Facebook teste un drone pour intervenir sur des situations d'urgence

 |   |  447  mots
Mark Zuckerberg a profité de la conférence F8 pour présenter le nouveau modèle de drone développé par Facebook.
Mark Zuckerberg a profité de la conférence F8 pour présenter le nouveau modèle de drone développé par Facebook. (Crédits : Reuters/Stephen Lam)
La firme technologique a profité de la conférence F8 pour présenté un projet de drone hélicoptère baptisé Tether-tenna. L'appareil serait capable de fournir une connexion à internet pendant plusieurs mois le temps de réparer des infrastructures touchées par des catastrophes naturelles.

Le réseau social élargit son champ d'intervention aux zones touchées par des catastrophes naturelles. Lors de la conférence F8 réservée aux développeurs de Facebook ce mercredi 19 avril, le groupe américain a dévoilé un prototype de drone hélicoptère dont le but est de fournir un accès à Internet sans fil dans les zones rurales ou des endroits touchés par des pannes de connexion.

Le drone hélicoptère serait lui même connecté à Internet par le biais d'une fibre optique et une source d'énergie au sol. Le dispositif doit permettre à l'appareil de rester pendant plusieurs heures en vol.

"L'un des buts de Facebook n'est pas seulement de connecter les communautés entre elles, mais également de permettre des connexions à internet là où il y en a le plus besoin. Pour les situations où un déploiement rapide est nécessaire - lors des désastres naturels, quand les infrastructures ont été endommagées ou détruites et lorsque une partie des réseaux est toujours opérationnelle, nous avons développé Tether-tenna", a ainsi expliqué le réseau social en ligne  dans un post de blog.

Cet outil pourrait permettre de mettre en place une tour de transmission dans les airs permettant d'envoyer des signaux et rétablir une connexion défaillante ou absente. La firme a néanmoins précisé que le projet était en cours de développement et qu'il nécessitait encore "beaucoup de travail pour qu'il soit opérationnel".

Un vieux rêve

Ce n'est pas la première fois que Facebook s'intéresse aux drones. En juillet dernier, la firme a annoncé le premier vol de son drone solaire Aquila pendant 90 minutes.

Le but est également d'apporter internet dans les zones les plus isolées de la planète. Aquila d'une envergure comparable à celle d'un Boeing 737 devrait être capable de voler pendant des mois grâce à l'énergie solaire. Mais les difficultés se sont accumulées pour ce projet ambitieux.

A la suite d'une enquête du National Transportation Safety Board, des difficultés au moment de l'atterrissage ont été mentionnées dans un rapport publié en décembre 2016. Les auteurs du document soulignaient "une défaillance structurelle" juste avant d'atterrir. Pour se justifier, l'équipe en charge du projet a expliqué que le pilote automatique n'avait pas ajusté la vitesse pour assurer la trajectoire au moment de se poser. Les ingénieurs ont ajouté qu'ils travaillaient sur une seconde version du drone sans apporter plus de détails.

>> Lire aussi Internet : pour conquérir les zones reculées, Google préfère les montgolfières aux drones

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :