Streaming : comment Disney+ veut poursuivre son incroyable croissance en 2021

 |  | 822 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : BRENDAN MCDERMID)
Disney totalise désormais 146 millions d'abonnés dans le monde sur ses trois plateformes de streaming vidéo, contre 200 millions pour le leader mondial Netflix. Pour fidéliser ses abonnés et en séduire de nouveaux, le géant américain du divertissement veut miser sur ses franchises populaires pour "sortir de nouveaux opus tous les mois".

Un développement à vitesse grand V. Le géant américain du divertissement s'est lancé dans la bataille du streaming en novembre 2019, avec le lancement de sa plateforme Disney+. Quatorze mois plus tard, il revendique déjà près de 95 millions d'abonnés dans le monde, selon ses résultats trimestriels présentés jeudi 11 février. Rien qu'au mois de décembre, le groupe a gagné 8,1 millions d'abonnés (+9,45% sur un mois). En ajoutant les utilisateurs payants de ses autres services - ESPN+ (dédié aux sports) et Hulu - Disney totalisait 146 millions d'abonnés fin 2020.

De quoi réduire largement le fossé entre lui et le leader mondial du streaming vidéo, Netflix (près de 204 millions d'abonnés). La plateforme s'est pourtant lancée dans un contexte économique particulièrement incertain provoqué par la crise du coronavirus... Mais qui s'est avéré être une aubaine, puisque les confinements successifs et la fermeture des cinémas en raison de la pandémie ont...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2021 à 13:23 :
Hé oui parce que pour l'instant le modèle disney et ses brevets est bien moins lucratif que le modèle netflix et ses autoproductions, il faut produire du contenu et donc créer et pas n'importe quel contenu quand on a en face de soi des bons et c'est là que l'on va voir si ce colosse financier qu'est disney va être en mesure de s'adapter.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :