Tabac : en pénurie de cigarettes, les buralistes lancent un SOS

 |   |  164  mots
La confédération des buralistes a demandé à Logista, qui dispose d'un quasi-monopole des livraisons des bureaux de tabac, de mettre en place un plan d'urgence de livraison, pour tous les buralistes touchés par ce mouvement social
La confédération des buralistes a demandé à Logista, qui dispose d'un quasi-monopole des livraisons des bureaux de tabac, de mettre en place "un plan d'urgence de livraison, pour tous les buralistes touchés par ce mouvement social" (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La grève entamée il y a 6 jours sur le site de distribution Logista France affecte quelque 5.000 buralistes franciliens, en rupture de stock. La confédération des buraliste réclame la mise en place d'un plan d'urgence.

Pas de fumée...sans tabac. La grève menée par des salariés demandant un augmentation de leurs salaires depuis vendredi dernier sur le site de distribution Logista de Lognes (Seine-et-Marne), à une vingtaine de kilomètres de Paris, inquiète la confédération des buralistes.

5.000 buralistes en rupture de stock

Celle-ci souligne les difficultés auxquelles doivent faire face les buralistes parisiens, dans un communiqué:

"Pour les 5.000 buralistes franciliens et du Nord, cela a pour conséquence des ruptures de stock, des heures perdues à tenter de s'approvisionner, et des difficultés financières supplémentaires, à la veille d'une pénurie de tabac"

La confédération des buralistes réclame un plan d'urgence

Aussi la confédération a-t-elle demandé à Logista, qui dispose d'un quasi-monopole des livraisons des bureaux de tabac, de mettre en place "un plan d'urgence de livraison, pour tous les buralistes touchés par ce mouvement social", précise son président, Pascal Montredon, cité dans ce communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2014 à 15:08 :
Et des taxes perdues pour l'Etat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :