EDF, Altran, Sanofi... Le point sur les très nombreux résultats semestriels du jour

Areva, Renault, Air Liquide, Safran... La Bourse de Paris sera encore fortement animée par l'actualité microéconomique ce jeudi.
Les résultats semestriels des grandes sociétés de la Bourse de Paris.
Les résultats semestriels des grandes sociétés de la Bourse de Paris. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
  • Safran

Le groupe d'aéronautique et de défense Safran a revu ses perspectives 2015 à la hausse après un bond de 22,5% de son résultat opérationnel courant (ROC) ajusté au premier semestre, et un bénéfice net qui a presque doublé à 1,16 milliard d'euros.

Le résultat opérationnel courant ajusté s'établit à 1,17 milliard d'euros et le chiffre d'affaires progresse de 16,6% à 8,4 milliards d'euros, grâce aux services aéronautiques (moteurs civils) et à la hausse du dollar. La croissance du chiffre d'affaires ajusté est de 5% sur une base organique, a-t-il indiqué dans un communiqué.

  • Accor

Le groupe AccorHotels s'est fixé jeudi un objectif de résultat d'exploitation ambitieux pour l'année 2015 après un bond de 52% de son bénéfice net au premier semestre à 91 millions d'euros, tiré par les résultats de son plan stratégique. Le sixième groupe hôtelier mondial, présidé par Sébastien Bazin, prévoit un résultat d'exploitation 2015 compris entre 650 et 680 millions d'euros, contre 575 à 595 millions d'euros en 2014, a précisé AccorHotels dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre s'est établi à 1,50 milliard d'euros, en ligne avec les prévisions d'un consensus d'analystes établi par Factset, contre 1,46 milliard l'an dernier (+3%). Au premier semestre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 2,726 milliards d'euros, contre 2,59 l'an dernier, soit une progression de 5,25%.

  • Air Liquide

Le groupe de gaz industriels Air Liquide, porté par une reprise de l'activité industrielle en Europe et des effets de change positifs, a publié un bénéfice net de 849 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, en hausse de 12,5% par rapport à l'an dernier, a-t-il indiqué dans un communiqué. Une performance qui lui permet de confirmer son objectif annuel de croissance du résultat net.

  • Legrand

Le fabricant de matériel électrique Legrand, aidé par la progression de ses ventes en Amérique du Nord, a enregistré au premier semestre un bénéfice net en hausse de 5,5%, et a confirmé ses objectifs pour l'année. Sur les six premiers mois de l'année, le groupe a dégagé un bénéfice de 283,4 millions d'euros, détaille un communiqué du groupe jeudi. Le chiffre d'affaires a progressé de 8,4% à 2,41 milliards d'euros, grâce notamment à un effet des changes favorable et aux acquisitions.

  • Alcatel-Lucent

L'équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent a annoncé jeudi avoir poursuivi son redressement en réduisant ses pertes au deuxième trimestre, à 54 millions d'euros, contre 298 millions durant la même période de 2014, hors activités de services gérés.

Le groupe voit également son chiffre d'affaires progresser d'avril à juin de l'ordre de 5% (-9% à taux de chance constant) pour atteindre 3,45 milliards d'euros, réussissant à générer un flux de trésorerie disponible, à 65 millions d'euros, pour la première fois depuis 2006.

  • Renault

Le groupe Renault a quasiment doublé son bénéfice net au premier semestre, le faisant passer de 749 millions à 1,39 milliard d'euros, tandis que le chiffre d'affaires ressort en croissance de 12%, à 22,1 milliards d'euros.

Le constructeur fait état d'une hausse des volumes de ventes, ainsi que d'un effet favorable du taux de change, et de hausses de prix -notamment en Russie et au Brésil- pour compenser la chute des devises dans certains pays. Renault maintient ses perspectives pour le marché automobile en 2015, annoncées début juillet, et prévoit un marché automobile mondial en croissance de 1%, avec une hausse d'au moins 5% en Europe.

  • JCDecaux

Le groupe d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux a publié jeudi un bénéfice net, avant charges de dépréciation, en hausse de 6,4% au premier semestre, à 78,6 millions d'euros, porté par le mobilier urbain et le transport, selon un communiqué publié jeudi.

  • Essilor

Le numéro un mondial des verres ophtalmiques, Essilor, a réalisé un bénéfice net de 388 millions d'euros en hausse de 19,7% au premier semestre, ce qui lui permet de confirmer ses objectifs annuels.

Dans un communiqué jeudi, le groupe précise avoir enregistré un chiffre d'affaires semestriel de 3,41 milliards d'euros (+22,6%) et pouvoir obtenir sur l'année une croissance du chiffre d'affaires hors change comprise en 8 et 11%, dont une progression en base homogène supérieure à 4,5%.

  • Technip

Le groupe d'ingénierie pétrolière Technip, engagé dans un plan de restructuration pour réduire ses coûts, a enregistré une perte de 306,9 millions d'euros au deuxième trimestre, en raison d'une charge exceptionnelle de 570,4 millions d'euros liée à la mise en oeuvre de ce plan.

Le chiffre d'affaires ajusté a progressé de 18,5% à 3,1 milliards d'euros pour un résultat opérationnel courant en hausse de 17,2% à 281,5 millions, selon un communiqué du groupe. Celui-ci maintient les objectifs pour l'ensemble de l'exercice 2015 qu'il avait en partie révisés le 6 juillet.

  • Sanofi

Le groupe pharmaceutique Sanofi a publié jeudi un bénéfice net en hausse de 67,6% au deuxième trimestre, pour un chiffre d'affaires en croissance de 16,1%, aidé par les changes et soutenu notamment par la filiale américaine Genzyme, les marchés émergents, la santé animale et les vaccins.

Sanofi a confirmé son objectif annuel d'un bénéfice net par action des activités, à changes constants, "stable à en légère hausse", indique-t-il dans un communiqué.

  • CNP Assurances

Le premier assureur de personnes en France, a enregistré au premier semestre un bénéfice net en hausse de 2,4% au premier semestre, à 615 millions d'euros, tiré par une activité commerciale dynamique notamment en Amérique latine.

C'est bien mieux qu'attendu par les analystes qui tablaient en moyenne sur un bénéfice semestriel de 539 millions d'euros, selon des données recueillies par FactSet. CNP ne détaille pas ses résultats pour le deuxième trimestre.

  • EDF

EDF, qui a annoncé jeudi la signature d'un protocole d'accord pour l'acquisition de la majorité de l'activité réacteurs d'Areva, a enregistré un bénéfice net de 2,5 milliards d'euros au premier semestre, en très léger repli (-0,2%) et a confirmé ses objectifs pour 2015.

Le chiffre d'affaires du groupe s'établit lui à 38,4 milliards d'euros, en progression de 6,3% grâce à un bon niveau de production du nucléaire en France tiré par des conditions climatiques favorables.

  • Areva

Le spécialiste du nucléaire Areva a annoncé mercredi avoir réduit sa perte nette au premier semestre, à 206 millions d'euros contre 694 millions un an plus tôt (chiffre retraité).

Le groupe, qui a parallèlement annoncé les termes d'un protocole d'accord avec EDF, a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2015: un recul organique du chiffre d'affaires pouvant aller "jusqu'à 5%" et un flux de trésorerie opérationnel net négatif de 1,3 milliard à 1,7 milliard d'euros.

  • Cap Gemini

Le groupe français de conseil et services informatiques Capgemini a annoncé jeudi, dans un communiqué, une hausse de 21% de son bénéfice net au premier semestre, à 290 millions d'euros, une performance qui l'amène à relever ses objectifs pour l'exercice 2015.

Au cours des six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'est pour sa part établi à 5,6 milliards d'euros, en progression de 9,9%. "Nous réalisons à nouveau ce semestre une bonne performance marquée par une forte hausse de notre chiffre d'affaires publié et une nouvelle progression de notre marge et de notre résultat net", s'est félicité le PDG Paul Hermelin.

  • Altran

Le groupe de conseil en technologies Altran a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 10,8% au premier semestre, à 955 millions d'euros, et a indiqué que "2015 sera une nouvelle année de croissance profitable pour le groupe".

  • Casino

Le groupe de grande distribution français Casino a plus que doublé son bénéfice net au premier semestre, à 75 millions d'euros contre 35 millions un an plus tôt (retraité de l'impact des évolutions des normes comptables), selon un communiqué publié jeudi.

Le résultat opérationnel courant (ROC) ressort en revanche en repli de 36%, à 521 millions d'euros, en raison des investissements liés aux baisses de prix en France. Les ventes semestrielles repassent, elles, dans le vert, progressant de 1,8%, à 23,66 milliards d'euros, à la suite d'un redressement opéré en France au deuxième trimestre, venant contrebalancer le ralentissement des activités non-alimentaires au Brésil.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.