Publicité : le mobile dépassera les journaux en 2016

 |   |  247  mots
Et la croissance de la publicité Internet, portée par le mobile, va dépasser celle de la télévision en 2018, selon Zenith Optimedia.
Et la croissance de la publicité Internet, portée par le mobile, va dépasser celle de la télévision en 2018, selon Zenith Optimedia. (Crédits : Reuters)
La publicité sur mobile atteindra 71 milliards de dollars en 2016 contre 68 milliards pour le print, selon une étude de Zenith Optimedia, dans un marché global en croissance continue.

Le marché publicitaire s'oriente de plus en plus vers le mobile. Selon le cabinet d'études Zenith Optimedia, filiale de Publicis, le marché de la pub sur mobile va bondir de 38% en 2016 pour atteindre les 71 milliards de dollars (62,6 milliards d'euros). Ce support va représenter 12,4% de la totalité des investissements, soit le troisième derrière la télévision et l'Internet pour les ordinateurs de bureau.

Et la croissance de la publicité Internet, portée par le mobile, va même dépasser celle de la télévision en 2018, prévoit l'étude. L'écart de part de marché qui atteint les 13,3 points en 2014 passera à 1,9 point en 2017 pour ne plus exister l'année suivante, estime Zenith Optimedia.

Recul de la pub sur le print depuis 2008

La pub dédiée aux journaux va quant à elle reculer de 4% l'année prochaine pour passer à 68 milliards de dollars. Et la réclame sur le "print" (journaux papiers et magazine) est condamnée à chuter inexorablement -comme c'est le cas depuis 2008. Le cabinet estime que les financements publicitaires dédiés à ce support devraient représenter 16,7% des parts du marché dans deux ans (en 2017 donc), contre 19,6% cette année.

Le "print" ne profite donc pas d'un marché globale en pleine croissance. Les dépenses totales dans le marché publicitaire devraient atteindre 554 milliards d'euros en 2015, soit une hausse de 4%. Et grâce à l'élection présidentielle ainsi qu'aux Jeux Olympiques de Rio, les investissements devraient même croître de 5% en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :