Plus de 350 employés Amazon critiquent sa politique environnementale

 |   |  547  mots
Amazon comptait près de 650.000 employés permanent à la fin 2018, selon le rapport annuel de la société.
Amazon comptait près de 650.000 employés permanent à la fin 2018, selon le rapport annuel de la société. (Crédits : Mike Segar)
Plus de 350 salariés Amazon ont signé dimanche une liste de critiques à l'encontre du géant de l'e-commerce, notamment à l'égard de sa politique environnementale. Un règlement récemment adopté au sein de l'entreprise interdit aux employés de s'exprimer publiquement sur les activités du groupe.

Protestation chez Amazon. Plus de 350 salariés du géant de l'e-commerce ont signé dimanche des critiques contre leur employeur, notamment à l'égard de sa politique environnementale. Détail qui n'en est pas un : tous ont signé de leur propre nom, en guise de défiance du règlement intérieur qui suppose une autorisation préalable de la hiérarchie.

La publication de ces témoignages sur le site Medium a été organisée par le groupe Amazon Employees for Climate Justice (AECJ), qui pousse l'entreprise à aller plus loin dans son plan de mitigation annoncé à grand renfort de publicité en septembre. Les membres du groupe ont critiqué l'entreprise publiquement et plusieurs d'entre eux se sont vu rappeler à l'ordre par la direction, au risque d'un licenciement.

"Cette action a été menée pour protester contre le règlement récemment rafraîchi qui interdit aux employés de s'exprimer publiquement sur les activités de l'entreprise sans autorisation préalable", souligne un communiqué de AECJ.

"En tant qu'employés d'Amazon nous sommes responsables non seulement pour le succès de l'entreprise mais aussi de son impact. C'est notre responsabilité morale de parler haut et fort et les changements dans le règlement nous empêchent d'exercer cette responsabilité", écrit ainsi Sarah Tracy, ingénieurs informatique chez Amazon.

Il est commun que les entreprises exigent - comme Amazon - un devoir de réserve de leurs employés quand il s'agit de discuter publiquement de leurs activités et plus encore de les remettre ouvertement en cause. Amazon comptait près de 650.000 employés permanent à la fin 2018, selon le rapport annuel de la société.

Amazon promet une "neutralité carbone" en 2040

Si l'environnement est l'objet de nombreuses critiques postées dimanche, Amazon se voit aussi reprocher d'autres activités comme par exemple la mise à disposition de ses capacités en intelligence artificielle pour des entreprises du secteur pétrolier.

Amazon est souvent critiqué pour son empreinte carbone en raison de la consommation d'énergie de ses immenses fermes de serveurs pour ses activités très lucratives dans le "cloud". Et bien sûr l'entreprise a bâti son succès sur un énorme réseau logistique de transport routier pour assurer des livraisons de plus en plus rapide, ce qui génère beaucoup de gaz à effet de serre, les principaux coupables du changement climatique.

Le 19 septembre, Jeff Bezos, fondateur de l'entreprise et accessoirement l'homme le plus riche du monde, a pris des engagements publiquement en matière d'environnement promettant notamment qu'Amazon atteindra la neutralité carbone en 2040. C'est insuffisant selon l'AECJ, qui réclame d'y arriver dès 2030.

Mark Hiew, directeur marketing chez Amazon juge que "ce n'est pas le moment de réduire des gens au silence. Nous avons besoin de règles qui encouragent un discours plus ouvert, plus de solutions et une action plus déterminée et concertée sur le changement climatique et ses causes".

Amazon n'a pas répondu à une demande de réaction de l'AFP mais, un article du Washington Post (propriété de Jeff Bezos et qui se fait beaucoup l'écho de l'AECJ) cite un porte-parole Drew Herdener, qui explique qu'Amazon encourage les employés à s'exprimer mais en interne par le biais de différentes plateformes à leur disposition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2020 à 13:12 :
J'ai commandé 5 dvd pour 30 euros. Ils n'ont pas été capable de m'envoyer ça en 1 seule fois. Quand un livreur amazon vient avec un fourgon m'apporter 2 DVD pour 12 euros, je trouve cela débile et ça recommence le lendemain pour les 3 derniers. Ils sont très fiers de faire ça eux. Amazon et environnement , ça ne rime pas ensemble du tout.

Autre constat si La Poste avait été un peu mieux gérée et avec moins de grève, il n'y aurait pas eu besoin de toutes ces messageries qui pullulent maintenant sur le territoire.
Réponse de le 28/01/2020 à 0:49 :
C'est surement car vous avez achetez vos DVD chez différent vendeurs,certains pouvaient livrer vite et d'autres non,ça arrive,Amazon n'est pas le seul à vendre sur sa plateforme,vous avez des indépendants et des vendeurs particuliers également.
Réponse de le 28/01/2020 à 9:23 :
Reflechisez, un envoi de DVD par Amazon ne pollue pas plus qu'une simple lettre pour souvent des prospectus inutiles qui remplissent nos boites aux lettres. Si ces employés dAmazone ne sont pas satisfait de leur entreprise, qu'ils la critiquent , mais du dehors, après leur démission, d'autre part toutes ces messageries, ont pouvu de nouveaux emplois.
NB: Pour la "planète" abonnez vous à AmazonMusic ou prime video et pour le coût d'un DVD ou CD par mois vous avez une discothèque ou vidéothèque à la demande, sans restriction.
a écrit le 27/01/2020 à 10:57 :
Amazone a donc des salariés plus évolués que les autres entreprises aussi peu étonnant, parce que c'est une génération désabusée par la cupidité des actionnaires milliardaires et de leurs politiciens incultes et corrompus, que désastreux d'un point de vue sociétal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :