Goldman Sachs pourrait scinder ses activités de trading pour compte propre

 |   |  173  mots
(Crédits : Reuters)
La grande banque d'affaires américaine se plierait ainsi à la "règle Volcker" qui vise à encadrer plus sévèrement les activités de trading pour compte propre.

Goldman Sachs envisage de scinder ses activités de trading pour compte propre avant la fin du mois, afin de se plier à la "règle Volcker" dans le cadre du durcissement de la régulation financière, a rapporté mercredi la chaîne de télévision CNBC.

Cette règle, qui a pris dans les médias le nom de l'ancien président de la Réserve fédérale Paul Volcker, aujourd'hui conseiller du président Barack Obama, constitue l'une des principales innovations de la loi sur la régulation du secteur financier adoptée le mois dernier par le Congrès.

Elle vise à encadrer sévèrement les activités de trading pour compte propre, qui ont été pendant des années l'une des principales sources de profit des grandes banques de Wall Street mais sont aujourd'hui très critiquées pour leur rôle supposé dans le déclenchement de la crise financière.

Un porte-parole de Goldman Sachs n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter l'information.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :