Quel sort pour les déchets les moins radioactifs ?

 |   |  1269  mots
A une soixantaine de kilomètres de Bure, le Centre de stockage de l'Aube (CSA) et le Centre industriel de regroupement .
A une soixantaine de kilomètres de Bure, le Centre de stockage de l'Aube (CSA) et le Centre industriel de regroupement . (Crédits : P. Maurien)
Les déchets de faible ou de moyenne activité, qui représentent 97 % du total, sont stockés ou entreposés dans l'Aube. Leur avenir va être soumis aux Français par la Commission du débat public.

En raison de ses énormes enjeux, Cigéo concentre aujourd'hui toute l'attention médiatique. C'est en effet dans ce Centre de stockage géologique situé à Bure (Meuse), à 500 mètres de profondeur, que selon l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), pourraient être définitivement déposés, dès 2035, les déchets radioactifs « de haute activité » (HA) et « de moyenne activité à vie longue » (MA-VL) : des produits de fission ou des structures métalliques issus principalement du retraitement de combustibles usés effectué par Orano, qui concentrent 99,8 % de la radioactivité des déchets français, mais sont encore seulement « entreposés » en surface à La Hague, à Marcoule et à Cadarache.

Pourtant, en termes de volumes, le gros du 1,6 million de mètres cubes de déchets radioactifs déjà produits en France se situe ailleurs. Notamment dans l'Aube, où déjà aujourd'hui sont quotidiennement stockés 90,9 % de ces déchets, dans deux centres situés à quelques kilomètres de distance l'un de l'autre.

Ouvrages en béton armé et alvéoles géants

Le premier, le Centre de stockage de l'Aube (CSA), de 95 hectares, a pris la relève du Centre de stockage de la Manche (CSM), fermé...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :