Sanofi supprime plus de 2% de ses effectifs en France

 |   |  364  mots
Sanofi avait annoncé en novembre ses nouvelles priorités pour 2015-2020. Celles-ci passent par un recentrage et une réorganisation de l'entreprise qui devraient permettre notamment 1,5 milliard d'euros d'économies d'ici à 2018.
Sanofi avait annoncé en novembre ses nouvelles priorités pour 2015-2020. Celles-ci passent par un recentrage et une réorganisation de l'entreprise qui devraient permettre notamment 1,5 milliard d'euros d'économies d'ici à 2018. (Crédits : Robert Pratta/Reuters)
Le groupe a annoncé des suppressions de postes d'ici à 2019 qui touchent essentiellement la production pharmaceutique, avec 400 postes concernés sur environ 600 supprimés.

Le géant pharmaceutique Sanofi a annoncé mardi 2 février son intention de supprimer "environ 600 postes sur les trois prochaines années" en France, via des départs volontaires et le financement de pré-retraites, dans le cadre de son plan stratégique à horizon 2020 destiné à renforcer sa compétitivité.

Ce projet "d'évolution de (l')organisation" ne "prévoit pas de fermeture d'usine et n'aura pas d'impact sur les effectifs de la R&D", assure le groupe dans un communiqué.

Il ajoute que ces suppressions de postes ne concernent pas sa filiale de santé animale Merial dont Sanofi négocie la cession dans le cadre d'une opération d'échange d'actifs avec le groupe allemand Boehringer Ingelheim.

Plus de 2% des effectifs concernés

Selon les informations recueillies par l'AFP auprès de la CGT à l'issue des différentes réunions d'instances du personnel mardi, un total de 1.098 postes doivent être supprimés, dont 657 actuellement occupés (les autres étant vacants, notamment dans la R&D où 296 postes non pourvus seront supprimés). Selon la CGT et la CFDT, la filiale la plus touchée est la production pharmaceutique SWI (-400 postes occupés), devant la filiale commerciale SAF (-155), les services centraux siège SAG (-102).

Ce plan touche plus de 2% des effectifs de Sanofi, qui emploie 27.000 salariés en France sur environ 110.000 personnes dans le monde. L'annonce fait suite à une rencontre de la direction de Sanofi avec les instances représentatives du personnel.

Recentrage des activités

Après avoir publié lors du troisième trimestre des résultats en recul dans son activité diabète -l'activité plus importante si l'on ne prend pas en compte celle des produits de prescription-, Sanofi avait annoncé en novembre ses nouvelles priorités pour 2015-2020. Celles-ci passent par un recentrage et une réorganisation de l'entreprise qui devraient permettre notamment 1,5 milliard d'euros d'économies d'ici à 2018 et le lancement de jusqu'à 18 nouveaux produits, accompagné d'une hausse des investissements annuels en R&D pouvant atteindre jusqu'à 6 milliards d'euros. .

Le groupe pharmaceutique avait dit alors envisager "toutes les options" pour ses activités santé animale Merial et génériques en Europe

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2016 à 19:14 :
Mais pourquoi toutes ces sociétés ces jours-ci annonces des suppressions d’emplois? Pour que notre Président ne se représente pas?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :