La Tribune

Roche lance une OPA hostile sur l'américain Illumina

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Audrey Tonnelier  |   -  332  mots
Le labo suisse a annoncé mercredi une OPA sur la société américaine Illumina. L'opération valorise ce spécialiste du diagnostic à 5,7 milliards de dollars.

Roche reprend les grandes manoeuvres. Trois ans après le rachat de 100 % de sa filiale Genentech pour 47 milliards de dollars, le labo suisse vient de lancer une OPA à 5,7 milliards de dollars sur la société américaine de diagnostic Illumina. De quoi «renforcer sa position de leader dans le secteur» explique le groupe dans un communiqué.

Roche Diagnostics est en effet numéro un mondial dans ce domaine, devant des industriels comme les américains Abbott et Beckman ou l?allemand Siemens. L' entité, qui regroupe les équipements de laboratoires d?analyse et de suivi du diabète de Roche, a enregistré en 2010 un chiffre d?affaires de 10,4 milliards de francs suisses (8,6 milliards d?euros) soit 22 % des ventes du groupe.

Il s?agit toutefois d?une OPA inamicale. Les dirigeants de Roche «regrette[nt de] ne pas avoir pu entrer en discussion avec le conseil d?administration d?Illumina, qui s?y est toujours refusé».

De son côté, la cible a déclaré que son conseil d'administration allait étudier l'offre et a recommandé à ses actionnaires de ne pas prendre position dans l'intervalle.

A 44,50 euros par action, l?offre représente une prime de 64 % par rapport au cours du 21 décembre, veille des premières rumeurs de rachat outre-Atlantique. La prime ressort à 18 % par rapport au cours de clôture du 24 janvier.

Illumina, qui compte 2.100 salariés et a réalisé en 2010 un chiffre d?affaires de 902,7 millions de dollars, fabrique notamment des systèmes pour le séquençage de l?ADN. Roche compte s?en servir pour développer de nouveaux «biomarqueurs», ces outils de diagnostic très en vogue dans l'industrie, qui permettent d?adapter un médicament à une sous-population définie de patients.

«Nous sommes toujours prêts à entrer en négociations» avec les dirigeants d?Illumina, a indiqué Roche, qui espère toujours un rapprochement amical. Les dirigeants ont précisé que l'opération sera financée par les liquidités existantes et des lignes de crédit.

Réagir

Commentaires

Corso  a écrit le 25/01/2012 à 15:06 :

Dans ce monde "libéral" les compensations discrètes vont bon train. Les US ont regroupé toute leur pharma et dédouanent chacun son tour ceux qui ont quelque chose à réclamer pour cause de concurence. Sanofi est passé, vient le tour de Roche (détenu à 30 % par son autre confrère Suisse). Les anglais devraient voir arriver leur tour. Sanofi doit encore acheter la division animale de Pfizer. C'est beau.