Ententes et cartels : découvrez les 10 plus grosses amendes infligées depuis 2000

Les quatre principaux fabricants de lessive sont accusés par l'Autorité de la concurrence française d'entente sur les prix. Procter & Gamble écope de la plus grosse amende. Découvrez également les sanctions les plus élevées de l'Autorité.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Pour s'être mis d'accord sur le prix des lessives en France pendant sept ans, de 1997 à 2004, les quatre principaux fabricants de lessive viennent de se faire sanctionner par l'Autorité française de la concurrence.

"Le cartel (...) a concerné toutes les gammes des grandes marques de lessive commercialisées en France (...) Toutes les formes de lessive étaient incluses dans l'entente : poudre, liquide ou tablettes", précise l'Autorité de la concurrence dans un communiqué. Les marquesincriminées sont notamment Ariel, Skip, Le Chat, Dash, Omo, Super Croix, Gama, Persil et X Tra.

Compte tenu de la "particulière gravité des pratiques ainsi que les différents aspects du dommage qu'elles ont causé à l'économie", l'Autorité a décidé de porter l'amende à 361,3 millions d'euros. Celle-ci  ne touche en réalité que trois des groupes incriminés : l'allemand Henkel ainsi que les américains Colgate-Palmolive et Procter & Gamble. Ce dernier, dont la part de marché est la plus élevée en France avec 35%, devra d'ailleurs payer la majorité de l'amende (233,6 millions d'ueros). Le britannique Unilever est pour sa part épargné en échange de sa coopération avec les autorités. Le groupe échappe ainsi à une amende de 248,5 millions d'euros.

Il s'agit de la troisème plus forte amende prononcée par l'Autorité de la concurrence depuis 2000. La première,  en 2005, visait une entente dans le secteur de la téléphonie mobile. L'amende était alors de 534 millions d'euros. En 2010, l'Autorité s'en était pris aux commissions interbancaires sur les chèques et infligé une amende de 385 millions d'euros.

Les 10 principales sanctions prononcées depuis 2000 ( à noter que certaines décisions ont fait l'objet de recours et pourvois).

1-Entente sur la téléphonie mobile (30/11/2005) : 534 millions d'euros

2- Commissions interbancaires sur les chèques (20/09/2010) : 384,9 millions d'euros

3- Cartel des lessives (8/12/2011) : 361,3 millions d'euros

4- Entente sur les crédits immobiliers (19/09/2000) : 174,5 millions

5- Entente sur le travail temporaire (02/02/2009) : 94,4 millions d'euros

6- Abus à propos de l'internet ADSL (07/11/2005) : 80 millions d'euros

7- Cartel du négoce de produits sidérurgiques (16/12/2008) : 74 millions d'euros après réduction par la cour d'appel de Paris

8- Abus dans la téléphonie dans les DOM (09/12/2009) : 63 millions d'euros

9- Signalisation routière (22/12/2010) : 54,9 millions d'euros

10- Marchés publics du BTP d'Île-de-France (21/03/2006) : 47,9 millions d'euros

A lire aussi...

Le cartel du froid pointé du doigt

Entente sur le livre numérique ?

 

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 10/12/2011 à 17:37
Signaler
Cela ne risque pas d'arriver à un lessivier français puisqu'il n'y en a plus. Du moins de la taille des autres (Lever, Henkel, P&G etc).

à écrit le 10/12/2011 à 8:33
Signaler
Les amendes infligées en France sont le plus souvent le fait des autorités européennes qui elle n'y va pas de main morte, mais il apparait que ces pénalités sont de la bibine en comparaison des sur profits réalisés. Les Etats sont néanmoins un peu ga...

à écrit le 10/12/2011 à 4:48
Signaler
Ces amendes sont une tr?bonne chose mais le montant doit ?e davantage dissuasif ...

à écrit le 09/12/2011 à 14:49
Signaler
... le montant des amendes, mais le pourcentage de chiffre d'affaire ou de bénéfice en plus doit probablement être tellement énorme que payer des amendes leur revient moins cher! Qui est le dindon? Devinez Messieursdames? Nous? Encore?

à écrit le 09/12/2011 à 8:53
Signaler
Enfin du bon sens en France! Il faut absolument démultiplié des grosses amendes pour concurrence déloyale ou abusive! L?argent récolté doit aller, en partie vers les associations de consommateurs ou ONG qui travaillent dans ce domaine !!

à écrit le 09/12/2011 à 7:09
Signaler
Bravo, enfin ... même si Unilevers est exempté d'amende pour avoir "dénoncé" leurs organisations ! Je rappelle qu'a coté de ces géants aux méthodes de rouleau compresseur essaye d'exister de petites marques notamment écologiques comme L'Arbre vert, E...

à écrit le 08/12/2011 à 17:58
Signaler
Ou va cet argent? c'est nous consommateurs qui en avons fait les frais! Quelqu?un sais cela? Serge

à écrit le 08/12/2011 à 17:52
Signaler
Ou va tout cet argent?

le 10/12/2011 à 22:31
Signaler
a l'etat français, cad vous et moi...........on en voit pas la couleur.....c'est le cons....somateurs qui paye(...) et l'etat français qui recupere

à écrit le 08/12/2011 à 14:01
Signaler
Mis en regard des CA, c'est dérisoire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.