Cartes bancaires : attention à la fraude sur internet !

 |   |  336  mots
(Crédits : Bloomberg)
Selon un rapport publié de la Banque Centrale Européenne (BCE), les paiements à distance, et surtout sur internet, représentent la moitié des fraudes par carte bancaire.

Payer à distance ? Attention, prudence ! La Banque Centrale Européenne (BCE) a publié aujourd?hui son premier rapport sur les paiements frauduleux via carte bancaire.  Etalée entre 2007 et 2010, l?étude concerne 458 millions de citoyens européens originaires des 32 pays du SEPA, l'espace unique des paiements européens, qui regroupe la grande majorité du vieux continent.

12 cartes sur 1000 sont l'objet de fraude

Au sein de l?Europe, douze détenteurs de carte sur 1000 sont victimes d?infiltration dans leurs informations bancaires. Le lieu d?attaque favori des criminels ? Internet? bien sûr ! En effet, les fraudes provenant des paiements à distance, réalisés dans 74% des cas sur Internet, se taillent la part du lion. En 2010, elles représentaient 50 % de l?ensemble des infractions à l?égard des cartes, soit 648 millions d?euros, contre 47% en 2007.

« Ce n?est pas une surprise que le niveau de fraude sur Internet soit plus élevé que celui des paiements de proximité, puisqu?ils sont nettement moins sécurisés », estime Angelo Caci, directeur délégué de ADN?co, cabinet d?études et de conseils spécialisé dans les moyens de paiement. « Mais si l?on regarde le nombre de transactions effectuées sur Internet, en hausse de 20%, par rapport aux paiements de proximité ayant une croissance moyenne, les chiffres fournis prennent une autre dimension » ajoute t-il.

0,040% d?opérations malveillantes

Finalement, le rapport de la BCE démontre que l?utilisation douteuse des cartes bancaires devient plus complexe? Si le montant total des fraudes s?élève à 1,26 milliards d?euros en 2010, le chiffre chute de 12,1% par rapport à 2009. Mises en perspective avec l?intégralité des transactions effectuées par carte, les opérations malveillantes représentent seulement 0,040% en 2010, contre 0,045% trois ans auparavant.

Un bilan qui contraste avec les données françaises. Début juillet, un rapport de l?Observatoire de la sécurité des cartes de paiement annonçait une légère hausse du taux de fraude, passant de 0,012% en 2010 à 0,015% en 2011, paiement chez le commerçant et paiement à distance confondus.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :