À Cuba, Airbnb peut désormais "accueillir des invités du monde entier"

 |   |  354  mots
Frappée par la chute du bloc soviétique, qui avait jusqu'au début des années 1990 soutenu artificiellement l'économie cubaine, l'île communiste des Caraïbes a légalisé en 1997 l'activité de location de chambre chez l'habitant
Frappée par la chute du bloc soviétique, qui avait jusqu'au début des années 1990 soutenu artificiellement l'économie cubaine, l'île communiste des Caraïbes a légalisé en 1997 l'activité de location de chambre chez l'habitant (Crédits : Flickr/OuiShare. Photograph: Natalie Ortiz. CC License by.)
La société basée à San Francisco a commencé ses pratiques sur l'île située au large de la Floride il y a un an. Mais jusqu'ici, seuls les résidents américains pouvaient réserver sur Airbnb.

À Cuba, les chambres chez l'habitant n'ont pas attendu Airbnb pour se répandre sur l'île mais les acteurs du marché devront maintenant faire avec le géant américain. Quelques heures avant l'arrivée de Barack Obama à La Havane, la plateforme d'hébergement chez l'habitant a annoncé dimanche qu'elle avait reçu du département américain du Trésor l'autorisation "d'accueillir des invités du monde entier" pour dormir dans l'une de ses 4.000 offres à Cuba.

Frappée par la chute du bloc soviétique, qui avait jusqu'au début des années 1990 soutenu artificiellement l'économie cubaine, l'île communiste des Caraïbes a légalisé en 1997 l'activité de location de chambre chez l'habitant, qui s'était déjà imposée dans les faits.

     | Reportage A Cuba, les chambres chez l'habitant sont devenues un marché concurrentiel

Seuls les clients américains pouvaient réserver

La société basée à San Francisco a commencé ses pratiques sur l'île située au large de la Floride il y a un an, s'appuyant sur une tradition établie de longue date de location de chambres aux touristes de passage. Mais jusqu'ici, seuls les résidents américains pouvaient réserver sur Airbnb.

     | Lire Le nouveau business des « casas particulares » à Cuba

Si le Congrès, dominé par les républicains, refuse pour l'heure de lever l'embargo économique qui pèse sur l'île communiste, l'administration Obama a multiplié depuis décembre 2014 les assouplissements permettant d'encourager -par touches successives- les échanges entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide.

Starwood investit des millions de dollars

La chaîne hôtelière Starwood, qui détient Le Meridien, le Sheraton, W, Westin, vient par ailleurs d'annoncer avoir conclu des accords avec les autorités cubaines portant sur des millions de dollars d'investissements.

     | Lire aussi Le chinois Anbang renchérit sur Marriott pour acquérir les hôtels Starwood

La chaîne hôtelière va en particulier gérer l'hôtel Inglaterra, ouvert en 1875 et disposant de 83 chambres en plein coeur de La Havane, qui va rejoindre son portefeuille de propriétés de luxe.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2016 à 23:59 :
Airbnb peut désormais "accueillir des invités du monde entier"....
Pour l'heure ce n'est pas vraiment le cas, car dès qu'on se connecte, on voit clairement indiqué "Il apparaît que vous êtes dans le pays suivant : France. Nous n'avons pas le droit de vous fournir un service de réservation pour cette annonce."

A quand la vraie ouverture?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :