats-Unis à Seattle, un autre au Canada à Calgary et d'autres projets en Asie.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2009 à 9:10 :
Voilà qui témoine que la crise n'est pas la même pou tout le monde les clients d'Hermès ne semblent pas souffrir de pouvoir d'achat !...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :