Elections européennes du 4 au 7 juin : le dossier spécial de latribune.fr

 |   |  176  mots
Le parlement européen renouvelle ses membres du 4 au 7 juin prochains. En France, ce sont les 6 et 7 juin (Dom-Tom puis métropole) que le scrutin se tiendra pour élire 72 députés dans huit grandes circonscriptions régionales. Latribune.fr vous présente les enjeux, tant en France que chez ses partenaires européens, de ce scrutin traditionnellement délaissé par les électeurs.

Du 4 au 7 juin prochain, quelque 375 millions de citoyens européens des vingt-sept pays membres de l'Union européenne (UE) vont choisir leurs députés qui siègeront au parlement de Strasbourg. En France, ce sont les 6 et 7 juin que les Français éliront au suffrage universel direct leurs 72 représentants, sur un total de 736 sièges à pourvoir dans la nouvelle assemblée.

Si cette élection est traditionnellement marquée par un fort taux d'abstention, le résultat du vote aura une influence certaine sur les politiques européennes futures. En effet, les prérogatives du parlement tendent à croître nettement depuis une dizaine d'années, faisant de cette institution un organe de codécision essentiel pour l'UE, à côté du Conseil européen et de la Commission de Bruxelles.

Les élections européennes ont souvent donné l'occasion aux électeurs de sanctionner les gouvernements en place, comme en 2004 en France lorsque le gouvernement Raffarin avait essuyé un échec. Qu'en sera-t-il cette année ? Réponse dans trois semaines... à suivre en direct le 7 juin sur latribune.fr.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Communiqué de presse du 13 mai 2009 ? Elections européennes



L?EUROPE OU LE NEANT



Certes, l'hymne européen n'est pas d'une gaité folle. Aussi au moment où les Français sont appelés à élire, le 7 juin prochain, leurs 72 représentants au Parlement européen sur fond de crise financière économique et sociale au niveau mondial, AWI livre son opinion sur une construction à 27 dont on discerne encore assez mal l'essence et la portée.



Créée en mai 2005, la webradio indépendante "AWI" ne doit pas son nom au hasard. AWI résumait un état d'esprit: " Ne pas dire non à la paix et aux projets européens"



Dans une enquête Eurobaromètre réalisée pour le Parlement européen entre la mi-janvier et la mi-février auprès de 27.218 citoyens des 27 pays membres de l?Union européenne, seules 34% des personnes interrogées se déclaraient prêtes à aller voter.



L?état d?esprit des européens au regard du scrutin a t?il évolué depuis cette période et des éléments convaincants ont ils été apportés par nos futurs représentants pour que nous prenions acte de la nécessité de nous rendre aux urnes le 7 juin prochain : rien n?est moins sûr !



Alors qu?on estime que 47% des électeurs français iront « probablement » voter, le taux d?abstention aux élections des députés européens aura valeur de test : pour la France et pour la suite de l?histoire européenne.



La crise financière économique et sociale mondiale qui frappe tous les pays y compris ceux qui semblaient les plus à l?abri, montre à quel point l?entente et la cohésion d?actions coordonnées au niveau des pays membres peuvent être déterminants.

Car, en cas de succès, démonstration serait ainsi apportée de l?intérêt de prendre part à la construction et au fonctionnement d?un modèle européen.



Mais d?ici le 7 juin, il y a peu de chance qu?un tel événement se produise : le risque d?une abstention significative est donc bien réel.

Pour suivre la chronique sur la webradio AWI, rendez-vous sur www.awi1.com
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne risque pas de voter pour l'UMP,un parti qui à créé et voté la loi Hadopi,sinon c'est la porte ouverte à tout avec eux,bientôt ils vont nous faire une loi,pour surveiller nos converssation téléphonique et nos sms,et pourquoi pas imaginer une puce GPS dans les fesses de tous les Français pour surveillez leurs déplacement ?
Lorsque l'on voit cette loi Hadopi,et comment elle à été voté,et comment les gens contre ont été écartés voir licencié,je m'attends au pire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le pire, c'est que l'on en a plus rien à faire de l'Europe, elle baricade tellement les moindres initiatives de l'état que l'on demande pourquoi elle existe ormis pour nous déranger ! Et puis, cette politique ultra libérale n'est plus de mise avec la crise systémique, les réunions du G20 minables qui n'attaquent pas les véritables problèmes en profondeur, ainsi verrons-nous un capitalisme s'effondrer inexorablement... Voter pour une europe passéiste, sans idées politiquement correctes pour changer la face de cette pauvre planète, il n'ya pas de quoi se déplacer pour voter aux urnes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ces pauvres députés à la mord moi le noeud sont toujours à l'heure de l'ultra libéralisme, avec un Est qui vole les emplois de l'Ouest, où la concurrence ravage tout... Augmentons les droits sociaux dans l'Europe toute entière, fesont une fiscalité commune, avec des salaires descents pour tous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi voter pour des CHAISES VIDES...??? : Abstention sur les chaises = Abstention dans les Urnes
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ENCORE des fonctionnaires en plus qui n'en feront encore moins et seront planqués avec un bon salaire ainsi qu'une retraite assurée.....votez pour une réduction drastrique du nombre de nuisibles !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour des chaises vides pas pres de me voir voter
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le faible attrait pour ces élections semblent résulter de l'impuissance des électeurs à peser sur la nature de l'Europe qu'is attendent .Le premier objectif ,qui était la paix entre les peuples européens ,a été atteint.Celui qui pourrait être le nouveau deal: la solidarité économique et sociale des Européens,il semble bien qu'on y tourne le dos au nom d'un libéralisme dogmatique mais sans issue.Les électeurs voient bien qu'ils n'ont aucun impact sur les décisions Européennes ,car celles çi passent par leur gouvernement .Le parlement Européen n'a constitutionnellement aucune initiative .C'est un vrai référendum que l'on devrait soumettre à tous les Européens:Voulez vous une Europe Fédérale ou une Europe d'associé pour le libre échange ?.Et là ! je garantis qu'il y aurait grand débat et une large participation!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"La Tribune" est peut-être le seul journal français qui explique à ses lecteurs le "De quoi s'agit-il" de ces élections européennes. Difficile entreprise... 99% des Français ignorent totalement le fonctionnement -complexe il est vrai - de cette Europe dont ils disent tant de mal et à laquelle, pourtant, ils doivent tant: il est tellement plus facile de crier fort que de réfléchir.
Vous l'avez compris, je suis un Européen convaincu. Cela ne signifie pas cependant que l'Europe que j'appelle de mes voeux soit celle de Barroso ou de Mac Creevy. Mais si nous voulons arrêter la dérive ultralibérale des ces individus, c'est de l'intérieur qu'il faudra agir, autrement dit élire au Parlement européen un majorité qui saura nous ramener à l'Europe de l'espoir qu'incarna si bien Jacques Delors.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis un européen convaincu, mais pour répondre a la question ; Il faut bien comprendre QUELQUES POINTS :
P1)
Les choses sont simples il y a eu un dernièrement un grand référendum populaire sur l?union (il y en au trop peu), la constitution européen a été rejeter par une grande partis de la population, et cela malgré une compagne scandaleuse de tout les partis politique pour la ratification, ce n?été pas un vote sanction comme ont aimerai le croire, cette constitution été mauvaise, pas très claire et elle n?aller pas assez loin dans la démocratie.
P2)
La classe politique et UPM en particulier à bien noyer le poisson. Aller un mini-traité européen qui reprend toute la constitution, un vote des parlementaires et voila la démocratie en sort grandis?. (Honte a la classe politique)
Voir pour évité tout problème on supprime le référendum obligatoire de la constitution sur l?adhésion de la Turquie.
P3)
Alors pour l?élection du parlement européen faite nous bien rire, il n?y a pas de démocratie, ses représentant, représente qui si ce n?est eux, nous ne savons rien des prise de position des groupes parlementaires, encore moins des débats et des votes.
Ils ne seraient pas la cela reviendrez au même, si cela nous coûterai moins chère?.
Cette année je n?ai même pas envie de me déplacer, car le mécontentement et telle que leurre tête ne vaudra pas grande chose bientôt.
Voila en quelque année le rêve de 2 générations n?existe plus. Une union des peuples, une vraie démocratie et une zone de paix pour les hommes de bonne volonté?.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et bien voila.... a lire les commentaire précédement écris , je pense que pas mal de monde devrait retourner sur les banc de l'école!!!
Juste une chose a rapeller, c'est grace l'europe que nous somme en paix avec tous nos voisins, et que je peux allez a la fac au lieu d'allez a l'armée!!!
rapelons nous que c'est a lm'issu de la 2ème guerre mondiale, et avec l'idée d'un "plus jamais ça" que l'europe c'est construite.
Et c'est par le vote et uniquement par lui qu'on peut la changer et la faire avancer!
mobilisez vous les gents!!! c'est pas un petit scrutin!!! aujourd'hui l'assemblé européenne établie plus des 3/4 de nos lois... Et si cette europe qu'on vous propose ne vous plait pas, c'est une raison de plus pour aller voter!
Sans aller voter comment voulez vous la faire changer cette europe qui vous déplait tant!
faudra pas venir pleurer après coup!!! en tout cas moi le 7... je vote!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En démocratie, le premier devoir d'un citoyen est de voter. Mais j'aimerai bien que les médias me parlent de nos députés européens et du travail qu'ils accomplissent, même s'il est un peu technique. Après tout, c'est aussi leur travail de vulgariser l'information.

Question subsidiaire : quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi il y a 732 députés européens qui représentent 450 millions de personnes et qu'en France, nous avons 920 parlementaires pour représenter 65 millions d'individus ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'aimerai bien que les medias fassent un tour d'horuzon des differents programmes et personnes candidates, de manière objective bien sûr... Je crois que les campagnes electorales comencent le 30 mai... pas beaucoup le temps d'etudier le sujet jusqu'au 7!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :