L'Elysée envisage une baisse d'impôts pour les ménages dès 2015

L'Elysée envisage une baisse des prélèvements obligatoires sur les entreprises qui pourrait s'accompagner d'une baisse d'impôt pour les ménages dès 2015.
Pour les ménages, on va essayer de se mettre en capacité dès 2015 de pouvoir avoir une première baisse d'impôts, a précisé l'Elysée mardi.
Pour les ménages, "on va essayer de se mettre en capacité dès 2015 de pouvoir avoir une première baisse d'impôts", a précisé l'Elysée mardi. (Crédits : reuters.com)

Selon l'AFP, l'Elysée envisage une baisse des prélèvements obligatoires sur les entreprises en 2015. Celle-ci pourra se traduire par des réductions de cotisations ou de fiscalité. "Ce n'est pas tranché", assure une source proche du dossier citée par l'agence Reuters.

Cela dit, cette baisse s'accompagnerait "vraisemblablement" d'une baisse de la fiscalité sur les ménages, selon cette source:

"Je pense que si on fait un petit geste pour les entreprises, on fera vraisemblablement un petit geste pour les ménages"

"Un petit geste pour les ménages"

En 2015, "si on fait un petit geste pour les entreprises, on fera vraisemblablement un petit geste pour les ménages", a-t-elle ajouté, sans préciser si le "petit geste" pour les entreprises tenait compte de l'annonce d'une baisse de cotisations patronales de 30 milliards d'euros d'ici 2017.

Quoi qu'il en soit, s'il concerne les impôts à payer en 2015, il portera donc sur les revenus perçus en 2014.

"Une trajectoire sera fixée"

Un peu plus tôt, lors de la présentation de ses vœux aux acteurs économiques, le président François Hollande avait confirmé que cette baisse du coût du travail ne serait pas financée par un transfert de charges vers les ménages.

Une trajectoire "sera fixée pour l'évolution des prélèvements, aussi bien pour les entreprises que pour les ménages, jusqu'en 2017, avec la perspective d'une harmonisation avec nos plus grands voisins européens à l'horizon 2020", avait également déclaré le chef de l'Etat.

Avant d'ajouter qu'une "première étape" serait effective "dès 2015".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 48
à écrit le 23/01/2014 à 19:21
Signaler
A zut je croyais que c'était cette année , que le président étais revenu sur sa décision de "figer" le calcul de l’impôt.

à écrit le 22/01/2014 à 16:52
Signaler
Maintenant qu on nous a depossedes on veut nous faire croir e .......LAMANTABLE je suis ecoeure

à écrit le 22/01/2014 à 11:36
Signaler
des sous il y en a au chez les milliardaires et les grosses entreprise du CAC 40 ils n'ont qu'à payé nous n'en avons pas qu'en il y a 900 000 pauvres sans compter les moyens qui n'en ont plus non plus ils faut faire payer les riches pipo tant que les...

à écrit le 22/01/2014 à 11:36
Signaler
des sous il y en a au chez les milliardaires et les grosses entreprise du CAC 40 ils n'ont qu'à payé nous n'en avons pas qu'en il y a 900 000 pauvres sans compter les moyens qui n'en ont plus non plus ils faut faire payer les riches pipo tant que les...

à écrit le 22/01/2014 à 8:29
Signaler
VT casse le patrimoine mobilier d'état à l'Elysée (vases de sèvres etc) lors de la crise qui lui a valu 9 jours d'internement en HP mais le censeur de la tribune veille quand on en parle !

à écrit le 22/01/2014 à 8:00
Signaler
Je vous rassure tout de suite: cela n'aura pas lieu! Juste des paroles en vue d'élections!!

à écrit le 22/01/2014 à 6:49
Signaler
Il les baisse comment Zéro ? Il manque déjà 15 milliards de recettes fiscales par rapport à ce qui était prévu en 2013 ? Je leur souhaite la plus grande branlée électorale de tous les temps à ces incapables !

à écrit le 22/01/2014 à 6:33
Signaler
C est la panique à bord du pédalo avant les municipales

à écrit le 21/01/2014 à 23:34
Signaler
l'homme du pouvoir d'acat

à écrit le 21/01/2014 à 22:37
Signaler
C'est comme dans les souks: pour pouvoir accorder un rabais de 20% au client pendant le marchandage, il suffit d'avoir augmenté le prix de 30% avant le marchandage. Pour baisser un peu les impôts en 2015, il suffit de les avoir beaucoup augmentés en ...

à écrit le 21/01/2014 à 21:16
Signaler
De qui se moque-t'on? On nous dit ça juste avant les élections municipales et européennes.... Ça ne prend plus les mensonges...

à écrit le 21/01/2014 à 20:37
Signaler
Ayrault vient de l'affirmer, 9 français sur 10 bénéficieront de cette baisse d'impot! vous connaissez la suite...

à écrit le 21/01/2014 à 19:43
Signaler
Comment baisser les impôts sans augmenter le déficit ? Quelle baisse de dépenses met il en face ?

à écrit le 21/01/2014 à 19:34
Signaler
Les municipales approchent, alors on repartt avec les promesses :-) et le pire, c'est qu'il y a toujours sufisamment de dindons pour y croire :-)

le 21/01/2014 à 20:19
Signaler
2017 aussi et là je ne sait pas encore a qui je donnerais ma voie mais ce ne sera ni pour l'UMP ni pour le PS et comme le vote blanc n'est pas pris en compte mon premier et mon second seront pour le même partie si il va au second tour... Que se soit ...

le 21/01/2014 à 22:09
Signaler
Je ne crois pas que voter pour le Front de Gauche soit une solution pour ceux qui ne souhaitent voter ni pour le PS ni pour l'UMP.

le 22/01/2014 à 0:15
Signaler
@Patrickb: je suis de ceux qui pensent que quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc. C'est mon cas aux dernières élections entre Sarko et Hollande. Quand le taux de votes blancs sera suffisamment important, ils seront obligé...

le 24/01/2014 à 17:50
Signaler
Malheureusement c'est pas le cas c'est pourquoi je donnerais ma voie mais pas pour les deux parties principaux qui ne font rien pour nous et qui sont toujours au pouvoir...

à écrit le 21/01/2014 à 19:20
Signaler
Petite tentative innocente d' enfumage avant les prochaines élections : les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent, comme dit l'autre !

à écrit le 21/01/2014 à 17:59
Signaler
on peut retourner à Hollande ce qu'il disait en coeur avec ses potes du PS: " BONIMENTEUR".

à écrit le 21/01/2014 à 17:54
Signaler
la lanterne à trois . J'achète la première ,la seconde est gratuite

à écrit le 21/01/2014 à 17:42
Signaler
2013 baisse du nombre des chômeurs, 2015 baisse des impôts, et 2014 on baisse quoi ? Ceux qui répondent "Julie" ou "Nous" n'ont pas bien lu les deux "s".

le 21/01/2014 à 18:06
Signaler
heu ... en 2014 ... il baisse le....pantalon ?

à écrit le 21/01/2014 à 17:27
Signaler
Poisson d'avril en janvier...

à écrit le 21/01/2014 à 17:26
Signaler
JE DIRAIS PLUtot tranfserts d'impots vers les collectivités .en supprimant la dotation globale aux collectivites qui augmenteront les impots locaux ; ils ont deja eu le droit au premier janvier d(augmenter LES DROITS DE MUTATION ,pays de la loire aug...

à écrit le 21/01/2014 à 17:17
Signaler
Et une baisse de votre train de vie , M. le Président, c'est pour quand ?

le 21/01/2014 à 21:57
Signaler
Pas pour tout de suite : il a ses femmes à gâter...

à écrit le 21/01/2014 à 17:15
Signaler
Mais uniquement pour les assistés ! ... parceque c'est juste ! ... selon FH

le 21/01/2014 à 21:58
Signaler
La justice a bon dos. On ne sait même plus ce que ce mot signifie, tant il est mis à toutes les sauces...

à écrit le 21/01/2014 à 17:04
Signaler
Promis, je ne me déplacerai qu'en train (et par en Airbus privé, comme un milliardaire) Moi président, j'adopterai un comportement exemplaire Moi président, je n'augmenterai jamais la TVA "Demain on rase gratis"

à écrit le 21/01/2014 à 17:00
Signaler
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.

le 21/01/2014 à 17:10
Signaler
51% se sont laissé avoir en 2012, sont-ils devenu plus intelligents ?

à écrit le 21/01/2014 à 16:58
Signaler
Le plein emploi en 2025 Baisse du chômage en 2020

à écrit le 21/01/2014 à 16:53
Signaler
à 2 mois des élections , ça fait un gros nuage d'annoncer des baisses d'impôts , 2 mois après avoir annoncé des hausses ! qu'ils nous disent d'abord comment ils vont faire ces 50 milliards d'économies , parce que ça , juste avant les élections ce ser...

à écrit le 21/01/2014 à 16:31
Signaler
Je te donne 1, je te prends 10, je te rends 5, tu me donnes 4, je vole 8, je te refile 5... Blablablablablablabalablablablablalabala.

à écrit le 21/01/2014 à 16:26
Signaler
la baisse des charges c'est .... 2017, la baisse des impots c'est ... peut être 2015, je remarque que les hausses se font beaucoup plus rapidement TVA, taxes, reintégration de l'abondement mutuelle dans l'assiette de l'IRPP, à croire que c'est encore...

à écrit le 21/01/2014 à 16:13
Signaler
L'échéance électorale approchant, il faut faire encore plus de démagogie sur les baisses d'impôts !

à écrit le 21/01/2014 à 16:13
Signaler
Avec un déficit de -4 % des comptes en 2013 (hors caisse chômage et caisse retraite), une croissance molle en 2014; la baisse annoncée de l'IR : LOL !

à écrit le 21/01/2014 à 15:39
Signaler
c'est le genre de résolution qu'on prend en début d'année et qu'on oublie très vite:genre j'envisage de ne plus boire ,de maigrir,de ne plus fumer.

à écrit le 21/01/2014 à 15:31
Signaler
Si tous les Français pouvait lui faire un petit geste d'adieu ....

à écrit le 21/01/2014 à 15:27
Signaler
ça ressemblera plutôt à un bras d'honneur le petit geste ou carrément à une quenelle,veuillez préciser merci ??

à écrit le 21/01/2014 à 15:23
Signaler
Merci mon bon seigneur de nous faire l'aumône avec l'argent que vous nous avez volé

à écrit le 21/01/2014 à 15:20
Signaler
Peut toujours promettre , çà mange pas de pain.Il pense peut-être encore être réélu !!!!

à écrit le 21/01/2014 à 15:03
Signaler
Champion, il excelle dans la manipulation, ça sent les cantonales??

à écrit le 21/01/2014 à 14:40
Signaler
"Faire un petit geste": nous faire l'aumône avec notre argent!

à écrit le 21/01/2014 à 14:35
Signaler
Et surtout n'oubliez pas de BIEN voter aux 2 prochaines élections ! Ces réductions d'impôts? Pour 2015 peut-être.....

à écrit le 21/01/2014 à 14:12
Signaler
Élections en vu la machine a promettre et a mentir va tourner a fond . Il a promit de réduire le déficit a 3 % les ministres dépenses des milliards chaque jours cherchez l erreur

à écrit le 21/01/2014 à 14:08
Signaler
Le président de la république française et les membres du gouvernement pourraient ne pas percevoir d'indemnité, ni de retraite au titre de leur fonction dès 2015. Ah ça aussi c'est une blague ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.