Voitures électriques : la loi facilitant les bornes fera-t-elle décoller le marché ?

 |   |  755  mots
La Renault Zoé, l'électrique la plus populaire en France
La Renault Zoé, l'électrique la plus populaire en France (Crédits : dr)
la France compte 10.000 bornes de recharge, selon les chiffres du ministère de l'Écologie et de l'Énergie. Le déploiement de ces infrastructures est crucial pour le développement des véhicules électriques, dont le marché reste minuscule. Objectif : 7 millions de points de recharge d'ici à 2030.

La loi visant à faciliter l'installation des bornes de recharge pour véhicules électriques dans l'espace public a été publiée ce mercredi au Journal officiel. Ce texte, adopté le 23 juillet au Parlement, prévoit d'exonérer de redevance l'opérateur de l'État qui implante des bornes de recharge de véhicules électriques sur le domaine public. Jusqu'ici, seules les communes étaient responsables de l'installation d'un réseau d'infrastructures de bornes de recharge.

Actuellement, la France compte 10.000 bornes de recharge, selon les chiffres du ministère de l'Écologie et de l'Énergie. Le déploiement de ces infrastructures est crucial pour le développement des véhicules électriques, dont le marché reste encore minuscule. C'est aussi l'un des points principaux de la future loi sur la transition énergétique qui sera examinée à partir d'octobre au Parlement. Objectif : 7 millions de points de recharge d'ici à 2030.

Rechute des immatriculations

Au 31 juillet, le parc automobile français comptait près de 36.000 véhicules électriques (particuliers et utilitaires) sur un total de plus de 38 millions en circulation, selon les données de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere). Les ventes de voitures électriques neuves ont progressé de moitié l'an dernier. Mais 8.779 unités  à peine ont été immatriculées en France sur l'année 2013.

Les véhicules utilitaires électriques ont progressé pour leur part de 42% à... 5.175 seulement. Et, sur les quatre premiers mois de l'année, ça chute ! Il ne s'est immatriculé en France que 3.514 voitures et utilitaires mus par l'électricité sur le quadrimestre, selon la base de données de l'AAA qui fournit les chiffres officiels au CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles). Soit une dégringolade de 30%. Les deux-tiers des immatriculations sont constituées de voitures particulières.

Moins de 0,5% du marché français

Le tout pèse moins de 0,5% du marché français des véhicules particuliers et utilitaires.  La Renault Zoé "zéro émission", produite à Flins en région parisienne, est de loin la plus vendue en France, mais seules 5.511 unités ont été immatriculées l'an dernier. Et, sur le premier quadrimestre de l'année, les immatriculations de Zoé dans l'Hexagone ont chuté à 965 unités. Les bornes de recharge pourront aussi servir aux véhicules hybrides rechargeables, plus polyvalents mais beaucoup plus chers, dont les immatriculations (Chevrolet Volt et Opel Ampera, Toyota Prius Plug In, Volvo V60 Plug In Hybrid) demeurent dérisoires.

La voiture électrique, cheval de bataille de l'Allliance Renault-Nissan, pâtit de l'autonomie archi-limitée des véhicules, très dépendante des conditions d'utilisation ou climatiques, ainsi que du temps de recharge beaucoup trop long. Sur une prise domestique, il faut compter jusqu'à dix heures. Le prix de vente est aussi élevé.  Comptez 21.500 euros pour une citadine Zoé. Ces véhicules sont donc fortement subventionnés. Les pouvoirs publics offrent 6.300 euros de bonus en France. Jusqu'à quand ?

Pas de ruée sur l'électrique en Chine

Hormis sur quelques petits marchés comme la Norvège, l'électrique ne décolle nulle part. Il s'est vendu à peine plus de voitures électriques en Chine qu'en France l'an dernier, malgré 7.300 euros de prime. Et ce, alors que le marché automobile de l'ex-Empire du milieu est dix fois plus gros !

Problème écologique en Chine de surcroît : les centrales fournissant de l'électricité sont à charbon, donc très polluantes. Selon certaines études, le bilan d'une voiture électrique du puits à la roue ne serait pas très bon en Chine. il équivaudrait à celui d'une voiture diesel en France !

Des ventes qui pourraient décoller... in fine

"On avait fixé 1,5 millions d'unités vendues en cumul pour Renault et Nissan d'ici à 2016, (un objectif qu')on a repoussé à l'horizon 2020",  reconnaissait en début d'année Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan, ajoutant: "on admet tous que le développement des ventes est plus lent qu'on ne le pensait, mais les chiffres continuent d'augmenter". Nissan a vendu 124.000 exemplaires de la Leaf électrique depuis 2010, loin des objectifs. Mais celle-ci demeure le premier modèle électrique dans le monde. Le développement de bornes de recharge est évidemment la condition sine qua non d'un développement des ventes de véhicules "zéro émission". Nissan et Mitsubishi étudient d'ailleurs la faisabilité d'une voitures électrique à bas prix.

A l'horizon 2020, PSA pense que les voitures électriques représenteront un peu moins de 5% du marché mondial, ce qui est déjà beaucoup. Les hybrides rechargeables auront une pénétration sensiblement équivalente. Soit tout de même presque 10% pour les deux. Vive les bornes !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2014 à 17:25 :
Renault
Puissance: 300 kW (408 CH)
Carburant : Electrique/Diesel
Consommation: 9,9 l/100 km(mixte)
Intérieur: Cuir
a écrit le 08/08/2014 à 14:35 :
je pensais que la connerie était purement française (américaine aussi, largement) mais non, l'american_way_of_live a aussi fait des dégats au pays de Lao Tseu. Une thermique n'a pas les mêmes fonctionnalité qu'une électrique mais est, à 80%, utilisé comme une électrique. Utiliser une électrique plus, selon besoins, une thermique en locatiion serait LA solution. Alors, pourquoi ça ne marche pas ?
a écrit le 08/08/2014 à 4:52 :
Plus de 800 km à plus de 100 km/h et 2 personnes et plus de 500 km en une seule charge (soit de nuit) avec seulement 60 kg de batterie = record de Tesla battu ! en électro-solaire eVe Sunswift (2 places) et Stella Solar (4 places).
a écrit le 08/08/2014 à 4:25 :
Dans le monde entier les ventes de véhicules électriques progressent vite, en particulier aux Etats-Unis qui constitue actuellement 45% du marché. Selon cette tendance les véhicules électriques devraient représenter environ 2,6% du marché automobile mondial d'ici 2018, comparé à 0,3% l'an passé. Mercedes et BMW vont chercher la croissance aux Etats-Unis, principal marché actuel. Ce dernier a augmenté de plus de 85% sur 1 an à 97 507 unités en 2013 et a également vu ses volumes encore augmenter de 30% rien que jusqu'en mai dernier. Cette forte croissance américaine est liée à la mise en place rapide d'une infrastructure de recharge dont plus de 200 bornes de recharge solaires par Tesla et des accords entre entreprises automobiles et fournisseurs de solaire (GM - Sunpower etc).
a écrit le 07/08/2014 à 23:27 :
En finalité, les taxes là dessus, et sur tous les autres modes de Carburant rejoindront les carburants pétroliers : l'Etat ne pourra pas etre perdant. Aucune confiance possible en matière de Stabilité Fiscale. Avant tout investissement, Urgent d'attendre à quelle sauce Fiscale, l'Etat gloutonnera les automobilistes. Je prolongerai au maximum la vie de mes deux voitures.
a écrit le 07/08/2014 à 22:50 :
Poue cela ils faudrait qu'ils conçoive des vraies hybrides rechargeable. Et ce pas seulement par des bornes mais aussi chez nous!
a écrit le 07/08/2014 à 19:55 :
Bien, mais qui produira le surcroit de consommation généré par ce nouveau mode de déplacement.
Réponse de le 08/08/2014 à 4:30 :
Pas compliqué çà pour les connaisseurs du sujet déjà maintes fois abordé sur les sites spécialisés du net !
a écrit le 07/08/2014 à 16:40 :
la solution Tous rouler en TESLA voiture qui a entre 300 et 500 km d'autonomie selon la version cela plaira aux écolos qui apprécieront le geste pour la planète reste à produire l'électricité mais c'est un détail avec le moulin à parole cela sera résolu! A oui autre petit problème la voiture coute entre 65000 et 85000 € il va falloir augmenter les salaires et le bonus écolo mais qui le paiera ce bonus, en plus la voiture est fabriquée aux USA donc pas d'emplois en France si ce n'est pour la aminteance. pas facile à résoudre toutes ces contradictions!
Réponse de le 08/08/2014 à 4:23 :
Tesla va sortir un modèle de coût bien moindre et développe un réseau de plus de 200 bornes de recharges rapides solaires aux Etats-Unis et commence en Europe. Il y a aussi des évolutions dans les batteries etc.
Réponse de le 09/08/2014 à 12:35 :
acheter ce genre de véhicule digne des véhicules de luxe c'est pas écolo et privilégié quand meme a des gens qui n'ont pas de problèmes de fin de mois , le cout est donc elevé , la consommation est meilleure que le thermique mais le reste cela coute très cher et je ne parle meme pas des surprises de taille , les pannes , en plus il faudra lutter contre les associations écolos qui râleront contre les centrales au charbon , nucléaire ou au gaz pour produire l'énergie pour ces véhicules ..
a écrit le 07/08/2014 à 15:23 :
Ce qui fera décoller le marché des petites voitures électriques, c'est quand les constructeurs arrêterons de louer les batteries à des tarifs démentiels.
Réponse de le 08/08/2014 à 4:28 :
C'est qu'ils n'ont pas envie tout de suite car il y a moins de maintenance pour les véhicules électriques que pour les thermiques. Aux Etats-Unis le marché des électriques s'envole de plus de 85% en un an mais grâce à une infrastructure de recharge importante dont celles solaires à charge rapide de Tesla.
a écrit le 07/08/2014 à 14:56 :
En France,on n'a toujours pas de pétrole et on "sort" de moins en moins de projets industri
els d' "avenir"...En la matière,il n'y a qu'un "slogan":"Deutschland über alles!"
Réponse de le 08/08/2014 à 8:53 :
@stoppeur Le produit allemand c'est de la daube, regardez daubewagen??!!
a écrit le 07/08/2014 à 14:55 :
Nos constructeurs et Ségo se trompe de véhicule électrique je ne crois pas aux véhicules à recharger mais plutôt aux véhicules électriques à hydrogène. C'est le pari ausssi des pays du nord.
Réponse de le 08/08/2014 à 4:34 :
Pas de solution universelle car un particulier peut recharger chez lui un véhicule électrique qui peut utiliser aussi le solaire. C'est plus difficile l'hydrogène chez soi, le bilan énergétique global de l'hydrogène est moins bon et ce dernier ne se transporte pas dans les réseaux car molécule très fine.
Réponse de le 09/08/2014 à 12:37 :
a daniel , vous etes mal informé , pour faire des piles a combustibles a Hydrogene , il faut du pétrole , c'est la solution qu'on utilisé les industriels pour en produire en quantité par electrolyse , les remèdes sont des leurres , a défaut d'avoir une autre source d'énergie écolo et durable et recylclable ? , mais a l'heure actuelle on est encore dans le brouillard et la démagogie écologiste de masse
a écrit le 07/08/2014 à 14:49 :
Pour encourager l'achat de véhicules à moteurs électriques,3 solutions:interdire les moteurs
Diesel en agglomération(comme dans quelques mégapoles dans le monde);interdire le stati
onnement sur la voie publique;taxer les carburants à 0,25% pour financer les emplacements
de recharge des véhicules électriques.
a écrit le 07/08/2014 à 14:23 :
Pour inciter les Français à acheter des voitures électriques,3 mesures à mettre en place dans les 10 ans à venir:interdire le stationnement sur la voie publique;taxer les carburants à
0,25%;interdire les véhicules à moteurs thermiques en agglomération.A signaler:certaines
mégapoles(dans le monde entier) interdisent les véhicules Diesel(Tokyo,notamment;Kyoto
interdit le stationnement sur la voie publique).
a écrit le 07/08/2014 à 14:21 :
Quid des réductions/de la gratuité des autoroutes pour les véhicules électriques proposées par Montebourg en 2012?
Réponse de le 07/08/2014 à 15:18 :
Bonne question ! Et le parking en ville aussi !
a écrit le 07/08/2014 à 14:13 :
Tiens j'ai de l'argent dans la caisse d'épargne qui dors, vous me donnez tous une idée pour investir. Je vais donc de ce pas m'acheter une ZOE. Je n'ai pas vraiment besoin mais çà va faire marcher le commerce.
Poisson d'avril...jamais ne mettrais un centime dans ce caca ruineux et déjà obsolète.
Je vais m'acheter une hybride japonaise qui ne casse pas et que je peut revendre très bien même avec 100000 km. Salut les gogos électriques.
Réponse de le 08/08/2014 à 4:37 :
Et quand le pétrole va doubler à cause des invasions de Poutine tu fais quoi ?!
a écrit le 07/08/2014 à 13:18 :
Qu'ils ajoutent ne serait-ce que 50 km d'autonomie et qu'ils fassent une vraie publicite et les ventes decolleront. Personne ne connaite meme les types et noms de voiture electrique.
Réponse de le 07/08/2014 à 14:53 :
Ce ne sont pas les fabricants de voitures français qui ont compris les premiers qu'
une voiture électrique ou hybride peut aussi avoir des performances proches des +
belles voitures à moteur thermique...Il y a 50 ans que le TGV + le Concorde ont été
inventés...Depuis,plus rien,en dehors du Rafale et du char Leclerc...
a écrit le 07/08/2014 à 12:15 :
Vraies innovations possibles, au lieu de demi mesures ;
- rechargement par le sol en bobinage supra-conducteurs ;
- installation de capteurs de sécurisation totale et intelligente de la conduite, pour alléger considérablement le véhicule ;
- sustentation par coussins d'air en biais vers le sol en rainures latérales, pour éviter les roues et suspensions trop lourdes ;
- rechargement avec l'électricité statique de frottement dans l'air par carrosseries transparentes en graphène (très conducteur)...
Aux constructeurs de voir l'intérêt mondial de propreté et de cohérence futures !
a écrit le 07/08/2014 à 11:07 :
Imaginer l'immense problème si, seulement, la moitié des automobilistes roulant en France avait un véhicule électrique...combien faudrait-il de bornes sur le parking d'un hypermarché en remplacement de quelques pompes à carburant ? Quel temps d'attente ? Quid des problèmes les soirs de grand froid où l'on demande au Français de ne pas utiliser leur machine à laver et d'éteindre les lumières ? Et les écolos qui veulent des véhicules électriques mais surtout plus de centrales nucléaires pour en produire...
Avec un arrêt de plus d'une heure tous les 150 km pour recharger les batteries combien de temps pour parcourir 600 km ?

Dans l'état actuel les véhicules électriques sont une utopie...

L'hybride est pour longtemps encore la solution.
Réponse de le 07/08/2014 à 15:33 :
@Claude 87
Un véhicule électrique ne remplacera JAMAIS en terme d'autonomie une voiture à "pétrole". Mais si déjà les voitures électriques remplaçaient les voitures qui ne font, en ville, que quelques dizaines de Km par jour et souvent avec un seul passager, ce serait positif. Pour la recharge, il y a toute la nuit.
Réponse de le 08/08/2014 à 4:20 :
Les véhicules électro-solaires comme j'ai vu plus bas et regardé ont comme l'eVe Sunswift 830 km d'autonomie à plus de 100 km/h et le record est homologué, dont 500 km à pleine charge sans solaire (soit de nuit). C'est effectivement une bonne voie d'avenir car çà évite les bonnes de recharges et la demande électrique.
Réponse de le 09/08/2014 à 12:40 :
pour les écologistes parisiens , la seule voiture électrique digne d'intérêt c'est le velib , cherchez l'erreur
a écrit le 07/08/2014 à 10:36 :
La seule bonne mesure si la France était vraiment gouvernée serait d'imposer à toutes les fonctions publiques d'avoir 75% de véhicules électriques.
Réponse de le 07/08/2014 à 10:49 :
En commençant par les postiers et pompiers de votre quartier.
Réponse de le 07/08/2014 à 18:27 :
Pour les pompiers ce n'est pas la meilleure idée, pour les postiers, ces derniers ne sont plus dans la fonction publique ! Par contre pour les conseils généraux, vu leur rendement, il n'ont pas besoin de beaucoup d'autonomie et la voiture électrique serait suffisante !
a écrit le 07/08/2014 à 10:00 :
... et construire quelques EPRs de plus pour alimenter tout ça
Réponse de le 07/08/2014 à 10:39 :
Vous avez raison il est preferable de faire travailler les monarchies du golfe, cela permet de developper le football en France.
Réponse de le 07/08/2014 à 12:17 :
Si vous aviez une voiture électrique, vous sauriez qu'elle charge essentiellement la nuit, la où la demande en électricité est la plus faible. Nul besoin donc de construire des centrales à tout va, comme vous le laissez entendre. De plus il y a d'autres façons pour produire de l'électricité (la France a d'ailleur un peu de retard sur le sujet), alors qu'il n'y a pas 36 façons de produire du gasoil ou de l'essence.
Réponse de le 07/08/2014 à 15:28 :
@Poupou 33

D'autant plus que les réservoirs mondiaux de pétrole sont maintenant à moitié vide.
Le Peak-oil est passé par ici, il repassera par là... Jusqu'à la dernière goutte.
a écrit le 07/08/2014 à 9:59 :
"Il n'y a pas de marché pour la voiture électrique en dehors d'un parc d'auto-partage du fait de la complexité technologique du produit".

Vincent Bolloré
Réponse de le 07/08/2014 à 15:36 :
@Poutine 7
Bolloré prêche pour sa paroisse et se verrait bien concessionnaire dans toutes les villes pour gérer un parc de dizaines de milliers de voitures électriques.
a écrit le 07/08/2014 à 9:33 :
pourquoi n'y en a-t-il toujours pas dans les supemarché vu 'limmensité de leur parking?
et les aéroports?
et les parkings souterrains possédés par des grands groupes? les parkings des metro en périphérie des grandes villes
les parkings des entreprises? des immeubles?
etc etc
ca devient plus que de de la mauvaise volonté
Réponse de le 07/08/2014 à 10:52 :
C'est vrai que ça manque cruellement; je propose d'ailleurs que vous financiez vous-même sur vos deniers l'une de ces bornes et surtout le réseau d'alimentation qui va avec; idem pour tous les aficionados de la voiture électrique.
a écrit le 07/08/2014 à 9:23 :
La plupart des urbains, à qui les véhicules électriques sont destinés en priorité n'ont pas de prise de recharge dans les parkings collectifs, c'est là que doit se porter l'effort plus que dans les supermarchés où les véhicules restent rarement garés plus d'une heure.

Pour les ruraux, l'autonomie est trop juste et la plupart des véhicules hybrides ou électriques ne peuvent pas être équipés de remorques, ce qui est un vrai frein.

Donc pour le moment l’électrique reste cantonné aux habitats pavillonnaires de proches banlieues et à un public qui a des besoins assez routiniers n'impliquant pas de déplacements imprévus ou de plus de 50 km autour de son domicile. En gros, des retraités....
Réponse de le 07/08/2014 à 10:54 :
Le problème c'est effectivement le manque de réalisme des partisans de cette technologie qui ne pourra jamais répondre qu'à une partie des besoins alors qu'ils insistent pour en faire une solution universelle.
Réponse de le 07/08/2014 à 13:21 :
Si vous aviez une VE vous chargeriez la plupart du temps en 220V comme moi. J'ai une prise de recharge acceleree que j'utilise peu, car elle ne me permets pas d'optimiser le tarif electrique .... mais pour ca il faut pratiquer au lieu de fantasmer.
a écrit le 07/08/2014 à 9:08 :
quel enthousiasme... heureusement BMW a de bons resultats...cela compense
a écrit le 07/08/2014 à 3:18 :
Je préfère mon bon vieux diésel qui fume...et qui m’emmène sans contrainte là ou je dois aller.
Réponse de le 07/08/2014 à 15:17 :
Ma Zoé aussi m'emmène ou je dois aller ! Je n'ai pas changé mes habitudes par rapport à ma fumeuse d'avant (une toyota aygo) ! 12500 kms par an. J'en connais qui en zoé font 30000kms par ans. Ah et juste pour dire, moi j'ai 1 cheval fiscal sur ma carte grise et non 7 comme vous ;-)
a écrit le 06/08/2014 à 22:47 :
Pour faire des économies durablement et ne pas polluer il faudrait s’intéresser aux véhicules électro-solaires classe "Cruiser" 2/4 places, tb autonomie y compris de nuit, 10 fois moins de batterie que pour un EV classique, peu de bornes de recharges à prévoir, excellente efficacité énergétique : voir modèle commercial proche Swinburne Solar X, déjà autorisées sur route Stella Solar (4 places, 730 km charge pleine et 430 la nuit), transférable Sunswift Solar 2 places : 500 km à plus de 100 km/h avec une seule charge et 830 km avec solaire (test officiellement homologué), Suncruiser Solar, Solarword GT (+ d'1 million de km par tous temps), Calgary Solar, Daedalus Solar, Tafe Sa, Solar Mobil Malindra, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Stanford Luminos etc. Efficacité sup. d'un facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, tb aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues 1,5 KW, récup. D’énergie de plus de 80% au freinage, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie, excellents Cx/Cd 0,07 au mieux comparé à 0,24 pour Tesla, coef. de roulement, 6 à 15 m2 solaire avec vitrages évent. 30% rendement actuel et + etc). Jonction en cours avec les véhicules électriques encore nettement moins efficients. Plus de 60 universités de pointe concernées dans le monde (Stanford, MIT, Eindhoven, Twente, Bochum, NSW Univ, Caltech, Calgary, Purdue, Malindra etc) + retombées technos.
Réponse de le 07/08/2014 à 10:56 :
Du véhicule expérimental à l'usage grand public, comptez une bonne dizaine d'années. Encore faut-il que la technologie en question soit réaliste, du point de vu des lois de la physique.
a écrit le 06/08/2014 à 22:45 :
C'est une bonne décision de favoriser l'implantation de bornes.
Toutefois, possesseur depuis 2 mois d'une Renault ZOE, je puis affirmer que nombre de peurs et de craintes sur les voitures électriques apparaissent complètement injustifiées dans la pratique quotidienne.
Concrètement, le problème du temps de recharge avec des prises ou des bornes "classiques" est un faux problème si l'on n'utilise pas sa voiture le jour ET la nuit ! Il est bien évident qu'une grande majorité d'automobilistes rentrent chez eux le soir et dorment la nuit. Et pendant la nuit on peut recharger la voiture en heures creuses !
Concernant l'autonomie, là encore les arguments anti-voitures électriques sont finalement très théoriques, car dans une très grande majorité des cas les déplacements quotidiens des français font bien moins de 150 km (courses, loisirs de proximité, travail, ...).
En montagne - j'habite dans les Alpes - il s'avère que la ZOE est très agréable à conduire et qu'elle se recharge énormément en descente : on gagne environ 50 km d'autonomie pour 1000 mètres de dénivelée négative ! En outre, le frein moteur est important, de sorte qu'on freine moins en descente qu'avec une voiture essence (=> économie de plaquettes et de disques).
En termes financiers, on peut noter qu'à l'achat la ZOE coûte de 15000 à 18000 euros avec l'aide de l'Etat (6300 euros). A noter que la Clio IV a un plus petit coffre et une moins bonne habitabilité. Le coût mensuel de la batterie fait souvent peur, mais il faut surtout considérer que l'entretien est bien moindre qu'avec une voiture thermique !
Pour finir, les voitures électriques françaises (made in France) comme la ZOE peuvent être une des solutions pour nous sortir rapidement du marasme et du pessimisme économiques ambiants, surtout si l'on fait en sorte de faire travailler des français pour les bornes et les batteries (Bolloré, Schneider Electric, Legrand, ...).
Réponse de le 07/08/2014 à 9:15 :
class action aux usa concernant les batteries de la leaf...
Réponse de le 07/08/2014 à 15:57 :
Vous pouvez faire des phrases complètes car je ne vous pas le rapport avec le commentaire précédent. Merci.
a écrit le 06/08/2014 à 22:30 :
Il faut encourager les voitures électriques à prolongateur d'autonomie et cessant de limiter la capacité de leur réservoir de carburant.
a écrit le 06/08/2014 à 19:19 :
Hollande !!! La prochaine étape n'est pas de mettre des taxes supplémentaires sur ces voitures mais de diminuer TOUS LES IMPÔTS POUR REDONNER UN PEU DE DYNAMISME A LA FRANCE. Et non pas créer des inégalités comme le gouvernement s'applique a le faire depuis plus de deux ans et privilégier le laxisme sur tous les sujets
Réponse de le 07/08/2014 à 9:36 :
et allez les grosses ficelles du militant de droite
un peu de sérieux
a écrit le 06/08/2014 à 19:04 :
Le pessimisme du journaliste sur le sujet de la voiture électrique est triste à lire alors qu'il s'agit d'un domaine d'excellence française. Peut-être est-ce dû à l'absence des contructeurs allemands sur ce segment ?
Pour être + factuel sur la Zoe :
- Autonomie : environ 150km (100km en hiver et en accélérant et freinant fortement)
- Prix en France : environ 14000€ (avec le bonus de l'état actuel)
- Recharge de 0% à 100% : 8 heures (soit 1 nuit pour profiter des heures creuses). Possible sur une prise domestique de son garage.
- Gains : moins de stress, moins de fatigue, accélération + agréable, conduite + tranquille
- Ventes : Au lieu de comparer au marché total actuel, merci de montrer l'évolution des ventes de voitures électriques depuis 20 ans pour constater que ça décolle vraiment depuis 2/3 ans !
- Pollution : Au lieu de montrer du doigt le pays qui a le + centrale à charbon au monde, en France, cela est la solution émettant le moins de CO2 grâce au nucléaire.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:42 :
Cet article est en aucun cas pessimiste, il ne fait que décrire la situation actuelle.
Réponse de le 07/08/2014 à 10:04 :
La situation actuelle bien sur. Mais vous avez au moins raison sur un point ce n'est pas du pessimisme mais du lobbying!
Réponse de le 07/08/2014 à 11:26 :
Pour décrire la sitation actuelle, un tableau synthétique factuel sans jugement de valeur avec quelques phrases d'explications neutres est largement mieux.
Dans ce cas, plusieurs adjectifs et jugements de valeur (seulement, à peine, dégringolade, minucule, dérisoire, archi-limité, jusqu'à quand, ...) ne servent que à instaurer un doute, un rejet et à être pessimiste.
a écrit le 06/08/2014 à 18:42 :
Étant possesseur d'une Zoé je ne peu que l’encourager ! D'ici 2016 l'autonomie sera de plus de 250 km et d'ici 2020 certainement proche des 350 voir 400 km. Dans mon cas avec 12500km par an je rentabilise déjà la voiture !
Réponse de le 06/08/2014 à 19:04 :
Rentabiliser la zoe avec le coût de location des batteries ? Vous plaisantez ?
Réponse de le 07/08/2014 à 0:54 :
il suffit de faire un calcul simple pour savoir que oui avec une distance aussi importante (12500km), c'est rentable par rapport à un véhicule thermique
Réponse de le 07/08/2014 à 4:58 :
Très cher Denis lorsque viendra le moment de revendre la voiture, parlera t on toujours d'un investissement rentable ? Rien n 'est moins sur
Réponse de le 07/08/2014 à 9:38 :
@zet, revente : vous devriez calculer avec des additions et des multiplications de cm2 avant de dire n'importe quoi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :