Le fondateur d'Ikea quitte la Suisse pour finir ses jours en Suède

Entre le paradis fiscal et la patrie, le fondateur d'Ikéa a de nouveau choisi: il annonce son intention de finir ses jours en Suède après plus de quarante ans passés en Suisse.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Le créateur d'Ikea veut revoir sa chère Suède. Ingvar Kamprad, 87 ans, vivait depuis 40 ans en Suisse. Dans un message publié par le quotidien suédois Sydsvenskan (texte en anglais), il indique qu'il souhaite rentrer dans son pays d'origine "près de [sa] famille et de [ses] vieux amis".

Une des premières fortunes d'Europe

Fondé en 1943, avec comme objectif après la seconde guerre mondiale de fournir des meubles à bas prix à la classe moyenne, Ikea est devenu un géant mondial de l?ameublement. L?enseigne compte plus de 300 magasins plantés sur toute la planète qui ont réalisé un chiffre d'affaires de 27,6 milliards d'euros en 2011-2012 (pour l?exercice clos fin août), et se vante d'éditer la publication la plus diffusée au monde (son catalogue).

Grâce à ce succès, Ingvar Kamprad et sa famille ont amassé l?une des plus grandes fortunes d?Europe. Sa richesse globale est estimée à 40 milliards d'euros par Bloomberg.

Un exil fiscal et quelques scandales

En 1974, il avait quitté son pays pour le Danemark avant de partir pour la Suisse afin d?y profiter de conditions fiscales plus avantageuses que dans son pays. Son entreprise a récemment fait l?objet de plusieurs scandales, notamment après la découverte de l?utilisation du travail forcé en Allemagne de l?Est, ou de pratiques d?espionnage en France. Le passé d?Ingvar Kamprad, soupçonné d?avoir entretenu des relations avec les nazis pendant la seconde guerre mondiale a également fait l?objet de polémiques.

Kamprad paiera ses impôts en Suède

L?homme d?affaires qui a quitté début juin les dernières fonctions qu?il occupait au sein du groupe Ikea, compte s?installer dans une ferme située dans la province de Småland et appartenant à sa famille. Il a fait savoir qu?il paierait désormais ses impôts en Suède.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 28/06/2013 à 22:27
Signaler
Il probable qu'il n'y a plus grand à son nom et peu de revenus versés. Les impôts seront faibles quand même.

à écrit le 27/06/2013 à 11:40
Signaler
La collusion avec les nazis, le travail forcé en allemagne de l'est, le harcèlement et l'espionnage ça ne dérange pas les commentateurs visiblement, ça passe bien après ce qui les obsède à savoir le fric (des autres) le blé le pognon l'artiche le pez...

le 27/06/2013 à 12:24
Signaler
Nous vivons dans une société capitaliste. Il faut en accepter les règles. La règle principale est aussi la plus simple. Capitalisme = profit. Rien n'est donc plus important que le profit. Ceux qui disent le contraire ne sont que des hypocrites. Si ce...

le 27/06/2013 à 12:34
Signaler
+1 : ce site attire ce qui se fait de plus nauséabond à ce niveau..

le 27/06/2013 à 13:37
Signaler
Le capitalisme = DE LA M.RDE !!

le 27/06/2013 à 14:53
Signaler
@capitalisme : vous êtes un mouton et fier de l'être ? Tant mieux pour vous ! Et d'ailleurs personne ne remet en cause "le profit" mais plutot jusqu'où doit aller ce profit et à quel prix doit on avoir se profit ? Quand des dizaines de gens se sont s...

le 27/06/2013 à 16:31
Signaler
Les personnes qui se sont suicidés chez Orange n'ont rien à voir avec le monde de la finance. C'est juste une mauvaise gestion des effectifs. On ne peut pas passer du jour au lendemain d'un fonctionnement publique à un autre hyper contraint.

le 27/06/2013 à 17:36
Signaler
@Dédé : personne n'a parlé du monde de la finance.... Mais des moyens mis en oeuvre pour faire des profits dans une société capitaliste. Et désolé mais les gens qui se sont suicidé chez Orange (ou ailleurs), l'ont fait car la pression mise sur leurs ...

à écrit le 27/06/2013 à 9:32
Signaler
Il a pris soin de se dépouiller de tous ses biens avant de rentrer mourir chez lui, il n'est quand même pas bête, car en Suède on l'aurait pris pour un dindon s'il avait pas déjà organisé sa succession. En plus de cela, son épouse étant décédé, il re...

le 27/06/2013 à 11:56
Signaler
Il n'est pas souhaitable que le personnel soignant soit méchant avec nos ainés en maison de retraite, mais je me demande si on ne pourrait pas faire exception pour certains qui ont vécu sur le dos de la population en ne renvoyant strictement rien a c...

à écrit le 27/06/2013 à 8:49
Signaler
Un peu facile ces gens qui quittent leur pays pour ne pas payer leur contribution et sur leurs vieux jours retournent au pays, a un age ou les depenses de sante seront certainement assez lourdes et prises en charge par le pays ou il n'a pas paye d'im...

le 27/06/2013 à 10:51
Signaler
Avec 40 Milliards à la banque, il peut règler ses dépenses de santé sans faire appel à l'état. Il peut même se payer plusieurs hopitaux...

le 27/06/2013 à 11:54
Signaler
Certes, mais il n'a pas contribué a payer le système dont il profitera grâce a l'argent qu'il a stocké en ne payant pas d?impôts dans le pays auquel il va demander "l'asile vieillard"... c'est vraiment borderline...

le 27/06/2013 à 12:00
Signaler
Je suis d'accord, les nazis, le bagne passe encore mais les impôts c'est limite quand même.

le 27/06/2013 à 12:07
Signaler
Ce qui est borderline, ici, c'est la bétise..40 Milliards et tu crois vraiment qu'il va s'embêter avec l'administration et compagnie pour avoir une mutuelle de soins ?

le 27/06/2013 à 12:18
Signaler
Et il pense que ses voisins seront gentils avec lui... après leur avoir craché a la gueule pendant 40 ans ? Fuir sa patrie pour ne pas avoir a "combattre" les difficultés locale est un acte de désertion, il vaut mieux ne pas espérer rentrer un jour.....

à écrit le 27/06/2013 à 8:38
Signaler
Tiens donc, le papy préfère rentrer au bercail pour ses vieux jours ? J'espère que la Suède lui fera payer les 40 années d?impôts qu'il a évité de payer entre temps, histoire de passer l'éponge...

à écrit le 26/06/2013 à 20:47
Signaler
Pathétique. Quitter son pays pour accumuler autant d'argent et finalement y retourner égoïstement histoire de ne pas mourir seul..

le 27/06/2013 à 12:22
Signaler
S'il avait été natif du Sud Soudan ou du Myanmar, je doute qu'il fut rentré chez lui. Mais ici, pas de problème, pendant qu'il engrangeait de l'argent bien peinard en Suisse, le peuple de sa "patrie" a bien oeuvré pour maintenir clean et bien sage la...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.