New York interdit l'achat de cigarettes en dessous de 21 ans

 |   |  267  mots
A New York, le prix minimum des cigarettes est réglementé: il ne ne peut pas être inférieur à 10,50 dollars (7,66 euros). (Photo: Reuters)
A New York, le prix minimum des cigarettes est réglementé: il ne ne peut pas être inférieur à 10,50 dollars (7,66 euros). (Photo: Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour lutter contre le tabagisme des plus jeunes, la ville américaine a relevé l'âge légal pour acheter cigarettes, tabac et cigarettes électroniques, auparavant fixé à 18 ans.

La mesure est sans précédent dans une grande ville américaine. Depuis dimanche à New York, il faut avoir 21 ans pour acheter cigarettes, tabac voire cigarettes électroniques. Afin d'éviter toute tricherie, une pièce d'identité est exigée et passée au scanner.

Réduire de 55% le tabagisme des plus jeunes

Auparavant fixé à 18 ans, l'âge légal avait été ainsi relevé par l'ancien maire, Michael Bloomberg, le 19 novembre 2013, afin de lutter contre la dépendance du tabac chez les plus jeunes. La nouvelle norme a pris effet six mois plus tard.

Les autorités espèrent notamment par ce moyen réduire à terme de 55% le tabagisme chez les 18-20 ans. New York souhaite montrer l'exemple et convaincre d'autres villes de faire de même.

7,66 euros: le prix minimum pour un paquet de cigarettes

Ce relèvement de l'âge légal vient enrichir une législation anti-tabac déjà draconienne. À New York, l'interdiction de fumer s'applique non seulement dans les bars, les restaurants, les parcs, mais aussi sur les places et les plages de la ville. Depuis le 29 avril, elle a été étendue à la cigarette électronique.

Certains immeubles résidentiels prohibent également de fumer et les taxes sur les cigarettes sont à New York les plus élevées des États-Unis : 5,85 dollars par paquet, ce qui fait grimper le prix total à environ 12 dollars (8,76 euros). Le prix minimum est d'ailleurs réglementé : il ne peut pas être inférieur à 10,50 dollars (7,66 euros).

Grâce à cette politique, le pourcentage de fumeurs adultes a chuté entre 2002 et 2011 de 21,5% à 14,8%, selon les statistiques officielles. Celui des jeunes est toutefois resté inchangé depuis 2007, à 8,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2014 à 16:44 :
Ils devraient faire pareille pour les sucreries, boissons alcoolisées, sucrées ou énergisantes, l'automobile, le téléphone mobile, et autres polluants divers.
a écrit le 19/05/2014 à 16:24 :
c'est pour "en tuber " des buralistes .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :