Brexit : Paris siège "idéal" pour l'Autorité bancaire selon Bruno Le Maire

 |   |  368  mots
Nous ne ménagerons pas nos efforts pour que l'Autorité bancaire européenne s'épanouisse à Paris, promet le ministre dans une vidéo.
"Nous ne ménagerons pas nos efforts pour que l'Autorité bancaire européenne s'épanouisse à Paris", promet le ministre dans une vidéo. (Crédits : POOL)
Le ministre de l'Economie défend en personne la candidature de la capitale pour accueillir le gendarme bancaire européen qui doit quitter Londres. Sept autres villes sont candidates.

Avec la Tour Eiffel en toile de fond, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire défend dans une vidéo de quatre minutes, tout en anglais, la candidature de Paris pour accueillir le siège de l'Autorité bancaire européenne (EBA), qui doit quitter Londres dans le cadre du Brexit. La capitale française est l'une des huit métropoles sur les rangs, selon la liste dévoilée mardi par le Conseil européen, à savoir Francfort, où se trouve déjà la Banque centrale européenne (BCE), Bruxelles, Dublin, Prague, Vienne, Varsovie et Luxembourg. Le gendarme bancaire européen, qui emploie près de 160 personnes de diverse nationalités, « trouverait à Paris les conditions idéales pour son installation et celle de ses équipes », fait valoir Bercy dans un communiqué.

« L'EBA n'a pas choisi de déménager. Il lui faut imaginer le meilleur avenir possible. Paris est le meilleur choix pour continuer à mener à bien ses tâches dans d'excellentes conditions. Nous ne ménagerons pas nos efforts pour que l'EBA s'épanouisse à Paris », promet le ministre.

"Hub financier d'envergure mondiale"

Bruno Le Maire défend les « multiples atouts » de Paris.

« Au cœur d'un écosystème financier d'envergure mondiale, la capitale est riche d'une présence bancaire forte au service d'un tissu d'entreprises dense et dynamique. Elle bénéficie d'une offre immobilière répondant parfaitement aux besoins de l'Autorité, et de liaisons aériennes et ferroviaires de qualité facilitant la conduite de ses travaux avec toutes ses parties prenantes, européennes et internationales », souligne le ministre dans un communiqué.

Il met également en avant « la profondeur du bassin d'emploi international de la région parisienne » pour les conjoints, ainsi qu'une « offre éducative exceptionnelle en langue étrangère », mais aussi « une offre culturelle et de loisirs incomparable ».

Le ministère des Finances allemand a choisi, lui, un tout autre registre : il présente Francfort comme « la ville des courtes distances » et du bien-être, mettant en avant ses forêts, ses parcs, son fleuve, où l'on peut faire du stand-up paddle, et la présence d'une autre institution majeure de l'UE, qui travaille étroitement avec l'EBA - la Banque centrale européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2017 à 12:38 :
On a pu voir comment le 1000 organismes de controle Français ont permis au Crédit Lyonnais de laisser un trou de 15 milliards d'Euros
a écrit le 04/08/2017 à 10:04 :
L'Allemagne ne peut pas contrôler toutes les Institutions Européennes, et après la période néfaste de Sarkozy, et surtout Hollande/ Harlem Désir/ Moscovici, la France doit retrouver sa place en Europe.

Il faut demander à Madame Merkel son accord pour un transfert vers Paris, tout en donnant des assurances sur un allégement de la fiscalité, des procédures et contrôles administratifs.
a écrit le 04/08/2017 à 8:46 :
Ils pourraient louer l'ancien siège du PS?
a écrit le 04/08/2017 à 7:30 :
Il est aussi bon que Moscovici, ce Lemaire et dire que ce sont eux qui gère l'argent, désolant !!!!
a écrit le 04/08/2017 à 7:14 :
Il vaut mieux se battre pour l'Agence des médicaments à Lille : le nombre d'emplois est important et Lille l'avait raté de peu.
a écrit le 04/08/2017 à 5:11 :
Oui , bien sur ...; en plus , " l'ennemi de la finance " n'est plus là ...; mais soyons serieux , je pense que Paris n'a que très peu de chances , surtout face à Francfort...; Jouer plustot l'Agence du medicament serait plus raisonnable .
a écrit le 04/08/2017 à 3:06 :
En France a Paris ! Aucune chance.
a écrit le 03/08/2017 à 18:20 :
RIDICULE : danger Rose-Rouge-Vert jamais exclu en " france "
a écrit le 03/08/2017 à 16:14 :
Puisque nous sommes en guerre comme l'avait dit F Hollande, commençons par la gagner , puis ensuite nous pourrons faire venir les sièges bancaires et les jeux olympiques !
a écrit le 03/08/2017 à 16:00 :
Perdu parce que la finance allemande et plus crapuleuse que la notre. Et qui se ressemble s'assemble
Réponse de le 04/08/2017 à 5:13 :
" plus crapuleuse " ...? expliquez vous s'il vous plait ...
a écrit le 03/08/2017 à 14:28 :
On ne va pas transformer la France qui est un véritable repoussoir fiscal en zone d'attractivité pour les financiers de la city il ne faut pas rêver quand même.
Notre pays c'est plutôt les nouveaux sans-culottes en peau de lapin à la Mélenchon qui veulent couper des têtes et prendre leurs vacances car ils sont "fatigués".
Réponse de le 03/08/2017 à 15:09 :
Ce ne sont pas des financiers, ce sont des fonctionnaires.
Et là, on peut dire qu'on à une vraie expertise pour les entretenir...
a écrit le 03/08/2017 à 9:21 :
Toutes ces singeries pour attirer les banques et la finance, ça finit par être un peu ridicule... d'autant que le résultat du point de vue du nombre d'emplois sera probablement très limité au final.

Vincent
Réponse de le 03/08/2017 à 9:36 :
tout cela n est que de la com ! médie.. pour faire diversion..
Réponse de le 03/08/2017 à 10:20 :
La finance, c'est notre ennemi ... c'est ça hein ???
pis moi, j'ai un emploi de fonctionnaire, alors un emploi de plus ou de moins, je m'en fou, hein ...?
Réponse de le 03/08/2017 à 14:01 :
Attirer chez nous de l'activité financiaire et les rentrées fiscales qu'elle représente ? Peu, on a déjà bien trop d'argent, on ne sait plus quoi en faire !
a écrit le 03/08/2017 à 8:48 :
Autant il faut fuir les financiers de toutes sortes autant accueillir l'autorité bancaire aurait son intérêt c'est sûr, mais bon déjà la tour effeil en toile de fond c'est rappé hein. Nos politiciens sont tellement rincés, essorés, délavés qu'ils ne sont même pas foutus de faire preuve d'un minimum d'imagination.

La tour effeil non mais n'importe quoi... Mais qui c'est qui les conseille aussi !?
Réponse de le 03/08/2017 à 10:36 :
A mon avis ils sont conseillés par des gens sachant orthographier EIFFEL correctement...à bon entendeur. ;-)
Réponse de le 04/08/2017 à 9:49 :
"A mon avis ils sont conseillés par des gens sachant orthographier EIFFEL correctement...à bon entendeur. ;-) "

Sans rire c'est tout ce que vous êtes capables de rétorquer ? Une remarque sur la forme ? C'est ça votre niveau intellectuel ?

POur vous être compétent c'est bien savoir respecter les règles donc !?

Inquiétant, une république de robots.
Réponse de le 05/08/2017 à 17:38 :
Paris est devenue une ville sale ou on ne peut plus circule sans perdre 2h , les financiers ne vont pas se transporter en velo .
Merci a madame hidalgo avec paris respire elle a oublie paris travail , on a aucunes chances malheureusement
Réponse de le 06/08/2017 à 20:03 :
@ Tony: C'est sympa de me rassurer, je vous en remercie mais hélas je suis bien moins optimiste que vous, sachant que macron semble là pour nous faire un coup à la grecque, je pense que de nombreux financiers vont s'installer en france afin de dépecer la bête à terme.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :