Chute spectaculaire du nombre de Livrets A

 |   |  509  mots
Il y avait 55,8 millions de détenteurs de Livret A fin 2016, soit 5 millions de moins que l'année précédente, selon l''Observatoire de l'épargne réglementée.
Il y avait 55,8 millions de détenteurs de Livret A fin 2016, soit 5 millions de moins que l'année précédente, selon l''Observatoire de l'épargne réglementée.
Sous l'effet de la loi Eckert sur les comptes inactifs, le nombre de livrets A a diminué de plus de 5 millions, selon les chiffres de l''Observatoire de l'épargne réglementée.

C'est un recul spectaculaire : le nombre de Livrets A détenus par des particuliers a chuté de 5,3 millions l'an passé en France. A fin 2016, il y avait 55,8 millions de ces livrets détenus par des personnes physiques, selon le rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée, publié mercredi par la Banque de France. La cause n'est pas la faible rémunération (0,75%) du livret d'épargne le plus populaire, même si le nombre d'ouvertures est en légère baisse (2,4 millions de nouveaux livrets) : c'est dû à une accélération des clôtures liée à l'entrée en vigueur au 1er janvier 2016 de la loi Eckert, qui a renforcé les obligations des banques à l'égard des comptes inactifs.

"La première année d'application de la loi dite "Eckert" [...] explique en effet près de 90 % de la diminution de comptes constatée sur l'année" affirme l'observatoire.

Livret A solde net baisse 2014 à 2016

Baisse de la part de la Poste et des Caisses d'épargne

Sur quatre ans, la baisse du nombre de Livrets A détenus par des particuliers est de 15,2%. Le taux de détention moyen a reculé en un an de 91,7% à 83,4%.

Outre les clôtures de livrets inactifs, cette baisse s'explique par "la mise en place de la procédure de lutte contre la multidétention depuis le 1er janvier 2013" souligne l'observatoire. Toute personne majeure ou mineure peut posséder un Livret A mais il est en effet interdit de posséder plus d'un livret par personne.

La baisse vient des réseaux "historiques", à savoir la Poste et les Caisses d'épargne, qui avaient le monopole jusqu'au 1er janvier 2009 (et le Crédit mutuel pour le livret "bleu"), "sous l'effet de l'apurement des livrets inactifs" (solde net négatif de 5,6 millions de comptes) fait valoir le rapport annuel de l'observatoire.

Même tendance en termes de collecte, laquelle est en légère baisse chez les réseaux historiques, mais positive chez les "nouveaux réseaux" (+4,4 milliards d'euros). La part de marché de la Poste et des Caisses d'épargne dans les encours diminue progressivement, à 64,6% fin 2016 contre 67,8% il y a trois ans, au profit des autres banques.

Livret A LDD flux nets

Encours moyen en légère hausse

L'encours total des Livrets A détenus par les particuliers est en léger repli, à 244,1 milliards d'euros (- 400 millions), sur un total de 259,4 milliards (y compris les personnes morales, telles que les associations, les syndicats de copropriétaires et les organismes de HLM), en légère augmentation (+3,6 milliards).

Le niveau moyen de l'encours d'un Livret A détenu par un particulier a augmenté à 4.375 euros contre 4.003 euros en 2015. Moins de 10% des livrets ont un solde proche du plafond légal de 22.950 euros mais ils pèsent 45% des encours, tandis que les petits comptes (moins de 150 euros) représentent 41% des livrets (et 0,3% des encours).

Si les Français sont très attachés à ce compte d'épargne, le Livret A ne représente que 5,2% de l'ensemble du patrimoine financier des ménages résidents, estimé à 4.764 milliards d'euros, dominé par l'assurance-vie et les placements en actions.

Patrimoine financier ménages BdF 2016

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2017 à 19:49 :
comment se fait il que l'on a jamais le nombre de français détenant tel ou tel type de compte épargne, ce qui donnerait une idée assez précise de la répartition sociale par type d'épargne ?
a écrit le 29/07/2017 à 13:44 :
Vu le rendement, il y a longtemps que je n'ai que le minimum dessus.
a écrit le 28/07/2017 à 15:05 :
il est temps qu'on sache qu'il est interdit de souscrire plusieurs livret A mais pas d'en posséder plusieurs, ce qui peut être le cas lors d'héritages.
Par ailleurs il y a bien longtemps que la Poste et les Caisses d'épargne ont perdu leur monopole et que les banques peuvent proposer des livrets A à leurs clients.
La rédactrice de cette note devrait bien réviser sa leçon, si tant est qu'elle l'ait bien apprise un jour!
a écrit le 28/07/2017 à 8:46 :
La Tribune : Chute spectaculaire du nombre de Livrets A

C'est selon .

Les Echos : Le livret A toujours plébiscité par les Français
Le livret A continue d’attirer l’épargne des Français, avec une collecte de plus de 9 milliards d’euros depuis le début de l’année. En 2017, elle pourrait retrouver ses niveaux atteints entre 2009 et 2013.
a écrit le 27/07/2017 à 19:06 :
Est-ce que l'argent est restitué ou kidnappé?
Réponse de le 27/07/2017 à 23:44 :
Versé à la Caisse des dépôts .
C'est une poire pour la soif si problème sur compte principal, ou coup dur.
a écrit le 27/07/2017 à 13:11 :
Pourriez vous nous indiquer depuis quand ces livrets ont été fermé et bien nous confirmer que les chutes continuelles des taux d'intérêts n'y sont pour rien (cedont je doute)...
Réponse de le 27/07/2017 à 15:11 :
meme si ca ne rapporte rien, vous n allez pas forcement fermer votre livret, juste le mettre a quasi 0, histoire de l avoir de nouveau si ca redevient interessant.
La on ets plutot dansle cas de banques qui ont garde les comptes de personnes decedes ou de personne ayant 2 livrets (interdit)
Réponse de le 28/07/2017 à 5:24 :
Ces livrets ( au moins à La Poste ) , sont automatiquement fermés s'il n'y a pas de mouvements , au bout de 30 ans ( et sans que vous en soyez averti )...Donc si vous avez un livret qui " dort " , faites au moins une mise à jours des interets , si vous ne voulez etre spolié .
a écrit le 27/07/2017 à 8:41 :
Peut on dire qu'il est inactif quand il ramène des intérêts?
Réponse de le 28/07/2017 à 5:24 :
OUI .
a écrit le 27/07/2017 à 6:54 :
Ce n'est pas le nombre de livret qui importe mais bien le montant des dépôts.
Nombre de banque ont maintenu des comptes inactifs et à 0 € afin de présenter des statistiques tronquées. En effet dans la présentation de leur activité, le nombre de compte reflète un niveau à la hausse ou à la baisse. La fermeture d'un compte n'est pas une donnée avantageuse pour l'image des banques (signe de départ de client, de baisse sectorielle d'activité...)
Réponse de le 28/07/2017 à 5:25 :
Vous rigolez , je pense...!
Réponse de le 28/07/2017 à 23:25 :
Rigolez ? et bien non....vous ne connaissez pas la perversité du milieu des statistiques ....Réveillez-vous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :