Facebook va gâter ses investisseurs à coup de rachats d'actions

 |   |  490  mots
Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, l'action Facebook gagnait 1,1% à 118,24 dollars.
Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, l'action Facebook gagnait 1,1% à 118,24 dollars. (Crédits : ALBERT GEA)
D'une valeur de 6 milliards de dollars, les rachats d'actions seront réalisés directement en Bourse ou via des transactions privées. Le groupe a par ailleurs annoncé le départ de son chef comptable, Jas Athwal, à compter du 17 février.

Un rachat d'action qui devrait mettre un peu de baume au coeur des investisseurs après une période plutôt tumultueuse pour Facebook. Le premier réseau social en ligne va reverser jusqu'à 6 milliards de dollars à ses actionnaires via un programme de rachat qui entrera en vigueur au premier trimestre 2017 et sans date d'expiration, a-t-il écrit dans un document transmis au gendarme boursier américain (SEC).

Facebook, dont la valeur en Bourse avoisine les 337 milliards de dollars, possède quelque 26 milliards de dollars en liquidités et titres négociables, d'après d'autres documents. Les rachats d'actions seront réalisés directement en Bourse ou via des transactions privées, et leur moment et leur ampleur exacte dépendront d'une série de facteurs, dont "les autres opportunités d'investissement" se présentant à l'entreprise.

Le groupe a par ailleurs annoncé le départ de son chef comptable, Jas Athwal, à compter du 17 février. En charge des revenus au sein de Yahoo!, il était entré dans l'entreprise il y a près de neuf ans.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, l'action Facebook gagnait 1,1% à 118,24 dollars.

Prioriser la croissance à la long terme

Le réseau aux 1,79 milliard d'utilisateurs souligne en particulier vouloir agir "de manière cohérente avec la stratégie d'allocation de capital de l'entreprise consistant à donner la priorité aux investissements destinés à faire croître l'activité à long terme". Le groupe avait déjà prévenu en marge de ses résultats trimestriels début novembre que 2017 serait encore "une année d'investissements agressifs".

     | Lire Les secrets de Mark Zuckerberg pour rentabiliser Whatsapp, Messenger et Instagram

Il a dépensé beaucoup d'argent ces dernières années pour améliorer ses outils publicitaires, mais aussi pour acquérir ou développer ses activités dans de nouveaux secteurs jugés prometteurs à moyen ou long terme comme les messageries mobiles (Messenger, WhatsApp) ou la réalité virtuelle par exemple (Oculus). Il investit également beaucoup dans ses centres de données ou dans des projets destinés à apporter un accès internet aux parties de la planète qui n'en ont pas encore, en utilisant par exemple des drones et des satellites.

Période tumultueuse

Après avoir échaudé les marchés en prévenant que sa croissance allait bientôt ralentir, le réseau s'est retrouvé au coeur d'une polémique suite à l'élection présidentielle américaine, accusé d'avoir aidé la victoire surprise de Donald Trump en laissant circuler de fausses informations sur son réseau.

Facebook a aussi dû présenter ses excuses pour un "bug" vendredi dernier à la suite duquel les profils d'environ 2 millions d'utilisateurs, dont le PDG Mark Zuckerberg, ont indiqué par erreur qu'ils étaient décédés, et avouer une série d'erreurs dans les statistiques qu'il fournit aux entreprises et aux annonceurs publicitaires quant à l'audience de certains contenus diffusés sur son réseau.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2016 à 1:03 :
C'est fort, ils ont plus d'argent en trésorerie qu'ils n'en ont gagné pendant toute leur histoire.
Vont en claquer pour les "actionnaires". Le directeur financier qui se barre.
Capitalisation de 12.5 fois le chiffre d'affaire. Je ne sais pas d'où vient l'argent, mais je présume qu'ils vont claquer 6 milliards pour faire taire certains actionnaires qui ont eu accès aux vrais comptes.
Fuyez ce marché, presque tout est bidonné.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :