B2EI se positionne pour profiter de la vague de la voiture électrique

 |   |  391  mots
En s’attaquant au marché de la borne de rechargement pour véhicules électriques, B2EI vise une croissance de son chiffre d’affaires de près de 5 % par an.
En s’attaquant au marché de la borne de rechargement pour véhicules électriques, B2EI vise une croissance de son chiffre d’affaires de près de 5 % par an. (Crédits : B2EI)
L’entreprise chartraine, spécialisée depuis 2002 dans la fabrication et l’installation de tableaux électriques, se lance dans les bornes de rechargement pour véhicules propres.

B2EI, qui a déjà réalisé à titre expérimental en 2019 quelques infrastructures de recharges de véhicules électriques (IRVE), notamment pour la concession Citroën de Vernouillet (Eure-et-Loir), vise une forte accélération de cette nouvelle activité à partir du 15 février. À l'horizon 2022, la PME table ainsi sur l'installation de quelque 600 bornes dans les parkings de gros sites industriels des régions Centre-Val de Loire, Île-de-France et Basse Normandie. Basée en Eure-et-Loir, la PME a fait le choix de ne pas dépasser un rayon de 200 kilomètres afin d'optimiser son service d'installation.

Coffret photovoltaïque « plug and play »

Dans un contexte favorable au développement des moteurs électriques, B2EI met en avant une ingénierie complète et clé en main pour remplir ses objectifs ambitieux. Contrairement à celle de ses principaux concurrents, Engie et Hervé Thermique notamment, cette dernière comprend, en plus du diagnostic, des travaux et du paramétrage, l'installation d'un coffret de pilotage électrique. Il s'agit du cœur de métier de l'entreprise qui équipe des géants du tertiaire comme Spie, Eiffage ou Vinci, et de l'industrie (Suez, Valéo). Autre atout pour 2BEI : la certification Advenir qui permettra à ses futurs clients de bénéficier d'une prime étatique d'environ 1.500 euros par borne installée.

Avec la loi d'orientation des mobilités (LOM) de novembre 2018, qui prévoit le passage à l'énergie électrique de l'ensemble du parc automobile français à l'horizon 2040, B2EI se positionne très en amont d'un marché qui devrait exploser à court terme. Ainsi, le nombre de modèles électriques des constructeurs devrait passer de quelques dizaines aujourd'hui à 400 dès la fin de l'année. Une aubaine pour la société créée en 2002 et détenue à 100 % par Olivier Huppeau. En dix-huit ans, sa PME est passée de 4 à 201 salariés et a atteint 21,5 millions d'euros de recettes l'année dernière. B2EI table sur 3 millions d'euros de chiffre d'affaires avec les bornes de rechargement à l'horizon 2022.

Autre segment de croissance programmé cette année, la commercialisation d'un nouveau coffret électrique plug and play afin d'équiper les installations d'auto-consommation en énergie photovoltaïque. Dans ce cadre, B2EI lancera une offre en mars vis-à-vis des revendeurs spécialisés comme Sonepar et Rexel.

Lire aussi : Comment la voiture électrique va remodeler le marché de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :