Renault et Peugeot démarrent bien l'année en France

 |   |  423  mots
Peugeot 308, l'un des grands succès français
Peugeot 308, l'un des grands succès français (Crédits : DR)
Le groupe Renault et Peugeot ont accru sensiblement leurs immatriculations en France en avril et sur le premier quadrimestre, selon des chiffres officieux. Les Renault Clio IV et Captur, Peugeot 2008 et 308 marchent bien.

En France, Renault et Peugeot démarrent bien l'année. Selon des chiffres arrêtés au lundi  28, le groupe Renault a vu ses immatriculations de voitures particulières progresser de 23% en avril dans l'Hexagone et de 14% sur le quadrimestre. D'après des statistiques officieuses, la filiale à bas coûts roumaine Dacia affiche carrément des hausses de 47 et 30,4% respectivement. Mais la marque au losange elle-même reprend aussi des couleurs avec une hausse de 15,4% en avril, de 9,5% sur les quatre premiers mois.

Peugeot s'en tire, Citroën stagne

Chez PSA, le bilan est plus mitigé. La marque Peugeot se porte très correctement. La firme au lion a amélioré ses immatriculations de voitures en France de 12% en avril, de 11% sur le quadrimestre. En revanche, sa marque-soeur Citroën marque le pas. La firme aux chevrons reste stable sur le mois d'avril (comptes arrêtés au lundi 28) et progresse de 5% au premier trimestre. Du coup, au total, le groupe PSA gagne 6,5% sur le mois, 8,3% sur quatre mois. Le marche automobile français (hors utilitaires) a, au total, progressé quant à lui de 5,5% en avril  et de 3,4% sur quatre mois.

Si Dacia profite du renouvellement de sa petite Sandero (+36% en avril) et du restylage du 4x4 Duster (quasi-doublement), la marque Renault, elle,  tire son épingle du jeu avec le maintien de sa Clio IV (+3,5%), première vente en France, mais surtout la poussée de son nouveau dérivé "Crossover" Captur. Chez Peugeot, la 208, deuxième modèle le plus populaire dans l'Hexagone, recule en avril. Mais la marque au lion est aiguillonnée par la 2008, concurrente du Captur, qui, constitue aussi un succès. Cette 2008 a même dépassé le Captur, selon nos chiffres d'avril.

Succès des  2008 et 308

Chez Peugeot,  la toute nouvelle compacte 308 II, primée "Voiture de l'année" début mars, stimule également les ventes. Chez Citroën, la petite C3 (+60%), pourtant ancienne, se hisse à la troisième place en France. Il est vrai qu'elle est normalement produite à Poissy, alors que, l'an dernier, sa fabrication était chaotique sur le site d'Aulnay voué à la fermeture. Tous les autres modèles Citroën chutent cependant, y compris les DS. En revanche, la marque bénéficie du renouvellement du monospace C4 Picasso.

Côté importateurs, le premier étranger reste le groupe Volkswagen (stable en avril). Ford reprend des forces (+7% en avril), Toyota augmente ses scores de 4%, mais GM plonge (-20%). Les marque de haut de gamme comme BMW reculent (-16% en avril). Daimler aussi, mais moins fortement (Mercedes, -3%).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2014 à 22:25 :
Peugeot vendrait peut être plus, s'il ne rendait pas obligatoire le toit en verre à partie d'un certain niveau de finition. Il est possible de laisser le choix aux clients puisqu'ils construisent les deux carrosseries chez Peugeot.
Pour moi le toit en verre, c'est nada, Comme je ne veux pas d'une voiture noire avec un intérieur noir, c'est mon choix.
Réponse de le 02/05/2014 à 3:25 :
Idem. Je ne vois aucun intérêt pratique à l'installation de plus de vitrage sur un toit ou à proximité des rétroviseurs (vitre triangulaire fixe). Par ailleurs la tendance aux rétroviseurs chandeliers est subjectivement de mauvais goût et m'inspire peu confiance concernant leur résistance mécanique.
a écrit le 01/05/2014 à 20:55 :
Attendons l'arrivée de la nouvelle C4 et du Cactus et Citroën va retrouver des couleurs.
a écrit le 30/04/2014 à 21:59 :
La campagne de PUB Opel porte ses fruits .-20 % pour la voiture allemande.
Réponse de le 30/04/2014 à 23:23 :
Clamer tout haut qu'on fait de la qualité allemande, c'est à la fois mensonger ( mauvaise fiabilité générale pour Volkswagen et Audi sauf Mercedes qui reste fiable ) et insultant pour les français.
Réponse de le 01/05/2014 à 0:16 :
qu'ils se les gardent leurs voitures teutonnes, vu la qualité et les coûts d'entretien ça revient très cher. Un ancien possesseur de VW.
a écrit le 30/04/2014 à 20:35 :
La qualité paie pour nos constructeurs. Citroën attend son Cactus pour faire exploser les ventes. VW régresse inexorablement dans le classement français, bientôt dépassé par Dacia. Aucune étrangère dans le top 10. Les Français sont intelligents, la production allemande est pourrie de défauts, ils le savent désormais, et les autres commencent à leur comprendre avec les 4 millions de véhicules rappelés en 10 mois par VW, soit 50% de la production vérolée.
Réponse de le 01/05/2014 à 8:14 :
Je viens de toucher ma 308 un vrai régale, et pas que sur le papier,
a écrit le 30/04/2014 à 18:49 :
enfin les français rachètent français, ça ne peut qu'être bénéfique à notre économie.
Réponse de le 30/04/2014 à 19:09 :
ouais, enfin... surtout roumain et un peu chinois.
Réponse de le 30/04/2014 à 20:06 :
Peu importe, le gros de la production vient en France. La 208 et la 2008 sont fabriquées en France, le Captur en Espagne et la Clio en Turquie pour Renault mais les bénéfices reviennent en France. Pour une fois que les constructeurs français se redressent on va pas râler encore!
Réponse de le 30/04/2014 à 22:49 :
@Pedro

La fabrication ce n'est pas uniquement l'assemblage mais surtout la production de pièces détachées de première ou seconde monte. C'est dans la fonderie et l'usinage de pièces techniques que la main d'oeuvre française fait la différence!
Réponse de le 01/05/2014 à 12:40 :
@Michel. L'assemblage est une grande partie de la valeur ajoutée du constructeur. Les pièces sont quaiment toutes fournis par des équipementiers et des sous-traitants qui sont majoritairements étrangers et ont en général leurs usines hors de France. Donc sans assemblage les français n'ont pas grand bénéfice d'avoir un constructeur "national". Renault en particulier ne montre aucun attachement à developper un ancrage national. C'est particulièrement frappant lorsque l'on compare Reanult et VW, deux constructeurs où l'état est actionnaire. PSA est là bien plus exemplaire.
Réponse de le 02/05/2014 à 20:32 :
la valeur ajoutée du usine de carrosserie montage représente 15 % du prix du véhicule. La plus grosse partie vient de la recherche et développement.
Etant donnée que la recherche et développement viennent de France, c'est tout bénéf pour les français.
Pour ce qui est de l'ancrage nationnal, on ne peut pas faire de l’international avec des usines en France, ce n'est pas du tout rentable.
il faut fabriquer là ou on vend.

et non, les sous-traitant n'ont pas toutes leur usines hors de france, beaucoup d'équipementier sont sur notre territoire
a écrit le 30/04/2014 à 18:20 :
Le journaliste va encore pouvoir dire que la France se paupérise vu la baisse du haut de gamme.
A moins qu'elle devienne plus intelligente, laissant le haut de gamme (inutile) aux nouveaux riches chinois, aux nouveaux riches des banlieues, aux flambeurs et aux journalistes auto.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :