Municipales à Paris : Griveaux annonce un "plan Marshall" pour le commerce de proximité

"Cellule d'urgence", "fonds de solidarité commerçants" ou hausse du "dispositif de vidéo protection": le candidat investi par LREM à Paris, Benjamin Griveaux, promet, ce mardi 21 janvier, un "plan Marshall" pour les commerçants, "durement affectés par le mouvement des gilets jaunes" et "les grèves".
(Crédits : Philippe Wojazer)

"Je ne compte plus les quartiers à Paris où les commerces disparaissent", déplore l'ancien porte-parole du gouvernement dans une lettre ouverte aux artisans et commerçants de Paris, dont l'AFP a obtenu copie.

Le candidat, placé en troisième position (15%) dans un sondage Ifop-Fiducial dimanche derrière Anne Hidalgo (25%) et Rachida Dati (19%), veut une "cellule d'urgence commerciale sous l'autorité de chaque maire d'arrondissement" pour répondre aux commerçants "concrètement et plus rapidement pendant les périodes de crise".

En outre, un "fonds de solidarité commerçants", doté de "15 à 20 millions d'euros", sera mis en place pour soutenir les professionnels "dans les moments difficiles", et financé par la taxe de séjour passant "sur une nuit d'hôtel dans un palace - au-delà de 5 étoiles - de 5 à 10 euros".

Laisser "dans tout Paris la possibilité d'ouvrir le dimanche"

Benjamin Griveaux souhaite également une hausse du "nombre de places de livraison en surface et à proximité des commerces", de la "vidéoprotection", la piétonnisation d'"une rue commerçante dans chacun des 240 quartiers", et laisser "dans tout Paris la possibilité d'ouvrir le dimanche".

"Maire de Paris, je prendrai l'engagement que, dans chaque quartier, le nombre d'artisans (par exemple, les boulangers, les fromagers, les poissonniers, les métiers d'art, etc.) et de libraires augmentera entre 2020 et 2026", assure-t-il dans ce courrier qui, en bas de page, rappelle aux citoyens qu'ils ont jusqu'au 7 février pour s'inscrire sur les listes électorales.

Séduit par ces propositions, le président de la CPME Paris Île-de France, Bernard Cohen-Hadad, a ainsi rejoint le candidat à la mairie de Paris, et devient colistier dans le XVIe arrondissement.

"Benjamin Griveaux propose un "New Deal" pour nos commerces à Paris", estime ce commerçant, qui juge par ailleurs que "Paris n'est pas une ville +PME friendly+".

Lire aussi : Municipales: le patron de la CPME Paris IDF s'engage pour Griveaux

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 22/01/2020 à 9:21
Signaler
Municipales à Paris : Griveaux annonce un "plan Marshall" pour le commerce de proximité ce qui est sur, c'est que Paris n'a pas besoin d'un plan de névrosé pathos griveautitube

à écrit le 22/01/2020 à 8:35
Signaler
Ce Griveaux est une ode a la nullité arriviste a lui tout seul ! Comment a-t-il pu arriver sur les derniers barreaux de l'échelle politique avec si peu de qualités : c'est un mystère digne de celui des Bermudes !

le 22/01/2020 à 9:17
Signaler
Comme Macron un ane en face de Lepen aurait ete elu ou assemblee nationnal qui represente 6 Millions inscrits sur 47 inscrits sur les listes electorale

à écrit le 21/01/2020 à 19:43
Signaler
Carriérisme, démogagie,...il ne s'est jamais remis de son évacuation ce Narcisse. Encore un politique pitoyable mais non recyclable. Vite un plan Marshall pour la filière recyclage "créatures politiques" à 15/20/50/100 millions (ça dépend du nombre...

à écrit le 21/01/2020 à 19:02
Signaler
C'est un petit candidat d'un parti fantôme sans histoire et sans avenir, et surtout sans aucune chance d'être élu.

à écrit le 21/01/2020 à 16:01
Signaler
"En outre, un "fonds de solidarité commerçants", doté de "15 à 20 millions d'euros" Les commerçants n'ont qu'a cotiser eux mêmes pour se faire un fond.

le 22/01/2020 à 8:37
Signaler
.... surtout que quand les périodes sont fastes le mot "solidarité " ils ne le connaissent pas ! (....ce qui est quand mème un cas assez général !!! )

à écrit le 21/01/2020 à 15:58
Signaler
Pour l'instant c'est surtout sa candidature qui a besoin d'un plan Marshall. A force d'insulter tout le monde, il s'est créé de solides inimitiés... y compris dans son propre camp. Ce n'est sûrement pas en insultant Villani qu'il va le convaincre de ...

le 21/01/2020 à 17:23
Signaler
Villani sera obligé de se rallier a Griveaux puisqu'il sera derrière.Et alors Griveaux dépassera Hidalgo dans la dernière ligne droite,le piège est tendu pour le deuxième tour.C'est dans la capitale que Macron est le plus populaire....

à écrit le 21/01/2020 à 15:15
Signaler
il oublie juste de dire qui va payer ce plan Marshall ... Idem pour la video surveillance (qu en plus ne sert a rien : une camera n est jamais descendue de son pylone pour arreter un criminel avec ses petits bras muscles ...)

à écrit le 21/01/2020 à 14:51
Signaler
haha un plan marshall dans le cadre d'un grenelle dans une cop25, c'est ca? pourquoi il veut sauver des commerces? dans 10 ans, y aura plus de voitures et donc plus de commerces; paris ressemblera a un disneyland pour bobogauchistes qui viendront s...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.