Nouveaux kiosques parisiens : Hidalgo se défend de vouloir défigurer Paris

D'ici 2019, de nouveaux kiosques "innovants" seront mis en place à Paris, par MediaKiosk une filiale de JC Decaux. La polémique enfle contre ce changement d'un élément du patrimoine historique de la capitale.

4 mn

(Crédits : REUTERS/Charles Platiau)

Les emblématiques kiosques à journaux parisiens sont-ils menacés ? Un projet de modernisation de ces abris de style Art Nouveau suscite une levée de boucliers dans la capitale française au nom du "charme" d'antan.

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a justifié dimanche la suppression des emblématiques kiosques à journaux de la capitale, qui suscite des protestations même si selon elle ce ne sont que des "plagiats de kiosques haussmanniens". "Il faut parfois remettre de l'objectivité dans le débat public", a souligné l'édile au "Grand Rendez-vous" iTÉLÉ/Europe 1/Le Monde.

La Ville de Paris veut remplacer d'ici à juin 2019, par un modèle "innovant", ses quelque 360 kiosques dont le célèbre modèle surmonté d'un petit dôme et d'une frise a été conçu en 1857 par l'architecte Gabriel Davioud (1823-1881). Selon Anne Hidalgo, "il n'y a pas de kiosque haussmannien, les kiosques que vous voyez sont des plagiats d'haussmanniens qui sont en plastique, qui ont été installés dans les années 80 et l'autre partie, les espèces de bulles en verre qui sont assez laides et qui ont assez mal vieilli, c'est ça qu'on va changer".

Ce remplacement vise, a-t-elle précisé, à "permettre aux kiosquiers d'avoir un plus grand confort de travail". Des premiers croquis des kiosques redessinés par la designer française Matali Crasset montrent qu'ils conserveront leur couleur verte mais qu'ils perdront leur frise et leur petit dôme caractéristiques. Un éclairage vert ou rouge signalera si le kiosque est ouvert ou fermé et des écrans interactifs seront installés. Il sera aussi chauffé et mieux isolé. Pour les kiosquiers, une caisse informatisée, un espace de rangement des effets personnels, du chauffage et une isolation ont été prévus.

"Ceux qui nous expliquent qu'on est en train d'abîmer Paris, ce sont les mêmes qui veulent qu'on garde les serres de Roland-Garros, des petites serres en plastique, en nous disant qu'on est en train d'abîmer le patrimoine", a-t-elle fustigé. "Je suis très attentive à l'histoire de Paris et la façon dont on fait évoluer" la capitale, a assuré la maire. "Si, à l'époque d'Haussmann, on avait tenu ce raisonnement qui consiste à ne rien changer, le Paris Haussmannien n'aurait pas existé", argumente aussi son adjointe Olivia Polski.

Une pétition pour défendre l'aspect extérieur

La mairie a lancé un appel d'offre remporté par la société MédiaKiosk, filiale du groupe JCDecaux et opérateur actuel des kiosques parisiens. Une pétition contre cet aménagement a reçu plus de 40.000 signatures. Ce design est "sans âme" et "totalement impersonnel", il "porte atteinte à la beauté et à la spécificité de Paris", s'insurgent les détracteurs du projet . "Nous sommes pour que les kiosques à journaux parisiens aient un design qui reprenne ce qui fait tout le charme du "Paris Romantique" cher aux touristes de France et du monde entier", réclament ses signataires.

La modernisation prévue est parfaitement "conciliable" avec le maintien de l'aspect actuel des kiosques, estiment les défenseurs du projet. La ville de Rome installe actuellement de nouveaux kiosques "high tech" qui reprennent, à la demande des élus, le modèle historique octogonal et vert, soulignent-ils.

MediaKiosk doit rendre sa copie lundi lors d'une réunion de travail à la Mairie, en présence de nombreux élus. "Si on trouve que ce qu'ils ont fait est scandaleux, on encouragera le mouvement de protestation", a mis en garde le conseiller d'opposition Jean-Baptiste de Froment (droite).

Lui, comme les détracteurs du projet, ne s'opposent pas aux améliorations intérieures des kiosques mais ont peur de perdre un modèle emblématique du Paris du baron Georges Haussmann, qui a redessiné la capitale française au milieu du 19e siècle.

Pour Michel Carmona, spécialiste du Paris haussmannien, "il y a un paysage typique parisien, qui doit beaucoup à Haussmann et qui est l'un des fonds de commerce de Paris: c'est dommage de le démanteler". Sur le site de la pétition, des signataires français ou étrangers soulignent qu'ils veulent défendre l'aspect extérieur des kiosques et interpellent directement la maire de Paris pointant du doigt son "obsession du béton et du verre" ou sa volonté de "marquer son passage". D'autres dénoncent la gabegie d'un projet "inutile et coûteux" qui dépasse les 50 millions d'euros.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 05/04/2021 à 12:07
Signaler
Les jolis bancs de Paris... disparus ! Non vendus à la ville de N.Y. Les colonnes Moris... supprimées, non elles décorent les jardins de grands bourgeois. Le fer forgé des stations de métro remplacé par du plastoc. Les arbres coupés pour des rais...

à écrit le 29/10/2016 à 17:41
Signaler
Encore une idée de mauvais goût de notre maire de Paris ,et si elle arrêtait d'abîmer cette ville patrimoniale,elle en fait un champ de foire baby foot et barbe à papa elle se pense populaire alors qu'elle est vulgaire.cette ville est devenue sale pa...

à écrit le 13/07/2016 à 0:00
Signaler
Hidalgo est une catastrophe pour le patrimoine de Paris. La tour Triangle, les tours dans Paris, la destruction des Serres d'Auteuil, la destruction de la Samaritaine, de la Poste du Louvre... jamais le patrimoine n'avait été autant attaqué. Stop aux...

à écrit le 12/07/2016 à 15:43
Signaler
HIDALGO MAIRE SOCIALO DE PARIS VA CHANGER LES KIOSQUES???OLLE??? LA MAIRE HIDALGO EST UN DINALO QUI TRAVAILLE AVEC DECAUX????LES KIOSQIERS DE PARIS AURONT LE CONFORT ???UN PETIT BANC COMME DANS LES ABRI BUS DE DECAUX???ARIBA ESPAGNE VIVE HIDALGO????...

à écrit le 12/07/2016 à 12:04
Signaler
Plutôt que d'en faire un sempiternel débat entre "modernistes" et "conservateurs", la vraie question est de savoir si au regard de l'endettement de la ville, le remplacement des kiosque à journaux constitue réellement une urgence (la même remarque au...

à écrit le 11/07/2016 à 19:12
Signaler
En bonne socialo elle invoque le confort des kioskiers, mais n'est-ce pas plutôt pour accorder quelques avantages à des amis designers ou autres ? En bonne socialo elle veut du changement là où moi je vois de la destruction, du goût pour la destructi...

à écrit le 11/07/2016 à 16:41
Signaler
PARIS EST DEVENUE UNE HONTE, et une catastrophe AVEC CETTE GAUCHISTE ( fiscale, économique, anti-entreprises, saleté, délinquance de rue permanente, fourrière et amendes à tout va, création de taxes et explosion de toutes les taxes municipales ) anar...

à écrit le 11/07/2016 à 15:43
Signaler
Que la hidalgo aille faire ses conneries en Espagne!

le 11/07/2016 à 16:30
Signaler
L'Espagnole Courant Communiste du P.S, Inspectrice du Travail ( donc hargneuse à l'encontre des toutes petites ou grandes entreprises) 1er Maire Adjoint depuis 2001, est là pour longtemps : médocrité ABSOLUE de la droite qui a fait une campagne ridic...

le 11/07/2016 à 16:34
Signaler
Hamon : Courant Communiste du P.S, candidat à la candidature à Paris, pour une Mairie : 18 19 ou 20ème Arrondissement

à écrit le 11/07/2016 à 15:24
Signaler
Elle ne veut pas défigurer paris ?? Mais elle ne fait que ça ! Comme on dit plus c'est gros plus ça passe. Il faut que Marie Antoinette sorte de sa tour d'ivoire et aille voir toutes les bonnes choses que la mairie fait: sous les arcades des tuilerie...

à écrit le 11/07/2016 à 13:20
Signaler
Pourquoi est ce la mairie qui paie le remplacent des kiosques? Ce sont des commerces donc privé.Les devantures des autres magasins seront financé par la vile?

à écrit le 11/07/2016 à 13:17
Signaler
Remplacer de pales copies par des oeuvres même pas de mauvais goût, juste fonctionnels et sans àme c'est bien dans les habitudes des socialistes. Il faut reconnaître que notre début du 3 ème millénaire ne laissera aucune trace dans l'histoire, que c...

à écrit le 11/07/2016 à 2:01
Signaler
50 Millions d'euros, cette Maire, du courant Communiste du P.S, comme Aubry, Hamon Paul, Baumel.....QUI A QUADRUPLE ET LES IMPOTS ET SEXTUPLE L ENDETTEMENT, confond l'argent public et le sien.

à écrit le 10/07/2016 à 18:27
Signaler
Ces vieux kiosques font le charme de Paris, mais décidément les socialos ont décidé de tout détruire !!!

à écrit le 10/07/2016 à 18:06
Signaler
La mairie de Paris pris dans son délire de densification et d' urbanisation à outrance, mais coincée par ses dépenses et des finances qui ont basculées dans le rouge cherche de l' argent de partout. JCD donc on connait la philanthropie légendaire ...

à écrit le 10/07/2016 à 16:18
Signaler
Kiosques en plastique, matériau choisi recyclable au moins ? Verre, métal c'est pas un peu plus COP21 ?

à écrit le 10/07/2016 à 16:16
Signaler
S'il y a 360 kiosques, il suffit d'en conserver une 20 aine pour l'aspect historique, dans des coins touristiques et de moderniser les autres. Ce qui est rare est toujours plus précieux, garder les 20 plus beaux ne les rendra que plus symboliques et ...

le 11/07/2016 à 15:14
Signaler
On peut très bien moderniser les kiosques sans en changer l'aspect extérieur.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.