Offre de la dernière chance pour Saab

Deux jours après l'annonce par General Motors de sa filiale suédoise, le constructeur néerlandais Skyper a présenté une nouvelle offre de rachat. Réponse attendue dès lundi.

2 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Nouveau rebondissement dans le feuilleton Saab ? Le constructeur néerlandais d'automobiles sportives haut de gamme Spyker a en tout cas présenté une nouvelle offre à la maison mère du groupe suédois, le géant américain General Motors. Cette offre intervient deux jours après l'annonce par ce dernier de la fermeture de sa filiale, faute de repreneur.

"Malgré les efforts de tous ceux qui se sont impliqués, il est devenu très clair que les mesures d'examen des comptes exigées pour mener à bien cette transaction complexe ne pouvaient pas être résolues à temps. Et pour poursuivre ses opérations, Saab avait besoin d'une issue rapide" avait ainsi expliqué le président des activités européennes de GM, Nick Reilly.

Spyker a cependant décidé de revenir à la charge et a soumis une offre revue et corrigée en 11 points visant à répondre à chacun des problèmes soulevés pendant la période d'examen des comptes de Saab. "Nous avons fait tous nos efforts pour résoudre les problèmes qui empêchaient la conclusion de ce dossier et avons demandé à GM et à toutes les autres parties concernées d'examiner cette offre sérieusement", explique e directeur général de Spyker Cars.

Selon le constructeur néerlandais, la nouvelle offre ne prévoit plus la nécessité d'une approbation d'un prêt par la Banque européenne d'investissement (BEI) avant la fin de l'année. Il estime ainsi que l'affaire pourra être conclue avant la date limite fixée par General Motors au 31 décembre. Saab sera rapidement fixé sur son sort: la nouvelle offre expire en effet ce lundi à 17 heures, heure de New York (23h en France).

Saab avait été mis en vente en début d'année. Le fabricant suédois de voitures de luxe Koenigsegg avait trouvé un accord préliminaire avec GM en juin avant de s'associer en septembre avec le chinois BAIC afin de financer cette transaction. Mais le groupe suédois avait dû renoncer fin novembre à cette opération. Depuis, GM avait engagé des pourparlers exclusifs avec Spyker.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.