Coca-Cola prend 16,7% de Monster Energy

 |   |  321  mots
Le marché des boissons énergisantes est en pleine expansion.
Le marché des boissons énergisantes est en pleine expansion. (Crédits : reuters.com)
Le montant de la transaction s’élève à 2,15 milliards de dollars.

Le géant des boissons non alcoolisées Coca-Cola, en quête de relais de croissance, a annoncé jeudi prendre 16,7% du groupe de boissons énergétiques Monster Energy pour 2,15 milliards de dollars afin de mieux profiter de ce marché en plein boom, selon un communiqué. Les deux groupes créent également un partenariat stratégique selon lequel le célèbre fabricant des sodas va transférer ses boissons énergisantes à Monster, ex-Hansen Natural Corporation.

Un marché en pleine expansion

Le portefeuille de Coca-Cola sur ce segment comprend les boissons Powerade, Full Throttle, Gladiator, Relentless, Nos, Burn, Mother Play, Power Play, Nalu Energizer et Aquarius. Monster est pour sa part propriétaire des marques de boissons énergisantes et caféinées Monster Energy ou X-Presso Monster, dont le marché est en pleine expansion. Coca-Cola va en échange récupérer les jus de fruits et les thés glacés de Monster, commercialisés notamment sous la marque Peace Tea.

Inquiétudes des autorités sanitaires

Les boissons énergisantes, qui fonctionnent avec de la caféine ou de la taurine pour apporter un sursaut d'énergie, rencontrent un grand succès auprès de jeunes consommateurs en dépit des inquiétudes exprimées par les autorités sanitaires de plusieurs pays. Coca-Cola tournait autour de Monster Energy depuis bientôt deux ans. En 2012, la presse avait même évoqué un projet de rachat de l'ensemble du groupe par le producteur de Fanta et de Sprite.

Baisse de la consommation des sodas

Affecté par une baisse de la consommation des sodas aux Etats-Unis et en Europe, le groupe d'Atlanta (Géorgie, Est) cherche soit à pénétrer soit à se renforcer sur des marchés en expansion. Il détient ainsi depuis cette année 16% du fabricant des machines à boissons et capsules Keurig Green Mountain, qui doit lui fabriquer sa propre machine à sodas qu'il entend commercialiser à partir de la fin de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :