PSA propose de "fliquer" les... salariés

 |   |  447  mots
Les salariés des flottes (Peugeot Partner sur la photo)  pourront être suivis à la trace
Les salariés des flottes (Peugeot Partner sur la photo) pourront être suivis à la trace (Crédits : Reuters)
Un boîtier miracle est proposé aux flottes. Il permet de suivre les véhicules professionnels à la trace et de les géolocaliser avec exactitude et en temps réel.

Dernière trouvaille de PSA: comment espionner les salariés? Le groupe auto français propose aux flottes un système genre "Big Brother" qui suit les employés à la trace. Evidemment, ce n'est pas présenté ainsi. Le groupe auto français préfère expliquer qu' "optimiser et réduire les coûts de possession d'un véhicule est un enjeu clé pour toute entreprise gérant une flotte de véhicules". Pour la bonne cause, bien sûr!

Un boîtier autonome télématique

En collaboration avec Orange Business Services, PSA Peugeot Citroën "lance dès le mois d'avril, une solution de gestion de flotte sur toute la gamme de véhicules Peugeot et Citroën" reposant sur "l'intégration d'un boitier autonome télématique, connecté au réseau interne de données des voitures (BUS CAN)".

Le groupe souligne que ce boîtier miracle  a "l'avantage de remonter automatiquement des données précises et fiables issues des calculateurs du véhicule telles que : le kilométrage exact, les consommations réelles, les alertes mécaniques, le niveau de carburant". En clair: sous couvert d'économie, de conduite apaisée et d'"une opportunité d'optimiser les parcours de chaque voiture, de répondre en temps réel à une sollicitation d'un client, de rechercher la voiture la plus proche de lui", PSA permet "de transmettre les heures d'utilisation et la géolocalisation de la flotte en temps réel".

Suivre les trajets à la trace

Cette nouvelle solution sera proposée à tous les clients professionnels. Ils peuvent dès maintenant commander des véhicules qui seront équipés avant leur livraison. La pose du boitier télématique peut également se faire sur les véhicules déjà en parc. L'entreprise disposera alors des mêmes fonctionnalités de gestion.

Les clients disposent de trois solutions au choix: le "Pack 1 Gestion de parc" ne pose pas de problèmes. Il permet d'obtenir des données de consommations, de maintenance préventive, d'alertes mécaniques, du niveau de carburant. Le "Pack 2  Eco-conduite" est déjà un peu plus dangereux pour la sauvegarde des libertés avec l'analyse comparée des styles de conduite entre conducteurs d'une même flotte. Le "Pack 3 Services de géolocalisation", lui, pose question, puisqu'il permet de suivre au fur et à mesure la situation de la flotte et  d'afficher les trajets.

La CNIL, commission nationale de l'informatique et des libertés chargée d'encadrer ces dispositifs, devrait avoir son mot à dire. Elle se porte en effet garante du respect des données concernant les individus. Un employeur ne peut surveiller les véhicules, même professionnels, qu'à certaines conditions...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2014 à 15:33 :
vous avez le droit de penser mais pas d'écrire que Peugeot veut fliquer les salariés, En tant que responsable de flotte j'ai des comptes à rendre sur les coûts d'utilisation de mon parc auto, c'est mon job: un constructeur me propose une solution, je suis preneur c'est un plus dans le choix de ce constructeur.
a écrit le 03/04/2014 à 18:25 :
"Fliquer les salaries" ON CROIT REVER !!!!
Si les salaries qui beneficient de cet avantage ne sont pas content, il pourront toujours utiliser leur voiture perso...
Quel pays de profiteurs et raleurs.
a écrit le 03/04/2014 à 8:45 :
normal un gestionnaire de parc de véhicules doit savoir ce que l'on fait de ses véhicules 24h/24.. et rationaliser leur emploi. Vous parler de "fliquer" pour PSA mais si Renault avait eu la primeur vous auriez crié "au génie" , vous trouvez peut-être normal de voir 10 véhicules EDF OU LA POSTE les parkings de supermarché ou faire des déménagements.....On parle d'abus de biens sociaux pour les dirigeants mais ces petits larcins commis par les employés c'est de l'atteinte aux libertés.
Réponse de le 03/04/2014 à 18:22 :
Pour les voitures de fonction, utilisées aussi (et légalement) à titre privé, le propriétaire de la flotte peut souscrire une option "vie privée" qui donne la possibilité au conducteur de basculer sur ce mode et couper les enregistrements lors de l'utilisation à titre personnel.
C'est bien... s'il prend l'option !
a écrit le 02/04/2014 à 11:02 :
et bien cela me choque et comment! il n'y a rien de pire que big brother, il y a toujours des soupçons avant la preuve, des accusations sans tenter de comprendre d'abord. Pourquoi vous avez pris telle route et pas telle autre? pourquoi vous vous êtes arrêté là et aussi longtemps?....franchement quelle société. je suis depuis peu content de ne pas avoir d'enfants pour ne pas leur laisser un monde comme celui là
a écrit le 02/04/2014 à 1:16 :
Qu'y a-t-il de différent par rapport à ce que veut imposer le prochain règlement de Bruxelles en la matière? Si vous êtes opposés à ce genre de chose, que direz-vous quand tous les véhicules possèderont obligatoirement un mouchard et un coupe circuit afin que la police puisse immobiliser le véhicule? Ce sont les textes en préparation et qui sont presque totalement approuvés.
a écrit le 01/04/2014 à 23:02 :
A l'heure ou chacun partage son XY instantané sur sa page facebook... le vieux discours des années 2000 sur le flicage ressurgit pour peu que les constructeurs proposent l'outil en première monte ... la géoloc pour le salarié, c'est aussi moins de kilomètres, moins de stress, moins de suspicion, une conduite plus cool... Tous les patrons ne sont pas des tyrans. et d'accord avec Michel, c'est un non evenement, ça existe depuis un bail !
a écrit le 01/04/2014 à 22:27 :
Si ce n'est pas un poisson d'Avril c'est un non évènement car d'usage dans le transport routier afin de limiter les surcoûts de carburant (point clé de l'activité) qui ne cessent de progresser selon les cours du pétrole brut. Tant que ce ne sont que des véhicules professionnels qui sont surveillés il n'y a pas lieu de s'inquiéter au même titre qu'un téléphone ou ordinateur portable professionnel donc fourni par l'entreprise.
a écrit le 01/04/2014 à 22:01 :
C'est un vrai poisson d'avril
a écrit le 01/04/2014 à 21:52 :
Cela existe depuis des années sur des millions de véhicules a travers l'UE, notamment ceux fabriqués par VW ...
Réponse de le 01/04/2014 à 23:02 :
Poison d'avril ...
a écrit le 01/04/2014 à 20:44 :
ça existe depuis longtemps et tous les livreurs en sont équipés. Ceux de la Poste par exemple.
a écrit le 01/04/2014 à 17:48 :
Poisson d'avriiiiiiiiiiiiiiiiil !
a écrit le 01/04/2014 à 16:49 :
Adieu la liberté, symbole d'une France decadente.........
PSA pour fliquer les autres c'est tres fort pour rapporter de l'argent beaucoup moins
a écrit le 01/04/2014 à 16:33 :
Ca ne me choque pas, ce sont des voitures qui appartiennent au constructeur, il est normal qu'il surveille l'usage que les employés en font.
Réponse de le 01/04/2014 à 17:52 :
les voitures n'appartiennent pas au constructeur, elles appartiennent à leurs clients. Lesquelles clients ne sont pas libres de tout faire avec. Ils ne peuvent pas rouler à 200 en ville avec, ni s'affranchir, si ce sont des entreprises de la loi sur le respect de la vie privée !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :