Assurance vie : le yo-yo continue

 |   |  466  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La collecte nette (versements moins rachats) oscille entre -1,5 milliard d'euros et +0,4 million d'euros depuis le début de l'année. En septembre, elle est négative de 0.1 million d'euros.

Mixez des rachats en baisse et des versements en hausse, et vous obtiendrez une collecte nette d?assurance vie tout juste négative de 0,1 million d?euros pour le mois de septembre. En effet, les versements ont augmenté le mois dernier, pour atteindre 8,2 milliards d?euros, contre 6.5 milliards d?euros en août selon les chiffres de la profession. Septembre reste néanmoins le deuxième mois le plus faible après août en termes de cotisations depuis le début de l?année, mais aussi en termes de rachats. Les assureurs ont ainsi versé pour 8,3 milliards d?euros de prestations au titre de rachats partiels ou totaux.

Troisième "meilleur" mois

Sur l?année 2012, septembre ressort donc comme le troisième "meilleur" mois, derrière juillet (+0,4 million d?euros) et février (+0,3 million d?euros).
Au final, les prestations versées par les sociétés d'assurances depuis janvier 2012 s?élèvent à 89,1 milliards d?euros (contre 81,2 milliards sur la même période en 2011). Et depuis le début de l?année, l?assurance-vie enregistre une collecte nette négative de 5,1 milliards d'euros, pour un encours total de 1373,5 milliards d?euros.
Pierre de Villeneuve, président du comité vie de la Fédération Française des Sociétés d?Assurance, explique que "face à l'attractivité de l'épargne de court terme et à l'attirance des épargnants pour l'immobilier, cette collecte nette, voisine de zéro depuis le début d'année, constitue à la fois une bonne performance et une alerte tant pour les pouvoirs publics que pour les assureurs."

Des rendements "sauvés"

Mais les épargnants peuvent se consoler: les moindres versements effectués sur les contrats d?assurance vie depuis le début de l?année pourraient être propices à des rendements stables, voire meilleurs, en fin d?année. Explication: "Ayant peu de liquidités à investir cette année, les assureurs vie ont acheté moins de nouvelles obligations susceptibles de tirer vers le bas le rendement de leur(s) fonds en euros depuis début 2012. On a donc un phénomène de dilution beaucoup plus faible que si l?on était dans une année avec une situation de collecte nette positive de 30 à 40 milliards d?euros pour le secteur. Notons également que les sorties effectuées en cours d?exercice 2012 se voient attribuer un taux de rendement (TMG) prorata temporis qui est habituellement bas, situé entre 1,00 et 1,50%. Toutes les sommes qui ont ainsi été peu rémunérées ont permis de "sauver" du rendement pour les encours qui resteront en portefeuille au 31 décembre 2012", indique Cyrille Chartier-Kastler, président du cabinet Facts & Figures dans sa dernière lettre.


Evolution mensuelle de la collecte nette (estimations vie et capitalisation, affaires directes, en milliards d'euros)

Source: FFSA / GEMA

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2012 à 13:04 :
Deux facteurs principaux jouent contre l' assurance-vie :
1- L' incertitude fiscale (liée principalement à l' amateurisme du Gouvernement
2- Le faible rendement des contrats
Il est urgent que le Gouvernement rassure les épargnants en figeant les règles faute de quoi les banques et les assureurs ne seront plus les premiers souscripteurs des emprunts de l' Etat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :