Le Français Ipsen pourra commercialiser son médicament phare aux Etats-Unis

 |   |  308  mots
Ipsen va commercialiser le Somatuline, un anti-cancéreux traitant des tumeurs neuro-endocrines gastro-entéro-pancréatiques.
Ipsen va commercialiser le Somatuline, un anti-cancéreux traitant des tumeurs neuro-endocrines gastro-entéro-pancréatiques. (Crédits : reuters.com)
Les autorités sanitaires américaines avaient accordé un statut prioritaire à la demande d'agrément du Somatuline, un anticancéreux. Ipsen pense lancer le médicament début 2015.

Le laboratoire pharmaceutique français Ipsen a annoncé mardi 16 décembre avoir obtenu le feu vert des autorités sanitaires américaines pour commercialiser un de ses médicaments phare pour le traitement de certains cancers.

La Food and Drug Administration (FDA), qui avait accordé un statut prioritaire au dossier, s'est prononcée en faveur de l'usage de la Somatuline dans le traitement des tumeurs neuro-endocrines gastro-entéro-pancréatiques (TNE-GEP), a annoncé le groupe dans un communiqué.

Lancement début 2015

"Nous avons, aux Etats-Unis, développé une solide organisation commerciale qui va mettre en oeuvre le lancement de Somatuline dans cette indication début 2015", a indiqué Marc de Garidel, président directeur général d'Ipsen, cité dans le communiqué.

Le texte précise que "la filiale aux Etats-Unis est prête pour un lancement au premier trimestre 2015".

"Cette approbation marque une étape stratégique majeure dans notre histoire, car nous sommes désormais en position d'exploiter pleinement notre présence aux États-Unis", a ajouté M. de Garidel.

Lutte contre l'acromégalie

Médicament phare d'Ipsen, la Somatuline est un traitement d'endocrinologie surtout utilisé jusqu'ici contre l'acromégalie, un trouble hormonal provoquant une déformation du visage et des membres.

"Somatuline dispose déjà d'une autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis pour le traitement au long cours de patients atteints d'acromégalie", rappelle d'ailleurs le groupe dans son communiqué.

112.000 personnes concernées aux Etats-Unis

La nouvelle indication acceptée par les autorités sanitaires américaine ouvre toutefois des perspectives commerciales bien plus larges: Ipsen souligne que 112.000 personnes vivent aux Etats-Unis avec des tumeurs pouvant être traitées avec la Somatuline.

L'incidence de ce type de cancer a été multipliée par quatre à six au cours des 30 dernières années. Jusqu'à 90% des patients sont diagnostiqués à un stade avancés, relève encore le groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :