+7,4% : c'est la hausse du bénéfice de Michelin en 2012

La demande dans les marchés émergents permet à Michelin d'assurer un bon niveau d'activité, malgré un marché automobile en difficultés en Europe.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Alors que Goodyear annonce la fermeture de son usine d'Amiens-Nord, son concurrent Michelin affiche une très bonne santé financière. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 21,5 milliards d'euros l'an dernier, d'après un communiqué publié ce mardi. Il annonce un résultat opérationnel avant non récurrents (le résultat opérationel avant de payer des charges exceptionnelles) de 2.423 millions d'euros, en hausse de 25%, malgré un marché peu porteur. Le bénéfice net est en progression de 7,4% à 1,5 milliard d'euros. L'entreprise de pneumatiques dispose d'un flux de trésorerie (cash flow libre) supérieur à 1 milliard d'euros, 1075 millions exactement. C'est bien plus qu'attendu.

Croissance de la demande dans les pays émergents

Ces chiffres, presque insolents au vu de la conjoncture dans le secteur automobile, s'expliqueraient par une croissance des nouveaux marchés qui compense la morosité des marchés matures. En 2012, les ventes de pneumatiques réalisées par Michelin ont baissé de 6,4%. La demande étant restée atone au second semestre. Le résultat net, part du groupe, est ressorti en revanche en hausse à 1,57 milliard d'euros, contre 1,46 milliard en 2011, à la faveur notamment de la politique tarifaire du groupe. Ce résultat est conforme au dernier consens publié, en date du 5 février 2013.

Pour 2013, le groupe de pneumatiques vise "des volumes stables", un résultat opérationnel avant éléments non récurrents stable et un flux de trésorerie positif.

POUR ALLER PLUS LOIN :

» Difficile semaine en vue pour l'industrie automobile française

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 12/02/2013 à 19:09
Signaler
J'ai toujours acheté Michelin.Lors de l'achat d'une Mégane neuve ,le constructeur m'a préconisé le changement des pneus Michelin Energy première monte à 40000kms.Vacheries!

à écrit le 12/02/2013 à 10:48
Signaler
Sur ma voiture achetée en 2010 il m'a été fourni des pneus Continental. Après 60000km je les ai remplacé par des Michelin "Energy": entre 6 et 8% d'économie de consommation. La différence de prix d'achat est vite amortie,...

le 12/02/2013 à 11:46
Signaler
Mes pneus Michelin Energy en première monte, m'ont duré 80 000 KM. Excellents.

à écrit le 12/02/2013 à 10:28
Signaler
Quand je me suis décidé à acheter des pneus neige il y a deux ans (ça rend bien service sur les routes glacées!!) j'ai pas hésité, cocorico. :-) Au diable les concurrents pas cher d'origine mal connue.

à écrit le 12/02/2013 à 10:05
Signaler
...et avec ces bénéfices, on vire du monde ! quelle époque dégueulasse !!

à écrit le 12/02/2013 à 9:24
Signaler
Michelin, à l'étranger, est considéré par beaucoup comme le meilleur fabricant de pneus au monde, il y a quelques années il a su, entre autre, utilisé la F1 pour se bâtir une excellente image. En France, la F1 on crache dessus.

le 12/02/2013 à 9:48
Signaler
Désolé, la réputation mondiale de Michelin est trés antérieur à la F1, depuis l'invension du Radial entre autre.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.