La banque en ligne sauve les résultats de Boursorama

 |   |  415  mots
DR
DR
Au premier trimestre, la filiale de Société Générale a enregistré un bénéfice net de 10,7 millions d'euros, en recul de 3% sur un an. Avec une hausse du produit net bancaire de 11% et des ouvertures de comptes courants en progression de 4%, l'activité banque en ligne a permis de contrebalancer le fort recul de l'activité courtage.

La société de courtage et de banque en ligne Boursorama , filiale de Société Générale, a enregistré au premier trimestre un bénéfice net de 10,7 millions d'euros, en recul de 3%, malgré la progression de son activité bancaire, selon un communiqué publié vendredi.  Le résultat brut d'exploitation du groupe a lui légèrement progressé de 3%, à 17,1 millions, grâce à "une bonne maîtrise de la base de coûts", indique Boursorama .  "On est dans un contexte qui n'est pas particulièrement favorable à nos activités car les grands indices boursiers ont baissé par rapport au premier trimestre 2011. Mais nous avons des résultats qui témoignent d'une bonne performance de l'offre 100% en ligne de Boursorama ", a expliqué à l'AFP la PDG du groupe, Inès Mercereau.

Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) de l'activité bancaire en France est en hausse de 11%, à 24,4 millions d'euros, et pèse désormais pour plus de la moitié (57%) des revenus générés sur le principal marché du groupe. Au cours du premier trimestre, le nombre d'ouverture de comptes courants a progressé de 4% par rapport à la même période de 2011 et s'est établi à 16.983. Il s'agit d'un record, a souligné Mme Mercereau. Les dépôts ont, pour leur part, fortement augmenté, que ce soit sur comptes courants (+14% à 647 millions d'euros) ou sur comptes d'épargne (+28% à 1,9 milliard). Interrogée sur l'objectif annoncé en 2010 de 700.000 clients en France à l'horizon 2015, Inès Mercereau a dit être "confortable" avec cette perspective car le groupe en comptait fin mars près de 400.000.

L'activité courtage a connu un repli par rapport au premier trimestre 2011 (-26%) mais enregistre un rebond comparé aux trois derniers mois de l'an passé (+18%), dans un contexte boursier européen jugé "incertain". Elle a rapporté 15,7 millions d'euros, soit 37% du PNB France. "Le premier trimestre 2011 avait été exceptionnel en raison de la catastrophe de Fukushima et Boursorama avait connu à cette occasion-là des volumes qu'il n'avait pas connus depuis plus de dix ans", a fait valoir la PDG du groupe.  Les revenus générés par le portail internet Boursorama .com ont enregistré une croissance de 7%, à 2,4 millions d'euros. Son audience a grimpé de 18%, pour atteindre plus de 11 millions de visiteurs uniques en mars 2012.

A l'international, le produit net bancaire a crû de 2%, à 11,6 millions d'euros, pour un bénéfice net de 400.000 euros. Le groupe met en avant la poursuite de ses mesures de réductions des coûts, qui ont permis de diminuer de 5% ses charges d'exploitation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2012 à 16:19 :
Il faut dire que la banque en ligne gagne de plus en plus d'utilisateurs, ils sont désormais 2 millions à être clients d'une banque en ligne en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :