Renault Koleos : le SUV familial avec de l'allure

 |   |  571  mots
Le nouveau Koleos donne le meilleur de Renault en design mais également en agrément de conduite.
Le nouveau Koleos donne le meilleur de Renault en design mais également en agrément de conduite. (Crédits : Renault)
Le grand SUV de Renault fait totalement disparaître le mauvais souvenir de la génération précédente, véritable fiasco commercial. La marque est repartie d'une feuille blanche pour repenser un SUV plus grand, mieux fini et avec une allure beaucoup plus haut-de-gamme. Le Koleos reste néanmoins un véhicule parfaitement adapté aux familles.

Oubliez le Koleos première génération... Car du premier opus lancé en 2008, il ne restera que le nom dans cette nouvelle version. Le nouveau SUV de Renault a été totalement revisité et repositionné. Pour le meilleur... et le meilleur, du moins côté design!

Le meilleur du design Renault

Le nouveau Koleos (15 cm de plus que la génération précédente) est ce qu'il y a de mieux dans le design Renault qui a été complètement refondé au début des années 2010 par Laurens van den Acker. Fini les angles cassés et déstructurés, le nouveau Koleos mise sur les formes arrondies et la douceur des lignes. La carrosserie reste massive pour plus de robustesse, et le design joue sur l'élégance pour donner une véritable stature au plus gros SUV de la gamme Renault. Une stature néanmoins très adoucie, loin des canons austères et prétentieux fixés dans les gammes premium. Le Koleos incarne parfaitement la vision de la voiture populaire et familiale sans verser dans le design cheap. Une réussite!

A l'intérieur, le design manque encore un peu d'ambition lorsqu'on n'est pas dans une finition Initiale Paris, la plus haut-de-gamme... De la planche de bord en passant par le tableau de contrôle, cela manque de créativité, pourtant chère à Renault. Certes, les commandes sont assez ergonomiques et faciles d'accès. L'habitacle est généreux et très confortable. Les places arrières sont également larges pour accueillir des adolescents ou encore des adultes. Quant au coffre, il offre 565 litres soit quasiment autant qu'un Volkswagen Touareg pourtant plus long de 12 cm.

Renault Koleos

La vie à bord (encore) gâchée par R-Link

Le Koleos embarque malheureusement le même système R-Link que Renault tarde à renouveler. Ce système de connectivité, révolutionnaire lors de sa sortie est aujourd'hui totalement obsolète. Il pourrait être neutre dans la vie à bord si ses alertes incessantes et inutiles ne gachaient pas tout. Sans parler de sa maniabilité laborieuse pour accéder aux différents menus.

Côté motorisation, le Koleos ne propose que des moteurs diesel. Bim! Le débat est donc réglé! Et pour faciliter encore plus les discussions chez le concessionnaire, Renault ne propose que deux motorisations: la DCI 1,6 (130 chevaux) et la DCI 2,0 (175 chevaux). Nous avons pu essayer la seconde version et nous l'avons trouvé très adaptée et confortable: réactive, puissante et douce. Mais sans non plus déborder d'enthousiasme, ce qui nous laisse penser que la version en-dessous risque d'être un peu juste.

Renault Koleos

Enfin, la marque au losange a fait le choix de la boite CVT. Si nous avons été refroidi par cette technologie sur la Toyota C-HR, cette boite s'est toutefois montrée très efficace sur le Koleos. La montée en puissance se fait sans drame acoustique ni à coups.

Un rapport qualité-prix équilibré

Renault propose un SUV doté d'un niveau de finition de bonne facture, assorti d'un agrément de conduite tout à fait confortable pour un bon père de famille. A cela, il faut ajouter cette stature très haut-de-gamme dans la droite ligne du Kadjar. A partir de 29.900 euros, le Koleos est même plutôt compétitif. En tout cas, le rapport qualité-prix nous parait convaincant. Notre seul regret ? Le Koleos est fabriqué en Corée du Sud ! Dommage!

Renault Koleos

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2018 à 15:21 :
je possède une koleos 2 175ch 4.4 boite manuel cette voiture est une veritable catastrophe
problème de vibrations dans l' habitacle que Renault n arrive pas a résoudre!!!! sans parler du GPS qui ne fonctionne pas!! le suis en procedure juridique pour un remboursement du véhicule pour vice cachée dommage car la voiture a un look sympa et la finition étais au rendez-vous voila mon experience!! je suis peut être tombé sur une mauvaise series
a écrit le 26/02/2018 à 18:34 :
Je n'aime pas le style du koléos, mais bon il en faut pour tous les goûts .Une fois la garantie légale de 2 ans passée, le sav Renault n'est plus à la hauteur lorsque survient des problèmes....ce ne sont pas les seuls malheureusement !
On en revient toujours à la qualité du produit pas toujours au rendez vous !!!
a écrit le 26/02/2018 à 15:01 :
"Presque aussi moche que le VW Touran" ça se censure sans rire ???
a écrit le 26/02/2018 à 11:24 :
Presque aussi moche que le Touran, chapeau...
a écrit le 25/02/2018 à 15:25 :
Quitte à le répéter, traduisez donc Koleos ( du grec ancien) en français, juste pour rire.
a écrit le 25/02/2018 à 1:28 :
Ils sont peut-être un peu moins con que chez Peugeot., j'ai un ami qui a acheté le 3008 essence le mec bouffe 17 litres au cent en ville, je ne comprends même pas pourquoi ils veulent arrêter le diesel en sachant que l'essence pollue 2 fois plus.
Réponse de le 25/02/2018 à 8:44 :
Essence ou diesel, ce type de voiture n'est pas fait pour la ville. Et souvenez-vous de la conso des R20, R18, 504 et autres CX en ville
a écrit le 24/02/2018 à 13:27 :
Sauf qu'il s'agit d'un XTRAIL rebadgé et que RENAULT ne s'est pas foulé un neurone pour sa conception. Pas d'essence et les diesels sont hors d'âge, surtout le 2.0 qui date des Laguna.... Reste qu'avec les réductions monstre pratiquées en concession, ce peut être une affaire.
Réponse de le 25/02/2018 à 14:16 :
Pour ce type de voitures les moteurs essence sont inenvisageables.Pour une C1 ou une Twingo à la rigueur.
a écrit le 24/02/2018 à 8:11 :
"voiture populaire et familiale" à 30 000 euros ? Et pas de moteur essence quand on bannit partout le diesel ?
Réponse de le 25/02/2018 à 14:27 :
ll n'y a aucune raison objective de bannir davantage le diesel que l'essence, dont les moteurs modernes rejettent maintenant autant de particules que les diesel. Et plus de CO2.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :