La licorne chinoise Ant boucle la plus grosse levée de fonds de l'histoire

 |   |  491  mots
(Crédits : Ant)
La maison-mère d'Alipay, le système de paiement d'Alibaba, annonce un tour de table de 14 milliards de dollars, auprès de fonds asiatiques et américains. La Fintech serait valorisée 150 milliards de dollars avant une entrée en Bourse dans quelques mois.

La petite fourmi enchaîne les records. L'entreprise chinoise Ant Financial ("la fourmi de la finance", en anglais), qui exploite le système de paiement en ligne et mobile Alipay lancé par Alibaba en 2004, a annoncé ce vendredi une levée de fonds d'environ 14 milliards de dollars, la plus importante jamais réalisée par une entreprise non cotée en Bourse. Ce tour de table de série C, en dollar et en partie en yuan, a rassemblé des actionnaires existants et de nouveaux investisseurs, des fonds souverains et publics, comme les singapouriens GIC et Temasek, le malaisien Khazanah Nasional ou le Canada Pension Plan Investment Board (CPPIB), et de grands fonds d'investissement ou de capital-risque, comme le californien Sequoia, le new-yorkais Warburg Pincus et le gestionnaire d'actifs Carlyle.

En 2014, Uber avait établi un record en levant 1,2 milliard de dollars. Record battu depuis par Ant en 2016 (4,5 milliards de dollars) et par l'entreprise de VTC chinoise Didi en avril 2017 avec plus de 5,5 milliards de dollars.

Cette levée de fonds devrait valoriser l'entreprise à 150 milliards de dollars, surclassant largement Uber, auparavant la plus grande "licorne" au monde (plus d'un milliard de valorisation hors marché) : on parle même de "décacorne" ou d'"hectocorne" dans la Silicon Valley à ces niveaux-là.

"Les fonds levés serviront à accélérer les plans de mondialisation d'Alipay et à investir dans le développement de la technologie afin d'améliorer les capacités de l'entreprise à fournir des services financiers inclusifs aux consommateurs sous-bancarisés ou non-bancarisés et les petites entreprises dans le monde entier", explique Ant Financial dans un communiqué.

Plus de 870 millions d'utilisateurs actifs

Ant Financial affirme qu'à la fin mars 2018, Alipay a "servi environ 870 millions d'utilisateurs actifs" sur une base annuelle dans le monde et plus de 15 millions de petites entreprises en Chine. "Ant Financial réplique le modèle Alipay en s'appuyant sur son savoir-faire technologique et sa gestion des risques" dans d'autres pays, notamment l'Inde, la Thaïlande, la Corée du Sud, les Philippines, l'Indonésie, etc.

En début d'année, l'entreprise chinoise a dû renoncer au rachat du service de transfert d'argent américain Moneygram, pour 1,2 milliard de dollars, à la suite du veto du Comité sur les investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS).

Outre le système Alipay, un paiement par QR code, Ant Financial propose une appli de gestion de patrimoine (Ant Fortune), une banque en ligne pour PME (MYbank), un service d'analyse de score de crédit (Zhima Credit) et un service de stockage informatique à distance pour les entreprises financières (Ant Financial Cloud).

"Nous sommes ravis d'accueillir ces investisseurs en tant que partenaires qui partagent notre vision et notre mission pour promouvoir la finance inclusive dans le monde", a déclaré Eric Jing, le Pdg d'Ant Financial.

Ant Financial prévoirait une cotation en Bourse à la fois en Chine et à Hong Kong en 2019. Ce pourrait être l'une des plus importantes introductions jamais réalisées au monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2018 à 7:49 :
Les boites chinoises emportent systématiquement de grosses mises:
-marché énorme
-protection de la concurrence étrangère
-adoubement de l'état chinois qui choisi ses champions et réprimes les recalés

ce n'est pas demain que l'Europe puisse générer des multicornes
a écrit le 08/06/2018 à 10:38 :
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi nous n'arrivons pas à créer des entreprises valorisées à plus de 100 milliards en France! Tout est fait pour le faciliter pourtant... (ticket humour/humeur de matin)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :